Un plateau qui fleure bon les terroirs

© Jacques Vapillon / Sea&Co

La caractéristique principale de la Mini Transat îles de Guadeloupe, c’est avant tout la diversité des profils des candidats à l’aventure. Diversité des parcours, des ambitions, mais aussi des origines, la richesse de la course tient aussi dans ce melting-pot qui fera se côtoyer le Nordiste pur jus avec le Parisien d’origine ou l’Ardéchois revendiqué… Tour de France non exhaustif des concurrents.

La Bretagne en force

Logiquement, le contingent breton se taille la part du lion en terme de représentation. Il y a les Bretons d’origine, nés une galette de blé noir dans une main et une sardine dans l’autre. Davy Beaudart, né à Ploemeur, près de Lorient et vivant à Hennebont, en est un digne représentant, tout comme Benoît Hantzperg né à Landerneau et ayant choisi de demeurer à Saint-Pabu, en bordure du pays des Abers à la pointe du Finistère.
Pour beaucoup d’autres, la Bretagne est devenue une patrie d’adoption : le contingent des Lorientais parmi lesquels on trouve plusieurs des prétendants à la victoire comme
Clément Bouyssou en prototype, Tanguy Le Turquais ou Ian Lipinski en série doit beaucoup à la forte structuration du team Lorient Grand Large et à la qualité des entrainements dispensés par Tanguy Leglatin.

Paris déserté

Visiblement, l’air de la capitale ne semble pas très propice à l’entraînement à la course au large. Ils sont plusieurs Parisiens d’origine qui ont choisi de s’exiler pour bénéficier des structures d’entraînement existantes à Lorient, Concarneau ou La Rochelle, entre autres. Armand de Jacquelot partage ainsi son temps entre son travail d’ingénieur pour une grande écurie de course au large et ses entrainements lorientais. De même Julien Pulvé, un des piliers du centre d’entraînement rochelais dirigé par Jean Saucé, est devenu un enfant du pays, malgré ses origines parisiennes.

Les enfants du pays de la Guadeloupe à Saint-Pierre et Miquelon

Pour d’autres, la fidélité à ses racines est un véritable ciment, une motivation supplémentaire en vue de la compétition. On pense évidemment à Carl Chipotel, l’unique skipper guadeloupéen de cette édition qui aura à cœur de faire une belle performance à l’arrivée à Pointe-à-Pitre. Mais c’est aussi le cas de Quentin Vlamynck qui s’est enraciné à Biscarosse et portera les couleurs de la région Aquitaine, tout comme du Basque Jean-Baptiste Daramy.
Autre concurrent fier de ses origines, l’Ardéchois Edwin Thibon qui portera les couleurs de son département sous l’appellation Cœur Fidèle. Enfin comment ne pas citer Arnaud Machado, qui a fait ses armes à Thonon-les-Bains sur les bords du Léman, qui devra composer avec ses voisins suisses Aymeric Blin, Simon Brunisholz ou bien encore Patrick Girod.
Même s’il a choisi de s’entraîner en Bretagne, Henri Marcelet, quant à lui, portera les couleurs de la région Nord-Pas-de-Calais. Comme son frère, Julien deux ans plus tôt, Henri a remporté la sélection des jeunes talents de sa région qui va lui permettre de s’aligner au départ de la Mini Transat îles de Guadeloupe.
Enfin, il sera sans conteste le navigateur français le plus excentré de sa terre d’origine. Rodolphe Victorri venu en convoyage de Saint-Pierre et Miquelon va de nouveau traverser l’Atlantique Nord, mais par sa face sud cette fois-ci.

On dirait le Sud

Si les Méditerranéens seront représentés en force par les contingents italiens et espagnols, ils ne sont que quelques navigateurs français qui ont tiré leurs premiers bords sur les bords de la Grande Bleue. Ludovic Méchin qui repart pour sa deuxième Mini, à bord du bateau de Benoît Marie, vainqueur de l’édition 2013 a ses quartiers d’hiver au Lavandou. Sylvain Michelet, originaire de Cagnes-sur-Mer l’accompagnera, quand Romain Mouchel a choisi de vivre sa vie à Majorque.

Par la diversité des origines, c’est aussi le charme de la Mini Transat îles de Guadeloupe de rassembler sous une même bannière des navigateurs aux cultures parfois totalement différentes. Alors qui sait ? Même en habitant au fin fond de l’Auvergne ou de la Franche-Comté, régions fort estimables mais a priori peu maritimes, il se cache peut-être un futur Ministe à quelques mètres de chez vous…

Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes

  • Charente-Maritime
    Pierre-Marie BAZIN – P 709 – Vit à Aytré
    Vincent GRISON – P 679 – Vit à La Rochelle
    Mathieu BOURDAIS – S 879 – Vit à La Rochelle
    Julien PULVE – S 880 – Vit à La Rochelle
  • Landes
    Quentin VLAMYNCK – S 728 – Vit à Biscarrosse
  • Pyrénées-Atlantiques
    Jean-Baptiste DARAMY – P 814 – Vit à Biarritz

Auvergne – Rhône-Alpes

  • Ardèche
    Edwin THIBON – S 721 – Vit à Chandolas
  • Haute-Savoie
    Arnaud MACHADO – S 832 – Vit à Sciez ou Lorient ?

Bretagne

  • Côtes-d’Armor
    Thomas GUICHARD – S 512 – Vit à Rennes
    Yann CLAVERIE – S 579 – Vit à Rennes
  • Finistère
    François JAMBOU – S 552 – Vit à Concarneau
    Charly FERNBACH – S 869 – Vit à Concarneau
    Benoît HANTZPERG – S 871 – Vit à Saint Pabu
    Henri LEMENICIER – S 549 – Vit à Brest
    Olivier JEHL – P 629 – Vit à Fouesnant
    Andy ABEL – S 587 – Vit à Douarnenez
    Olivier TAILLARD – S 868 – Vit à Quimper
  • Ille-et-Vilaine
    Maxime EVEILLARD – P 614 – Vit à Saint-Malo
  • Morbihan
    Nicolas D’ESTAIS – P 630 – Vit à Lorient
    Katrina HAM – S 635 – (AUS) Vit à Lorient
    Edouard GOLBERY – S 514 – Vit à Lorient
    Jonas GERCKENS – S 821 – (BEL) Vit à Lorient
    Sébastien PEBELIER – S 660 – Vit à Lorient
    Patrick GIROD – S 824 – (SUI) Vit à Lorient
    Lizzy FOREMAN – S 633 – (GBR) Vit à Lorient
    Henri MARCELET – S 737 – Vit à Lorient
    Armand DE JACQUELOT – S 755 – Vit à Lorient
    Clément BOUYSSOU – P 802 – Vit à Lorient
    Ian LIPINSKI – S 866 – Vit à Lorient
    Victor TURPIN – S 599 – Vit à Lorient
    Gilles AVRIL – P 624 – Vit à Vannes
    Davy BEAUDART – P 865 – Vit à Hennebont
    Tanguy LE TURQUAIS – S 835 – Vit à Auray
    Frédéric DENIS – P 800 – Vit à La Trinité sur Mer
    Axel TREHIN – P 716 – Vit à Auray

Centre-Val de Loire

  • Indre-et-Loire
    Roland VENTURA – S 523 – (ITA) Vit à Tours

Guadeloupe

Carl CHIPOTEL – S 566 – Vit à Sainte-Anne

Pays de la Loire

  • Loire-Atlantique
    Hervé AUBRY – S 836 – Vit à Pornichet
    Luke BERRY – P 753 – (GBR) Vit à Nantes
    Vincent MADERN – S 440 – Vit à Nantes

Provence-Alpes-Côte d’Azur

  • Alpes-Maritimes
    Sylvain MICHELET – S 641 – Vit à Cagnes Sur Mer
  • Var
    Ludovic MECHIN – P 667 – Vit au Lavandou

Saint-Pierre et Miquelon

Rodolphe VICTORRI – S 830 – Vit à Saint-Pierre et Miquelon

Source

Mini Transat / Cécile Gutierrez

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Mini Transat