La 1ere étape pour Sébastien Simon et Nicolas Troussel

Sébastien Simon et Nicolas Troussel (Bretagne Crédit Mutuel Espoir) remportent cette première étape entre Saint-Malo et Lézardrieux devant le duo Douguet/Ponthieu (Sofinther – 1 Maillot pour la Vie) et la paire Chabagny/Duthil (Gedimat) ! Du suspense, il y en a eu tout au long de ces 8h40 de course. Le vent, changeant, voire orageux ; les courants et les contre-courants ont sensiblement pimenté la donne de ce premier round où les options stratégiques furent radicales.

Il pleuvait des trombes d’eau ce matin, à Saint-Malo… pourtant, juste avant 11h, à l’heure du coup d’envoi de ce 10e Tour de Bretagne, le ciel s’est déchiré et les 22 Figaro Bénéteau se sont élancés sous un magnifique soleil. « 10 à 12 nœuds, d’un vent doux, du courant, des caps à contourner : c’est un temps idéal pour régater ! », commentait Jean Coadou, directeur de course, sans doute un brin envieux…

Le coup de la panne à Fréhel

Ces conditions furent idéales, dans un premier temps, pour ceux qui ont, dès le départ tiré un bord au large. Ceux-là dès la première heure de course ont pris un sensible ascendant sur leurs concurrents partis le long des côtes malouines. D’autres avaient choisi une route médiane.
Mais, au large du Cap Fréhel, tous ont dû négocier une sérieuse panne de vent.
Pendant une demi-heure, la flotte a manqué d’air… De gros grains orageux, accompagnés d’importantes rotations du vent (jusqu’à 60°) ont mis les nerfs des régatiers à dure épreuve. Jusqu’à ce qu’un flux de 5 à 7 nœuds s’établisse au secteur nord. Double récompense, donc puisque non seulement la course a pu reprendre ses droits, mais en plus, au portant !

Les sudistes à la fête

Mais, cette fois ce sont les sudistes, partis chercher des contre-courants à la côte, qui ont pu tirer leur épingle du jeu… et ce de façon définitive.
Au sein de ce groupe, le duo Bretagne Crédit Mutuel Espoir (Sébastien Simon / Nicolas Troussel) a particulièrement bien joué cette transition météo et s’impose à Lézardrieux. Moins d’une minute derrière eux, après un beau duel sous spi pour finir, Corentin Douguet et Christian Ponthieu (Sofinther – Un Maillot pour la Vie) terminent en deuxième position, 53 secondes devant Thierry Chabagny et Frédéric Duthil (Gedimat).
En un peu plus d’une demi-heure, l’ensemble de la flotte leur avait emboité le sillage pour défiler dans le Trieux.

Demain, les concurrents devraient disputer un parcours autour de l’île de Bréhat, si les conditions météo le permettent.

Paroles de podium

Sébastien Simon et Nicolas Troussel (Bretagne Crédit Mutuel Espoir) :

« Nous voulions jouer le courant, c’est pour ça que nous étions partis à la côte. C’était un risque à prendre et il a fallu le jouer jusqu’au bout. À 20 milles de l’arrivée, un gros nuage a bien redistribué les cartes. Le vent était vraiment très instable, il fallait faire avec ce que l’on avait !
Sébastien : j’apprends beaucoup de Nicolas ! J’ai parfois l’impression de tout réapprendre, mais cela ne m’empêche pas d’apporter mes idées et de beaucoup échanger avec lui pour que ce soit constructif.
Nicolas : Sébastien a gagné une étape de la Solitaire du Figaro ! C’est lui qui règle son bateau et propose des choix stratégiques, et il ne se trompe pas beaucoup ! »

Corentin Douguet et Christian Ponthieu (Sofinther – 1 Maillot pour la Vie) :

« C’était tordu comme navigation ! Nous avions choisi notre camp dès la sortie du chenal de Saint-Malo. Les fichiers météo étaient peu fiables, la seule donnée sûre, c’était les courants, nous avons donc décidé de jouer cette carte-là. Il a fallu être patient et y croire, jusqu’au bout. De toute façon, avec 5 milles d’écart en latéral entre les deux groupes, il n’était pas question de retraverser la flotte. En tous cas, c’est un bon début de Tour de Bretagne.
Christian : ça me rappelle le Tour de France ! ça joue aussi serré… mais là, c’est vrai qu’il faut être multitâches ! En tous cas c’est vraiment intéressant, car comme nous avons des cursus très différents, nous échangeons beaucoup. »

Thierry Chabagny et Frédéric Duthil (Gedimat) :

« Nous voulions vraiment jouer le courant, mais ça n’a pas été simple ! Il fallait vraiment rester dans son option… et nous avons même rejoué à la côte encore plus que les autres après le Cap Fréhel, nous étions les plus extrêmes de toute façon, il fallait le tenter… et ça a failli bien payer : à peu de chose près, nous passions devant Sébastien et Nicolas !
La course s’est jouée sur les placements, pas sur la vitesse. Le vent était vraiment foireux, avec de grosses bascules de plus de 60°, des orages… Nous nous sommes fait peur à Fréhel, c’était hyper tendu. Là où nous étions, il fallait de la réussite. »

Ordre d’arrivée avant jury de la 1ère étape du Tour de Bretagne à la voile entre Saint-Malo et Lézardrieux.

  1. BRETAGNE CREDIT MUTUEL ESPOIR (Sébastien Simon, Nicolas Troussel)
  2. SOFINTHER – UN MAILLOT POUR LA VIE (Corentin Douguet, Christian ponthieu)
  3. GEDIMAT (Thierry Chabagny, Frédéric Duthil)
  4. REEL / PGO AUTOMOBILES (Aymeric arthaud, Francois Verdier)
  5. AGIR RECOUVREMENT (Adrien Hardy, Pierre Leboucher)
  6. OVIMPEX SECOURS POPULAIRES (Martin Le pape, Anthony Marchand)
  7. REGION BASSE_NORMANDIE (Sophie Faguet, Arthur Herreman)
  8. GUYOT ENVIRONNEMENT (Vincent Biarnès, Eric brezellec)
  9. ENTREPOSE (Benoit Mariette, Pierre Brasseur)
  10. SKIPPER MACIF (Yoann Richomme, Quentin Delapierre)

Source

Kaori

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent