Carte postale du bout du monde !

© Antoine Beysens

Après avoir retrouvé Sébastien parti en éclaireur pour défricher notre logistique à Ushuaïa, nous sentons enfin l’air du large, les reliefs, la lumière, le froid, la puissance du vent, nous donnent la dimension de ce qui nous attend. La pudeur et la discrétion des marins qui fréquentent cette terre australe nous mettent au diapason, nous comprenons vite que leur préoccupation est de conserver la magie de ces contrées..

Le Cap Horn appartenant au Chili et Ushuaïa à l’Argentine, nous voilà embarqué depuis 1semaine dans un casse tête chinois avec les formalités douanières, les autorisations de navigations et les transferts de l’équipe média. Malgré la complexité de cette situation géographique, la solidarité des gens de mer nous a permit de régler les ultimes détails administratifs.
Sébastien s’est concentré sur la préparation du bateau qu’il a maintenant dans la peau. Après 3 navigations de réglages, nous sommes enfin sur l’eau dans des conditions dignes de la Terre de Feu : 45N de vent.
Notre petit catamaran Terresens et nous même entrons dans des conditions extrêmes. Après 3 chavirages, nous réalisons que la fiabilité du bateau est totalement éprouvé. Ce cheval qui ne cesse de vouloir se cabrer nous procure des sensations nouvelles qui nous donnent un bonheur intense malgré l’état limite des conditions de navigations.
Nous voilà enfin disponible afin de nous concentrer sur la bonne fenêtre météo qui va nous permettre de prendre le départ. Une grosse dépression est annoncée pour les prochains jours dans le Pacifique, le temps de parfaire notre préparation.

Source

Alexandre Barthélémy

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 6 janvier 2012

Matossé sous: Catamaran de Sport, Divers, Divers, Records, Voile Légère

Vues: 1265

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records