François Gabart prêt pour de nouveaux défis

Dix-huit mois après le début de sa construction, le trimaran MACIF a quitté le chantier CDK Keroman Technologies ce mardi 18 août pour être mis à l’eau au pied de la base des Sous-Marins de Lorient. Un moment attendu et vécu avec émotion par la Macif, François Gabart, et l’équipe technique, heureux et fiers du travail accompli. Ce moment concrétise l’aboutissement du projet d’une équipe qui, pendant près de deux ans, a œuvré à la naissance du trimaran MACIF. Un nouveau défi pour le Groupe et son skipper François Gabart, pressé de naviguer et de relever les challenges qui l’attendent sur ce bateau de 30 mètres.

Le challenge d’une construction

Né lors de son Vendée Globe victorieux, le rêve de François Gabart de relever de nouveaux challenges tout aussi ambitieux en multicoque, est devenu réalité ce mardi 18 août : au petit matin, le trimaran MACIF est entré dans son élément à Lorient. Conçue par le cabinet d’architectes VPLP, cette nouvelle « Formule 1 des mers » de 30 mètres de long pour 21 mètres de large aura nécessité 100 000 heures de travail sous la maîtrise d’œuvre du chantier CDK Technologies et mis à contribution tous les collaborateurs de François Gabart. Pendant les 18 mois de la construction, avec les équipes de CDK Technologies en sous-traitance avec Multiplast pour la coque centrale et la barre d’écoute ainsi que de nombreux fournisseurs associés. Ils ont travaillé d’arrache-pied pour concrétiser ce projet dont les maîtres mots sont performance, sécurité et innovation. Au total, ce chantier aura mobilisé plus de 100 personnes réparties entre Lorient, Vannes, Brest, La Rochelle et Port-la-Forêt !

Le challenge de l’innovation

Une innovation dans la conception et la construction, au service de la performance, avec un bateau léger aux coques très affinées, aérien grâce à des appendices innovants (safrans, foils) et doté d’outils informatiques et électroniques dernier cri. Cet avant-gardisme se retrouve également sur le plan de pont dessiné de façon à permettre à François Gabart de naviguer avec le maximum de sécurité : sa cellule de vie, appelée « cabane », a ainsi été installée de plain-pied sur la coque centrale, dans le prolongement arrière du cockpit. L’ensemble est recouvert d’une casquette destinée à protéger le skipper. Emus de voir aujourd’hui la concrétisation de leur travail sur ce trimaran de nouvelle génération, François Gabart et son équipe vont maintenant le soumettre à une batterie de tests d’efforts statiques au port de Lorient afin de valider la structure, avant une première navigation.

Les challenges sportifs ambitieux pour François Gabart et la Macif

Quatre ans après la sortie de chantier du 60 pieds MACIF (le 16 août 2011) et forts de deux victoires sur le Vendée Globe et la Route du Rhum, François Gabart et la Macif ouvrent une nouvelle page de leur histoire commune avec le trimaran MACIF. Le skipper de 32 ans disputera sa première course officielle à l’occasion de la Transat Jacques Vabre 2015. L’objectif de cette transat en double sera pour François et son co-skipper Pascal Bidégorry de prendre en main le trimaran et de le pousser petit à petit de façon à emmagasiner un maximum d’informations en vue de 2016. Cette mise en route progressive consacrée au développement et à l’optimisation du bateau débouchera alors sur une série de records en solitaire (voir ci-dessous). L’objectif de ces deux prochaines années sera parallèlement de préparer le trimaran MACIF et François Gabart à une tentative de record de Tour du Monde en 2017 et d’enchaîner en 2018 avec la Route du Rhum.

Ils ont dit…

François Gabart, Skipper du trimaran MACIF :

« C’est un bonheur absolu pour moi de voir le bateau sur l’eau et de partager cela avec mon équipe et la Macif, après ces deux dernières années consacrées ensemble sur ce bateau. Je ressens forcément un peu de soulagement parce que la mise à l’eau d’un bateau de cette taille-là nécessite beaucoup de concentration, mais avant tout de l’émotion et un plaisir immense. C’est un moment fort et très symbolique dans la vie d’un projet, qui récompense le travail de tous ceux qui ont œuvré à sa concrétisation. A nous maintenant de prendre en main ce magnifique oiseau des mers qui, j’en suis certain, nous procurera beaucoup d’émotions. »

Nicolas de Castro, Responsable construction :

« Le fait de voir MACIF à l’eau est bien évidemment un moment très fort pour nous tous, qui avons travaillé sur sa construction. C’est l’aboutissement d’un chantier de 18 mois forcément compliqué dans la mesure où il faut que chaque pièce du puzzle s’imbrique avec les autres. La grande particularité de ce chantier, c’est que pour la première fois, nous avons construit un bateau aux dimensions taillées pour un solitaire. Le défi était important mais passionnant. Maintenant, j’ai hâte de le voir naviguer ! »

Alain Montarant, Président du groupe Macif :

« Francois Gabart est véritablement un marin d’exception qui nous a apporté de très grandes joies ces cinq dernières années en remportant le Vendée Globe et la Route du Rhum sous les couleurs Macif.
A l’heure de tourner la page pour une nouvelle grande aventure, nous ne pouvions que l’accompagner dans son projet et c’est l’occasion tant pour Francois, que pour notre Groupe et ses près de 10 000 collaborateurs de se fixer de nouveaux objectifs encore plus ambitieux. La mise à l’eau est une étape importante et nous sommes désormais impatients de voir François prendre la barre afin de concrétiser tout le travail collectif mené jusqu’aujourd’hui. »

Jean-Bernard Le Boucher, Directeur des Activités Mer du groupe Macif :

« Voir le bateau à l’eau constitue un moment fort pour notre Groupe. Nous ressentons tous une immense fierté devant ce magnifique trimaran qui, lors des prochaines années, défendra nos couleurs sur tous les océans du monde. Nous remercions tous ceux qui ont œuvré de sa conception à sa construction, le résultat est à la hauteur de nos attentes.
Véritable concentré de nouvelles technologies, ce navire est l’expression du savoir-faire français et nous y tenions beaucoup. En collaboration avec le « Collectif Ultim », association d’armateurs de grands multicoques dont nous sommes co-fondateurs, nous préparons un programme de cinq années de courses et de records à la voile. Nous espérons que le public sera autant séduit que nous par ce bateau et qu’il en suivra les aventures. S’ouvre maintenant pour François Gabart et la Macif une nouvelle phase, de découverte d’abord, de compétition ensuite qui, nous en sommes convaincus, nous mènera vers de nouveaux sommets. »

Programme prévisionnel du trimaran MACIF

  • 18 août 2015 : Mise à l’eau à Lorient
  • 25 octobre 2015 : Départ de la Transat Jacques Vabre, Le Havre (France) – Itajaí (Brésil), en double avec Pascal Bidégorry
  • 2016 : Premières tentatives de records en solitaire : Route de la découverte, Traversée de l’Atlantique, Traversée de la Méditerranée
  • 2017 : Tentative de record autour du Monde
  • 2018 : Route du Rhum

Les records en solitaire à battre :

  • Route de la Découverte (Cadix-San Salvador, 3884 milles) : Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VII) en 6 jours 23 heures 42 minutes et 18 secondes le 30 janvier 2014 (23,16 nœuds de moyenne théorique)
  • Traversée de l’Atlantique Nord (New York-Cap Lizard, 2880 milles) : Francis Joyon (IDEC) en 5 jours 2 heures 56 minutes et 10 secondes le 16 juin 2013 (23,41 nœuds de moyenne théorique)
  • Traversée de la Méditerranée (Marseille-Carthagène, 455 milles) : Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VII) en 18 heures 58 minutes et 13 secondes le 1er octobre 2013 (23,98 nœuds de moyenne théorique)
  • Tour du monde (21 600 milles théoriques) : Francis Joyon (IDEC) en 57 jours 13 heures 34 minutes et 6 secondes le 20 janvier 2008 (15,84 nœuds de moyenne théorique)
  • Distance parcourue en 24 heures : Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VII), 682,85 milles le 26 janvier 2014 (28,45 nœuds de moyenne théorique)

Fiche d’identité du trimaran MACIF

  • Nom officiel : MACIF
  • Architectes : VPLP
  • Chantier : CDK Technologies/ Multiplast
  • Date de mise à l’eau : 18 Août 2015
  • Longueur : 30,00m
  • Largeur : 21,00m
  • Tirant d’eau max : 4,50m
  • Nombre de dérives : 3
  • Tirant d’air : 35m
  • Surface de voiles au près : 430m²
  • Surface de voiles au portant : 650m²

Source

WindReport'

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Tour du Monde en Solitaire

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre