Les Français dans le haut des classements !

action, adrenalin, athletic, athlets, Brasil, Brazil, breeze, Brésil, colour, crew, design, dinghy, Fédération Française de Voile, fiberglass, Finn, fleet, fun, horizontal, International Sailing Federation, ISAF, ISAF Sailing World Cup, Jonathan Lobert, liquid, mast, ocean, Olympic, Olympic class, Olympic sailing, one design, outdoor, performance, physical, propulsion, regatta, Rio 2016, Rio de Janeiro, sail, sailing, sea, sport, sunny, tactic, team, team work, test event, training, trim water, water, weather, wind, wind surf, yacht, yachting

© Christophe Launay

Deuxième jour de compétition sur le Test Event de Rio et le moins que l’on puisse dire est que les régatiers sélectionnés pour cette grande répétition générale des Jeux Olympiques 2016, sont entrés immédiatement dans le vif du sujet. Tous les concurrents ont soif de victoire et la bataille navale sur les différentes zones de course fait rage. Du côté du camp tricolore, ce dimanche a été marqué par les performances de nombreux coureurs, puisque la quasi-totalité des bateaux de l’Equipe de France sont actuellement dans le top 10 des classements provisoires.

Les véliplanchistes Charline Picon (1e) et Pierre Le Coq (2e) ont chacun réalisé une bonne journée avant leur journée de repos de demain ;

Sofian Bouvet & Jérémie Mion, en 470, signe une très bonne entame de compétition avec deux manches dans le haut du classement, ils se classent actuellement 3e du classement provisoire ;

En 49er, Manu Dyen & Stéphane Christidis, fraîchement revenus à la navigation en juillet dernier, après la blessure au genou de Stéphane, ont marqué leur retour à la compétition de belle manière.
Ils sont 4e du classement provisoire, après deux manches courues sur les trois initialement prévues.

Jonathan Lobert (Finn) est actuellement 5e du classement provisoire, tout comme les triple Champion du monde de Nacra 17 Billy Besson & Marie Riou et le duo féminin de 49erFX emmené par Sarah Steyaert et Aude Compan.

Du côté des Laser, Jean-Baptiste Bernaz opère à un joli retour après une journée difficile hier. Il est en effet remonté à la 6e place du classement général provisoire.

Camille Lecointre & Hélène Defrance en 470 féminin, ont couru deux manches aujourd’hui, avec une 8e place sur chacune d’entre elles, le duo se classe 8e du classement général provisoire.

Enfin, une nouvelle journée difficile pour Mathilde de Kerangat en Laser Radial, mais qui réalise de meilleures manches que la veille avec une 18e et une 14e place.

La parole aux coureurs

Charline Picon (RSX) – 1e du classement provisoire :

« Une journée qui aurait pu être excellente, j’ai bien commencé, je m’étais bien échauffée à terre, j’étais bien concentrée. Sur la première manche je finis 2e, avec comme d’habitude des bons portants (vent arrière). Mais il faut que j’arrête de prendre trop de risques au près (vent de face) pour essayer de gagner la manche de loin, cela ne sert à rien ! La tactique au près est l’un de mes axes de travail, je le sais. Une manche où je finis 11e, ce n’est pas terrible, même si j’arrive à revenir un peu. Aujourd’hui mes départs ont été bons, c’est une bonne chose. Entre la seconde et la troisième manche, j’ai réussi à corriger le tir pour remporter la dernière manche. C’est ce que mon coach attendait ! Quand j’arrive à mettre les choses en place, il n’y a pas de match avec les adversaires. Je remporte la manche sans trop forcer. C’est bien de finir comme cela avant la journée de repos, car depuis le début de l’année. Techniquement je suis un cran au-dessus, mais tactiquement il y a encore un peu de travail. »

Pierre Le Coq, (RSX) – 2e du classement provisoire :

« Ça a été un petit peu plus difficile aujourd’hui au niveau tactique, car nous étions sur le rond « Pain de Sucre », c’est une zone un petit peu plus compliquée que les autres au niveau du vent, car il peut venir fort de la droite ou fort de la gauche, donc il faut bien choisir et parfois cela passait un peu des deux côtés ! Je m’en sors plutôt bien sur les deux premières manches, je finis 3e sur chacune d’elles. J’ai effectué de bons départs et une bonne exploitation tactique avec des gros retours au vent arrière, où à chaque fois j’arrive à prendre trois places. Sur la dernière manche, nous nous attendions à ce que cela mollisse au niveau du vent : plus nous avancions dans la journée et plus le vent devenait instable. Le vent était un élément prioritaire à prendre en compte sur la zone où nous étions. Au niveau de la concurrence, personne n’a dit son dernière mot, cela va être très serré jusqu’au bout. A partir de maintenant, cela va être une course par élimination, tout le monde arrive à faire de très bonnes manches, et maintenant il va falloir arriver à ne pas en faire de mauvaise, c’est tout l’enjeu. Demain repos, cela va faire du bien, mais physiquement je suis encore frais. ».

Jérémie Mion, en duo avec Sofian Bouvet (470) – 3e du classement provisoire :

« Nous terminons 5e et 3e des deux manches du jour, nous étions sur le rond le plus éloigné, à l’extérieur de la baie. Il y avait beaucoup de vagues et de clapot. Techniquement c’était difficile et cela s’est joué sur ce point. Nous sommes contents, car nous sommes bien rentrés dans la compétition, c’était notre objectif. Nous allons prendre chaque jour les uns après les autres. Nous avons eu tendance, dernièrement, à bien commencer et à mal finir donc là, on a bien commencé et on va essayer de bien finir ! Aujourd’hui, nous avions une bonne vitesse, des bons départs, mais là où nous avons été les meilleurs, c’est dans notre comportement ! Ce qui est super cette semaine, c’est que chaque jour c’est comme si nous recommencions une nouvelle régate, demain nous allons devoir jouer avec du courant, alors qu’aujourd’hui il était le même pour tout le monde, cela sera plus plat demain et avec des effets de site.»

Marie Riou, en duo avec Billy Besson (Nacra 17) – 5e du classement provisoire :

« Nous étions sur un rond à l’extérieur de la Baie qui s’appelle « Copa », et ce n’était pas évident au niveau des conditions de vent. On fait une première manche avec un départ qui n’était pas terrible, mais nous avons réussi à reprendre des places pour finir 3e. Sur la seconde manche, nous prenons un bon départ, mais avec un premier bord de près (vent de face) difficile, où nous passons la bouée en 8e position, mais nous remontons beaucoup de concurrents pour finir 3e de la manche. Sur la dernière, nous prenons un départ un peu en retrait, nous avons bagarré jusqu’au bout et on termine 7e de la manche. La journée est moyenne, mais nous sommes dans le coup, car les points sont serrés. Demain est une nouvelle journée, avec une zone de course à l’intérieur de la baie. Cela va être différent, il va falloir avoir le souci du détail. »

Jonathan Lobert (Finn) – 5e du classement provisoire :

« J’ai fait une bonne première manche, j’étais bien dans le rythme après avoir pris un bon départ, j’étais en tête jusqu’au milieu du dernier vent arrière et je me suis décalé un petit peu trop à gauche en descendant et je perds alors deux places. Sur la seconde, je prends un moins bon départ. Ce n’est que le premier jour et il y a encore beaucoup de manches à jouer. Ce qui est difficile, c’est que tout le monde sait où il faut aller, donc il faut réussir à prendre le départ qui permet de le faire. Les cinq premières minutes sont très importantes, pour ne pas dire décisives, il faut être tout de suite bien positionné pour être devant. Demain, nouvelle journée de régate, changement de zone de course donc tout est à refaire ! »

Aude Compan, en duo avec Sarah Steyaert (49erFX) – 5e du classement provisoire :

« Première journée de régate pour nous, nous étions concentrées sur les départs et sur le courant, car il y en avait beaucoup aujourd’hui, nous avons couru trois manches, nous faisons 10e à la première et 8e à la seconde et la dernière nous la gagnons. Nous sommes vraiment heureuses de cette troisième manche, car nous faisons un super départ devant toute la flotte, c’était impressionnant, c’était la première fois que je faisais un départ comme cela ! Et forcément, après c’est plus facile de naviguer en étant devant. Le fait de se reconcentrer sur chaque manche est hyper important, chaque manche est une nouvelle manche où l’on reprend les bases et où l’on repart à zéro. »

Jean-Baptiste Bernaz (Laser Standard) – 6e du classement provisoire :

« Je me sentais bien aujourd’hui. J’allais vite et au bon endroit ! Avec un peu plus de confiance j’aurai pu mieux faire. Mais c’est en construction… ».

CLASSEMENT PROVISOIRE (AVANT JURY)

NACRA 17

1. NZL Gemma Jones/Jason Saunders
2. DEN Lin Ea Cenholt Christiansen/Christian Peter Lübeck
3. GER Paul Kohlhoff/Carolina Carolina Werner

5. Billy Besson (SNO Nantes / Armée de Champions) – Marie Riou (USAM Voile / Armée de Champions) – (3.3.7)

49ER

1. ESP Diego Botín/Iago Lopez Marra
2. AUT Nico Delle – Karth/Nikolaus Resch
3. NZL Peter Burling/Blair Tuke
4. Emmanuel Dyen (CNV Aix-les-Bains / Equipe de France Douane) – Stéphane Christidis (EV Cagnes sur Mer / Armée de Champions) – (3.9)

49ER FX

1. ITA Giulia Conti/Francesca Clapcich
2. NZL Alexandra Maloney/Molly Meech
3. BRA Martine Soffiatti Grael/Kahena Kunze

5. Sarah Steyaert (CN Châtelaillon) – Aude Compan (CV Marseillan) – (10.8.1)

RS :X (H)

1. CHN Aichen Wang
2. Pierre Le Coq (CMV St Brieux / ENGIE) – (1.6.5/3.3.9)
3. GRE Byron Kokkalanis

RS :X (F)

1. Charline Picon (CN La Tremblade / Armée de Champions) – (1.7.6/2.11.1)
2. POL Malgorzata Bialecka
3. ESP Blanca Manchon

470 (F)

1. CHN Shasha Chen/Haiyan Gao
2. USA Anne Haeger/Briana Provancha
3. GBR Hannah Mills/Saskia Clark

8. Camille Lecointre (SR Brest / Armée de Champions) – Hélène Defrance (ASPTT Marseille / ENGIE) – (8.8)

470 (H)

1. AUS Mathew Belcher/William Ryan
2. USA Stuart Mcnay/David Hughes
3. Sofian Bouvet (SR Antibes / ENGIE) – Jérémie Mion (SR Havre) – (5.3)

FINN

1. NED Pieter-Jan Postma
2. SWE Max Salminen
3. FIN Tapio Nirkko

6. Jonathan Lobert (SNO Nantes / Armée de Champions) – (3.12)

LASER

1. CRO Tonci Stipanović
2. ITA Francesco Marrai
3. GBR Nick Thompson

6. Jean-Baptiste Bernaz (CN Sainte-Maxime) – (32.11/8.4)

LASER RADIAL

1. LTU Gintare Volungeviciute Scheidt
2. USA Paige Railey
3. CZE Veronika Kozelska Fenclova

23. Mathilde de Kerangat (SR Rochelaises) – (27.22/18.14)

Source

Havas Sports & Entertainment

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : 49er

Les vidéos associées : Finn

Les vidéos associées : Laser

Les vidéos associées : RS:X