Ca a plané pour les Flying Phantom !

  • © Pierrick Contin
  • © Pierrick Contin

Une fois encore, à leur retour sur la plage de Saint-Lunaire, les coureurs du Raid Emeraude affichaient un large sourire. En effet, ce deuxième jour de compétition a joui de magnifiques conditions météos jusqu’à la Pointe du Grouin : cela faisait 3 ans que le Raid Emeraude n’avait pas pu être couru sur les deux journées.

Dès 9h30, les 134 régatiers ont pris la mer pour six heures intenses de navigation sur les 30 milles du parcours. Ce matin, un vent timide a permis le départ des Flying Phantom qui ont peiné à rejoindre la bouée de dégagement. Une fois passés au large, le vent a forci avec des rafales allant jusqu’à 28 nœuds qui ont fait le bonheur des concurrents. Les Flying Phantom ont donc volé et les catamarans de sport ont pu aisément prendre le départ dans une mer formée. Quelques dessalages et de casse derrière Cézembre ont corsé l’épreuve lunairienne.

Bénévoles comme navigants ont profité du soleil et du vent sur le retour, bien plus rapide que la veille où les derniers bateaux ont rejoint la plage de Saint-Lunaire au soleil couchant.

Résultats : Les bretons, Gurvan Bontemps et Benjamin Amiot remportent la quatrième étape du Flying Phantom Series European Tour. Pierre-Yves Durant et Antoine Lecorre s’imposent en F18. En Intersérie, les vainqueurs sont Frédéric Léger et Stéphane Berranger en C1 et Jacques Rochefort et Gwilherm Rochefort en C3.
Cette dernière manche vient clore en beauté la treizième édition du Raid Emeraude

Gurvan BONTEMPS, vainqueur pour la série Flying Phantom

« On est super content, tout était réuni pour que tout se passe bien : du soleil, du vent finalement ! Avec les Flying Phantom on a réussi à voler plusieurs tronçons du parcours donc ça c’était chouette. Aujourd’hui c’était inespéré, aucune météo nous donnait ses 15 à 20 nœuds qui nous ont amené jusqu’à la Pointe du Grouin ! C’était une belle bagarre, on était six Flying Phantom, il y a du match.
Content de la première place, c’est du boulot pour que ça avance vite, donc oui très heureux avec Ben’. Et puis content parce que je n’ai pas fait si souvent le Raid Emeraude, je l’ai fait seulement trois fois. Saint- Lunaire est notre base d’entrainement l’hiver, on est content d’être là pour régater aussi. On voit que l’affaire est bien rodée, je crois que tout le monde est content, les gens reviennent régulièrement. C’est assez pro dans l’organisation, la médiatisation, les photos de Pierrick Contin, le repas… Tout se passe bien à terre et très bien sur l’eau ! »

François GABART, est-il nécessaire de présenter ce skipper ?

« Le dimanche c’est très bien passé. Je n’y croyais pas trop à cause du peu de vent mais le thermique est rentré assez tôt (au bout de 25 minutes), comme par magie les bateaux ont commencé à voler. On a eu un bord magique, la mer était plate et on allait à fond la caisse. C’était vraiment très sympa. Retour au près où il était difficile de voler à cause du clapot et sur la dernière moitié on était plus… On a vraiment eu de la chance parce qu’on s’attendait à des conditions beaucoup plus faibles. »
Une fois encore, à leur retour sur la plage de Saint-Lunaire, les coureurs du Raid Emeraude affichaient
un large sourire. En effet, ce

Benoit CHAMPANHAC, skipper principal du Team AccorHotels Natixis YCSL durant le Tour de France à la Voile et 2e des F18

« C’est super le Raid Emeraude, il y a du soleil, du vent, des filles ! Le Raid Emeraude 2015 s’est bien passé, on a navigué doucement le samedi mais on a réussi à faire tout le parcours le Samedi donc ça c’est très bien. On doit finir troisième, c’est assez serré entre les 4 premiers. Aujourd’hui c’était assez mou au départ on pensait qu’on n’allait pas faire tout le parcours, mais le vent est monté assez fort. Super descente sous spi pour aller à la Pointe du Grouin. On est allé jusqu’à Rochefort pas souvent dans ce coin-là donc sympa. A cette manche on finit quatrième. Je naviguais avec Hugo Dhalenne et c’était la première fois qu’il faisait du F18. C’était un bon entrainement pour le Tour de France à la Voile, c’est lui qui sera le régleur de GV sur le Diam24. »

Patrick CARRO, partenaire et navigant du Raid Emeraude

« Le Raid Emeraude c’est ma foi très bien, aujourd’hui un peu moins bien car on a cassé le stic à partir de la bouée de dégagement mais malgré ça c’était sympa ! On a pu sortir au trap’ mais sous spi a refait notre hauteur, avec notre handicap technique on s’en sort tout de même bien. C’est une très belle épreuve et vraiment très beau. Beaucoup de plaisir sur l’eau et c’est là l’essentiel.
En plus ce Raid Emeraude nous a permis de parfaire l’entrainement physique du Tour de France à la Voile qui commence la semaine prochaine. C’est toujours bien d’être sur l’eau et de parfaire ses réglages en prenant du plaisir.

Stéphane FRETAY, Président du Yacht Club de Saint-Lunaire

« Le treizième Raid Emeraude de cette année 2015 était plutôt sportif, tactique et stratégique ! On a pu réaliser le grand parcours du Samedi et du Dimanche dans sa globalité. Bien que le samedi fut sans vent avec une journée très longue où les premiers concurrents ont passé 8h sur l’eau et les derniers 11h. Ils sont toutefois tous contents d’avoir réussir ce parcours qui va au de-là du Cap Fréhel. Le Dimanche nous a offert une très grande surprise avec la montée du vent (10 à 15 nœuds), on a pu aller jusqu’à la Pointe du Grouin. On est allé au de-là de l’objectif qu’on s’était fixé. Je suis très heureux et je peux remercier les bénévoles qui nous ont aidés tout le long de ce weekend pas facile à cause de la longueur de la journée du Samedi. Merci aussi à tous nos sponsors et donc rendez-vous en 2016 avec un 14ème Raid Emeraude avec un club tout neuf ! »

Patrick CELTON, Président du Comité de course

« Ça a été une très belle édition parce que d’une part elle porte le numéro 13 donc il fallait la réussir et deuxièmement on a eu des conditions météos magnifiques. Au début on avait des vents très faibles qui ne permettaient pas de faire l’ensemble des parcours. Mais l’évolution de la météo a été très positive, on a pu faire tous les parcours samedis malgré le fait que certains soient rentrés tard. Même ce matin au briefing nous n’étions pas sûrs de lancer le départ. François Gabart a d’ailleurs dit qu’on étaient audacieux de lancer les courses.
Après le départ des Flying Phantom, le vent a été de la partie, Neptune et Eol ont été nos deux dieux. Nous avons pu aller jusqu’à la Pointe du Grouin. Les Flying Phantom ont développé toutes leurs qualités, on a des photos spectaculaires de bateaux s’envolant ! Cette édition restera dans la mémoire grâce à la météo et à ces bateaux qui sont l’avenir de la navigation.

Mic CHICHERIE, l’homme de l’ombre des classements

« La différence était surtout les nouveaux bateaux, les Flying Phantom qui sont ultra rapides. Ils ne flottent pas ils volent ! Toujours une bonne organisation qui roule bien. Aucun problème au niveau des résultats, des numéros de voile. La seule difficulté au classement est le numéro de voile. Et on a eu les résultats en temps utile pour avoir, ça s’est super bien passé ! Depuis deux ans que l’on fait les confirmations d’inscriptions sous le chapiteau sur l’esplanade du mini-golf et cela à améliorer la qualité de l’organisation ! »

Classement du Raid Emeraude 2015 :

Intersérie C1 :

1 : Frédéric LEGER et Stéphane BERRANGER 2 : Mathieu BIORET et Alexandre HAMEL
3 : Florence DELORY et Fabrice BERRANGER 4 : Eva EECKMAN et Théo CONSTANCE
5 : Gaël BRISSON et Sandrine BRISSON

Intersérie C3 :

1 : Jacques ROCHEFORT et Gwilherm ROCHEFORT 2 : Julie DEVAUX et Matthieu LE NORMAND
3 : Morgane LE GALL et Justine LEONARD

Formule 18 :

1 : Pierre Yves DURAND et Antoine LECORRE
2 : Benoit CHAMPANHAC et Hugo DHALENNE
3 : Antoine FERREC et Foucauld DELAPLACE
4 : Timothée MASUREL et Augustin MASUREL
5 : Maxime LESGUILLIER et William LESGUILLIER

Un grand merci aux bénévoles ainsi qu’à nos partenaires sans qui le Raid Emeraude ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui : un événement convivial et incontournable qui lance la saison estivale !

Source

Yacht Club de Saint-Lunaire

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : F18

Les vidéos associées : Flying Phantom