Dans l’oeil de Franck Cammas – les AC45 boostés

America's Cup, Artemis Racing, Multihull, SWE, San Francisco, foiling, sailing

© Sander van der Borch / Artemis Racing

Ces dernières semaines, on a pu voir les premières vidéos des vols des AC 45 d’Oracle ou d’Artemis aux Bermudes. Qu’en a pensé Franck Cammas, le skipper de Team France ?

Retrouvez les commentaires de Franck Cammas.

Pour Oracle, nous les avions vu voler à San Francisco. Mais même si ces bateaux sont appelés AC45, il ne faut pas les confondre avec les AC45 que l’on va voir voler sur les ACWS. Ceux-ci sont « boostés ». Ils sont plus larges, plus raides, ont des moulins à cafés, des barres à roue … Ce qui frappe dans ces vidéos c’est clairement la stabilité du vol, même dans les manoeuvres.

 

Avec les AC45 monotypes des Americas Cup World Series, nous allons essayé de nous approcher de cette stabilité de vol tout en ayant en tête qu’il y a deux équipiers de moins, pas de barre à roue, pas de moulin à café. Bref, il y a moins de systèmes et moins de bras pour contrôler le vol et les manoeuvres en vol.

 

Sur le Tour de Belle-île, les conditions de vent et de mer n’étaient pas idéales pour notre monture. Dans la baie, nous avons tout de même fait des vols stables en ligne droite. Mais il y a pour nous une belle part de progression dans la fluidité des manoeuvres et des phases de transition.

Et à part les bateaux …

La couleur de l’eau aussi a changé et je dois dire qu’esthétiquement, c’est magnifique. Encore plus beau qu’à San Francisco.

 

Le plan d’eau ne semble pas très grand : cela va compliquer la tâche pour les marins mais va nettement améliorer l’expérience des spectateurs.

Source

Welcome OnBoard

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : AC World Series