Démoulage et retournement du pont de StMichel-Virbac

Après 2840 heures de fabrication, le pont du StMichel-Virbac a été démoulé et retourné. C’est une étape importante et délicate de la construction du nouvel Imoca de Jean-Pierre Dick. « C’est l’embryon du bateau qui commence à vivre » souligne-t-il.

Jean-Pierre Dick, skipper de StMichel-Virbac :

Le retournement a un côté un peu poétique dans un chantier, c’est une trêve, l’aboutissement de nombreuses heures de travail. Visuellement cela s’apparente à une sorte d’aile qui s’élève dans le ciel. Nous avons franchi une étape, on peut être fiers de nous.

Ce pont a une forme un peu particulière, on dirait une demi-coque puisqu’il inclut les parties émergées de la coque. Cette technique permet de démouler les deux parties plus facilement, de gagner du poids et de la raideur (donc de la puissance).

C’est intéressant de passer dessous pour percevoir les volumes, sa personnalité, des détails qui font que l’excitation monte. C’est l’embryon du bateau qui commence à vivre !

Thomas Lemperiere, chef d’équipe au chantier Multiplast:

Il y a une grosse tension lors de la manipulation car il faut gérer les poids et les formes volumineuses. Le pont est d’abord démoulé puis déplacé avant le retournement à 180°. Une fois le pont retourné, c’est une satisfaction de voir le résultat de semaines de travail.

Source

Virbac-Paprec Sailing Team

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA