Un 31 décembre sur tous les fronts

© Paul Todd / Volvo Ocean Race

Pour contrer les risques de piraterie dans l’océan Indien, Groupama 4, Azzam, Mar Mostro, Telefónica et CAMPER sont tous les cinq en transit sur cargo entre le port secret de l’océan Indien, terme de l’Etape 2/Acte 1 et le nord des Émirats.

Le bâtiment armé qui les transporte est attendu au large de Sharjah dans les prochains jours. Les Volvo Open 70 seront remis à l’eau dès leur arrivée.

Après une journée de réglages et de mises au point, le départ de l’Etape 2/Acte2, sera donné le 4 janvier pour une fin d’étape à Abu Dhabi en milieu d’après-midi le même jour. “D’après les vents dominants dans la région, les bateaux devraient filer au reaching pour cette fin d’étape, affirmait Knut Frostad, CEO de la Volvo Ocean Race. ” C’est un court sprint de 80 milles seulement. Les bateaux vont foncer pour rejoindre Abu Dhabi en quelques heures pour récolter les 20% de points restant à distribuer sur cette Etape 2.”
« On a vu à quel point la course était serrée sur les deux premières manches off shore, avec des concurrents qui finissent à quelques minutes les uns des autres après des milliers de milles. On peut donc s’attendre à ce que les cinq équipes se battent jusqu’au bout, à Abu Dhabi.”

De nombreux spectateurs sont attendus à l’arrivée – les locaux du gouvernement fermeront plus tôt le 4 janvier pour permettre aux employés d’assister au final de cette deuxième étape prévu vers 15h30 – heure locale”.»

Des nouvelles de Team Sanya

Alors que ses adversaires continuent leur route par cargo vers le Golfe Persique pour prendre le départ de la seconde partie de l’Etape 2, le 6ème concurrent de la Volvo Ocean Race, Team Sanya, contraint à une escale technique de près d’une dizaine de jours à Madagascar, a annoncé aujourd’hui qu’ils allaient reprendre la mer pour terminer l’acte 1 de cette Etape 2.

Le skipper Mike Sanderson : “Il nous a fallu un certain temps pour venir à bout de cette seconde avarie majeure. Mais cela fait partie du jeu d’une Volvo Ocean Race. Cela n’entame en rien nous détermination à revenir dans la course.”
Les règles de course sont claires. Si le bateau gagne le port secret de la seconde étape en conditions de course, il empoche les points qui sont attribués à son classement. Team Sanya, qui franchirait la ligne en 6ème position se verrait donc attribuer les 4 points correspondants.

Team Sanya avait connu une avarie de gréement le 19 décembre dernier, alors que le team aux couleurs de la Chine était en tête de la flotte. Une avarie suffisamment sérieuse pour contraindre l’équipage à se dérouter sur Madagascar pour réparer.

La décision de Sanya de reprendre sa course a été annoncée aujourdhui, le jour où Sa Majesté Sheikh Sultan Bin Tahnoon Al Nahyan et son entourage ont inauguré le Village Course d’Abu Dhabi.

Ouverture du village d’Abu Dhabi et concert de Coldplay

Le village de la course a officiellement ouvert ses portes ce 31 décembre à 11h00 heure locale (07h00 UTC) à Abu Dhabi. Étaient présents Son Excellence Sheikh Sultan Bin Tahnoon Al Nahyan, président d’Abu Dhabi Tourism Authority, Son Excellence Mubarak Al Muhairi, directeur général d’Abu Dhabi Tourism Authority, Son Excellence Ahmed Thani Al Rumaithi, directeur d’Abu Dhabi Sailing & Yacht Club, Peter Baumgarten, directeur commercial d’Etihad, et Knut Frostad, directeur de la Volvo Ocean Race.

Les 55 000 mètres carrés du village sont ouverts gratuitement au public pour deux semaines, jusqu’au 14 janvier. Ce soir, un concert de Coldplay saluera la nouvelle année. Le show du groupe britannique sept fois lauréat des Grammy Awards affiche complet ! « Accueillir la course à Abu Dhabi est une grande nouvelle pour les gens ici, et pour toute la ville, » a affirmé Son Excellence Sheikh Sultan Bin Tahnoon Al Nahyan.

« Abu Dhabi est lié à la voile depuis longtemps et nos ancêtres étaient de grands marins dans l’océan Indien, jusqu’à l’Afrique et à l’Inde. « Ils naviguaient à bord de boutres traditionnels et ont affronté de nombreux défis. Leurs navigations se rapprochaient de la course – ils n’utilisaient pas de moteur et prenaient eux aussi beaucoup de risques pour traverser les océans. « Nous souhaitons désormais faire partie de ces nouvelles pratiques nautiques, d’une manière qui reflète l’état d’esprit des Émirats Arabes Unis. Nous voulons faire partie du monde, et participer à un évènement global comme la Volvo Ocean Race nous donne cette dimension. »

Abu Dhabi, première escale moyenne-orientale de la course, est également une étape cruciale pour l’organisation de la Volvo Ocean Race.

Frostad : « Avec Abu Dhabi Tourism Authority et le gouvernement local, nous avons toujours partagé une même vision pour développer la voile ici. « Ils ont crée cet emplacement fantastique et l’ont ouvert aux écoles de voile, qui pourront accueillir d’autres évènements à l’avenir. Je crois vraiment que c’est le début de quelque chose de spécial. « Le village de la course est absolument fantastique. Je m’attendais à quelque chose d’impressionnant, parce qu’Abu Dhabi est réputé pour proposer de superbes évènements, mais ça, c’est époustouflant. « Cette escale montre la vision que j’ai pour cet évènement : c’est de grande qualité, avec un vrai sentiment d’aventure, c’est entièrement gratuit et ouvert au public. « Quand les bateaux vont arriver, ils vont avoir un accueil fantastique. »

Classement général provisoire (+ les points acquis sur l’Etape 2-Acte 1)

  1. Team Telefónica (Iker Martínez), 37 points (+ 24 points)
  2. CAMPER with Emirates Team New Zealand (Chris Nicholson), 34 points (+ 20 points)
  3. Groupama sailing team (Franck Cammas), 24 points (+ 12 points)
  4. PUMA Ocean Racing powered by BERG (Ken Read), 9 points (+ 16 points)
  5. Abu Dhabi Ocean Racing (Ian Walker), 9 points (+ 8 points)
  6. Team Sanya (Mike Sanderson), 4 points

Source

Anne Massot

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2011-12