Action !

© DR / FFVoile

Les comités de course et les coureurs le savaient, pour courir c’était aujourd’hui! La météo du jour a tenu ses promesses, avec de la brise, des rafales et du soleil. Des conditions de rêve.

Partis sur l’eau à 10h pour leurs premières courses, les équipages de l’intersérie dériveurs reviennent 5 heures plus tard, avec 6 nouvelles courses au compteur. Des équipages fatigués mais heureux ! Comme Estelle et Clara « C’était super sympa ! On est crevées et on a faim, 6 courses !! Mais on est quand même super contentes, et on sait que le comité a eu raison de nous faire tenir si longtemps vu les conditions d’hier et celles prévues demain, c’était long mais ça valait le coup ». Au fur et à mesure de l’après-midi on dénombre quelques abandons, certains déclarent « après 4 courses j’étais grillé, je n’arrive plus à tenir » mais la grande majorité a tenu bon.

Sur les coups de 16h30, les quillards voile légère dont la zone de course est située de l’autre côté du lac rentrent à terre également, et les Laser Vago de la flotte collective restent seuls à courir sous le soleil, à côté des winsurfeurs locaux qui s’en donnent à cœur joie.

Vers 18h, la flotte collective s’arrête également, les trois groupes assurant des rotations régulières leur a permis de tenir plus longtemps, le groupe restant à terre ayant le temps de se reposer et de se restaurer avant de repartir sur l’eau. Bernard Porte, Comité de Course de la Flotte Collective « Nous avons fait 12 courses au total, ce qui veut dire que les trois groupes ont régaté 8 fois chacun, sur deux types de parcours différents. Tout s’est déroulé parfaitement : le vent, le soleil, les coureurs étaient idéals. Le système de rotation des groupes avec un groupe de régatiers qui restent à terre est parfait pour la récupération, ça nous permet de régater dans de bonnes conditions sans trop en demander aux coureurs. »

Ils ont dit

Jerôme et Sandy Thomas (CS Monterelais), avant la course

« Nous naviguons dans la série Medium Light, et malheureusement hier, nous n’avons pas pu courir donc là, nous sommes super contents ! En espérant, que le temps reste tel quel, avec un peu plus de soleil et ce serait parfait !
Nous nous sommes entrainés uniquement hier mais les réflexes reviennent vite ! Nous espérons déjà ne pas nous disputer, d’ailleurs si vous voyez quelqu’un partir à la nage de son bateau, vous penserez à nous ! »

Remy Perrin (CNLSCV), avant la course

« Il y a un peu plus de vent, nous allons pouvoir planer d’avantage, du moins espérons-le !
Cela fait vraiment plaisir de voir autant de bateaux différents, conçus au cours des 30/40 dernières années, c’est chouette ! »

Cécile & son équipière Emma (ASCE Voile Espar)

Cécile : «Je régate avec une jeune de mon club qui court en 420. Avec mon équipier habituel nous avons décidé de scinder notre duo. Il court avec la barreuse, moi avec l’équipière. Ça nous permet d’emmener et de former des jeunes à la compétition et c’est sympa.»

Joel (CVAS Anneville)

«Je ne suis pas dans les premiers mais ça n’a pas d’importance, je navigue pour le plaisir. J’ai 64 ans et je régate encore, et ça c’est génial !»

Gildas Sagot (Club SNBM Guenange)

« C’était fantastique, le vent était bien stable, les six manches se sont parfaitement enchainées. Une très belle journée, cela faisait longtemps que l’on n’avait pas eu ça. Bonne ambiance sur l’eau, nous avons eu quelques échanges « Tribooooord » mais cela fait partie du jeu »

Regis Meyer (Club Mutche)

« Nous n’avons pas fait de très bons résultats mais nous sommes principalement là pour le plaisir, et quoiqu’il en soit, en intersérie, c’est un peu difficile de se rendre compte des places obtenues. Nous avons principalement navigué avec les jets et les windy car les 505 nous devancent rapidement.»

Emilie Prin (Club de voile de Nancy)

« Je fais du 470 depuis seulement deux semaines et je suis impressionnée, c’est hyper sportif, les lignes de départ sont fascinantes, les voiles faseyent, tout le monde est concentré, c’est magique ! »

Jean-Marie MARIN, Président du Comité Départemental de Voile de l’Aube et Jean-Pierre SALOU, Vice-Président du CNHS

«Nous avons environ 80 bénévoles quotidiennement sur le site. Ils sont répartis en deux groupes, le groupe « terre » et le groupe « eau ». Le groupe terre s’occupe de l’accueil et de toute la logistique, le groupe eau de l’organisation des courses. Les bénévoles viennent principalement des deux clubs locaux, le CNHS et le CVLO. Nous avons aussi reçu de l’aide du Der, l’autre plan d’eau de la région.
Un Championnat de France c’est une organisation très prenante. Nos bénévoles étaient sur place déjà le lundi avant le championnat pour faire toute l’installation. Nous avions déjà organisé deux éditions du Championnat de France des Croiseurs Légers il y a deux ans, donc nous connaissons bien le dispositif. La Fédération Française de Voile nous a sollicités pour organiser l’édition de cette année. A la base nous n’étions pas particulièrement demandeurs car, outre la centaine de bénévoles à mobiliser pendant l’évènement, le poids de l’organisation du championnat repose essentiellement sur 4/5 personnes et c’est très prenant. Nous avons par exemple développé un programme informatique spécial pour l’inscription des équipages, ça a demandé beaucoup de travail en amont. Nous avons d’autres compétitions pendant l’année et même si elles sont de moindre importance, nous essayons toujours de retrouver la même qualité d’accueil. Nous sommes très contents que la FFVoile nous juge au niveau pour organiser ce type d’évènement, et notre plan d’eau suffisamment de qualité pour organiser une régate qui peut se retrouver sur un plan d’eau comme La Rochelle l’année d’après.

En organisant ce type de compétition, notre objectif c’est de faire connaitre notre plan d’eau sur Troyes et de faire venir ses habitants sur notre lac. Nous faisons de la voile depuis 40 ans sur ce lac mais ce n’est pas encore rentré dans l’esprit des gens qu’il est possible de faire de la voile de qualité ici.
Nous sommes très soutenu par les institutions locales, nous bénéficions des infrastructures du département, ils sont partants tout de suite quand on parle d’organiser des évènements qui animeront la région. Le Parc Naturel a fait un effort très important cette année, comme tous nos partenaires.»

Source

FFVoile

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 9 mai 2015

Matossé sous: FFVoile, Voile Légère

Vues: 1270

Tags: , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent