Déjà onze pré-inscrits officiels

© Jean-Marie Liot / DPPI

A un an et demi du départ du huitième tour du monde en solitaire et sans escale, le 6 novembre 2016, déjà 11 skippers ont officialisé leur pré-inscription : Jérémie Beyou, Tanguy De Lamotte, Vincent Riou, Armel Le Cléac’h, Jean-Pierre Dick, Paul Meilhat, Kito De Pavant, Alessandro Di Benedetto, Morgan Lagravière, Alex Thomson et Bertrand De Broc. Lancements de bateaux neufs, rachats de 60 pieds existants, budgets bouclés ou pas complètement : la liste des pré-inscrits va s’allonger dans les semaines et les mois qui viennent et on peut raisonnablement attendre 20 à 25 bateaux sur la ligne de départ aux Sables d’Olonne.

Onze marins sont d’ores-et-déjà assurés de prendre le départ du prochain Vendée Globe. Parmi eux, deux bizuths (Paul Meilhat et Morgan Lagravière) mais aussi des marins qui rempilent pour la quatrième fois (Vincent Riou, Jean-Pierre Dick, Alex Thomson et Bertrand de Broc).
Le premier à officialiser sa pré-inscription a été Jérémie Beyou qui s’engagera à bord de Maître Coq (plan VPLP-Verdier/2010), l’ex Banque Populaire avec lequel Armel Le Cléac’h a terminé 2e du Vendée Globe 2012/2013. Contraint à l’abandon lors des deux dernières éditions, Beyou visera le podium, au moins…
Après sa 10e place décrochée en 2012/2013 à bord d’un 60 pieds datant de 1998, Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur-K Line) va monter en puissance puisqu’il a acquis un plan Farr de 2006, qui a déjà bouclé deux fois le parcours avec Vincent Riou (en 2008/2009) puis Arnaud Boissières (en 2012/2013).
Vincent Riou sera le seul ancien vainqueur du Vendée Globe à prendre le départ en 2016, à bord du PRB (plan VPLP-Verdier/2010) avec lequel il avait dû abandonner lors de la dernière édition. Son unique objectif : rejoindre Michel Desjoyeaux au rang des doubles vainqueurs.
Deuxième des deux derniers Vendée Globe, Armel Le Cléac’h mettra à l’eau fin mai un tout nouveau plan VPLP/Verdier (Banque Populaire VIII) à bord duquel il fera partie des candidats très sérieux à la victoire.
Jean-Pierre Dick devra lui patienter jusqu’à septembre pour que son StMichel-Virbac soit lancé. Pour lui, l’objectif sera aussi la plus haute marche du podium.
Après deux abandons prématurés en 2008 et 2012, Kito de Pavant aura une troisième chance de boucler le Vendée Globe, tout en jouant le rôle d’outsider. Il a en effet racheté un plan VPLP-Verdier de 2010, l’ex Hugo Boss d’Alex Thomson (et ancien Virbac-Paprec 3 de Jean-Pierre Dick) qui portera le nom de Bastide-Otio.
Paul Meilhat s’engagera pour sa part avec le bateau tenant du titre : l’ancien Macif (plan VPLP-Verdier/2011) de François Gabart. Une machine très performante qui lui permettra d’être dans le match.
Onzième du dernier Vendée Globe avec un bateau de 1998, Alessandro di Benedetto devrait disposer de l’ex Aviva de Dee Caffari, un plan Owen-Clarke de 2007, grâce au soutien d’un mécène passionné du Vendée Globe. Le skipper franco-italien cherche désormais des financements pour racheter le bateau et pouvoir être au départ en 2016.
A bord du nouveau Safran, premier des six plans VPLP-Verdier mis à l’eau pour le prochain Vendée Globe, Morgan Lagravière sera quant à lui un dangereux rookie.
Troisième en 2012/2013, Alex Thomson lancera son nouvel Hugo Boss cet été. Son grand objectif pour sa quatrième participation : devenir le premier Britannique à remporter le Vendée Globe.
Enfin, dernier skipper à avoir bouclé son dossier de pré-inscription, Bertrand de Broc repartira à bord du 60 pieds avec lequel il a terminé 9e en 2012/2013 après 92 jours de mer, l’ancien Votre Nom Autour du Monde et ex-Brit Air (plan Finot-Conq/ 2007) rebaptisé MACSF. Son ambition : améliorer d’au moins une semaine son temps de la dernière édition.

D’autres noms à venir

Cette liste n’est bien entendu pas définitive et un certain nombre de dossiers sont encore en cours d’instruction, ce qui pourrait porter à 25 voire plus, le nombre des participants à l’Everest des mers 2016. A commencer par certains qui disposeront aussi de bateaux neufs. Sébastien Josse devrait mettre à l’eau son Groupe Edmond de Rothschild à la fin du mois de juin, tandis que le skipper italien Andrea Mura lancera son Vento di Sardegna cet été.
Après avoir bouclé la Barcelona World Race à bord de Spirit of Hungary – le seul 60 pieds neuf qui ne soit pas un plan VPLP/Verdier –, le Hongrois Nandor Fa ne devrait pas tarder non plus à officialiser sa participation. D’autres skippers qui disposent d’un bateau et d’un budget complet ou presque lui emboîteront le pas. Il s’agit de Yann Eliès, Arnaud Boissières, Eric Bellion et Louis Burton entre autres…. D’autre encore ont racheté des bateaux et attendent de boucler leurs financements pour se pré-inscrire : Fabrice Amédéo, Rich Wilson et Nicolas Boidevézi. Enfin, des marins toujours en recherche de sponsors sont néanmoins en attente de pré-inscription : Christopher Pratt, Gildas Morvan, Thomas Ruyant, Sébastien Destremau ou encore le Polonais Zbigniew Gutkowski.
Jamais le Vendée Globe n’avait donc connu un tel engagement côté skippers à quelques 18 mois du départ. Les skippers encore en recherche de sponsors ont jusqu’au 1er juillet 2016 pour finaliser leur dossier.

Source

Vendée Globe

Liens

Texte

Agence Mer & Média

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2016-17

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe