J – 1 mois !

© Christophe Launay

Dans moins d’un mois, la 14ème édition du Grand Prix de l’Ecole Navale s’ouvrira en Presqu’île de Crozon et à Brest. Un programme de quatre jours haut en couleur, sur l’eau comme à terre, quatre sites exceptionnels, des nouveautés, des grands noms de la voile, les meilleurs amateurs et jeunes spécialistes de la monotypie. Tout est réuni pour faire du Championnat de France Monotypes Habitables de la Fédération Française de Voile, un évènement maritime unique dont nous vous proposons aujourd’hui de faire le tour, en chiffres, afin d’en connaître tous les détails.

  • 1 : Un duo de grands champions parrainera l’évènement : le second-maître Billy Besson et le Quartier Maître Marie Riou, tous deux marins membres de l’Armée de champions, qui enchaînent les succès. Champions du monde en 2013 (Nacra 17 et F18), le duo a confirmé en 2014 sa domination en Nacra 17 : vainqueur de la Sailing World Cup de Palma en avril, du Test Event de Rio en août (en vue des Jeux olympiques) et des Championnats du Monde de la Fédération Internationale de Voile en septembre.
  • 5 : les sites de la compétition. L’Ecole navale à Lanvéoc-Poulmic accueillera les DIAM24, les Longtze et les Mach 6.50, A Camaret la flotte des J80 sera la série la plus représentée au Grand Prix, à Crozon-Morgat les Open 5.70, les Seascape 18, les Speed Feet 18,les Corsaire et J22, à Lanvéoc les Cormorans et les 5.50M J et enfin à Brest au Port du Château, les courses d’aviron, la Penn Ar Bed Paddle City Race et le Défi des mousses.
  • 7 : les équipages de l’Ecole navale qui vont disputer le GPEN : deux Open 5.70, deux Longtze, deux J80 et le DIAM24 West Courtage-École navale, skippé par Simon Moriceau et Christian Ponthieu, vainqueurs 2014 du Grand Prix en J80.
  • 6 : les titres de Champion de France décernés à l’issue du Grand Prix aux classes suivantes : les J80, les Diam24, les Open 5.70, les Corsaire, les Longtze, les Seascape 18
  • 8 : les nationalités représentées sur le Grand Prix cette année. Il s’agit de la Grande-Bretagne (forte délégation en J80 et Seascape 18), l’Espagne, la Slovénie, l’Italie, la Belgique, les Pays-Bas, la Suisse et bien sûr, la France.
  • 11 : les classes présentes cette année (J80, Open 570, Diam24, Longtze, Mach 6.50, Seascape 18, J22, Corsaire, Speed Feet 18, Cormoran, 5.5M JI).
  • 20 : le nombre de Diam24, les premiers Sportboats monotypes à trois coques et transportables, qui participeront au premier Championnat de France de la série, dont le 1er titre sera décerné au GPEN. Vincent Riou, François Gabart, Kito de Pavant, Bernard Stamm, Erwan Tabarly, Jeremy Beyou, Daniel Souben, Sébastien Rogues, Loïc Féquet Damien Seguin, Simon Moriceau, Arnaud Daval
  • 30 à 40 : en milles, la taille moyenne des parcours pour les novateurs Diam24, véritables machines à avaler les milles, qui cavalent sans souci à plus de 20 nœuds de moyenne.
  • 40 : le nombre de bateaux présents lors de la première édition de l’évènement. A l’époque, ils étaient répartis en trois séries les Surprise, les Class 8 et les 747 One Design. Aujourd’hui, ce nombre est multiplié par cinq. Une belle évolution donc !
  • 58 : les bateaux composant la plus grosse flotte de la 13e édition, les J80. Le J80 est le monotype habitable le plus répandu au monde en compétition.
  • 100 : le nombre de concurrents qui prendront le départ, sous le pont de Recouvrance, en Stand Up Paddle.
  • 180 : le nombre de bateaux attendus dans cette 14e édition du GPEN.
  • 200 : le nombre de rameurs aviron engagés dans l’épreuve.
  • 1250 : le nombre total de sportifs engagés dans la 14e édition du Grand Prix de l’Ecole Navale.
  • 2009 : l’année depuis laquelle la Fédération Française de Voile fait confiance aux organisateurs du GPEN et a choisi l’épreuve pour être le championnat de France Monotypes Habitables.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Grand Prix de l'Ecole Navale