Courses à pièges

  • 2015 CIP YCPR***2015 CIP YCPR, 470 Femme***470 Women, 470 Homme***470 Men, COURSES-REGATES***RACES-REGATTAS, Dériveurs-Olympisme***Dinghies-Olympic Series, Par série***By class, Par événements***By Events, VOILE***SAILING
    © Gilles Martin-Raget
  • 2015 CIP YCPR***2015 CIP YCPR, 470 Femme***470 Women, 470 Homme***470 Men, COURSES-REGATES***RACES-REGATTAS, Dériveurs-Olympisme***Dinghies-Olympic Series, Par série***By class, Par événements***By Events, VOILE***SAILING
    © Gilles Martin-Raget
  • 2015 CIP YCPR***2015 CIP YCPR, 470 Femme***470 Women, 470 Homme***470 Men, COURSES-REGATES***RACES-REGATTAS, Dériveurs-Olympisme***Dinghies-Olympic Series, Par série***By class, Par événements***By Events, VOILE***SAILING
    © Gilles Martin-Raget
  • 2015 CIP YCPR***2015 CIP YCPR, 470 Femme***470 Women, 470 Homme***470 Men, COURSES-REGATES***RACES-REGATTAS, Dériveurs-Olympisme***Dinghies-Olympic Series, Par série***By class, Par événements***By Events, VOILE***SAILING
    © Gilles Martin-Raget
  • 2015 CIP YCPR***2015 CIP YCPR, 470 Femme***470 Women, 470 Homme***470 Men, COURSES-REGATES***RACES-REGATTAS, Dériveurs-Olympisme***Dinghies-Olympic Series, Par série***By class, Par événements***By Events, VOILE***SAILING
    © Gilles Martin-Raget

Si le premier départ a du attendre 13 heures pour être lancé, le vent de Sud Sud Est de 6-8 noeuds s’est montré plus régulier que la veille. De fait, quatre manches ont pu être lancées dans des conditions relativement stables, grâce à un avenant.
Journée difficile pour les Australiens champions du monde (Belcher – Ryan).

Avec une telle flotte, analyse Will Ryan, il n’y a pas beaucoup de places pour passer aux bouées. Ça multiplie les occasions de faire des fautes. Ce qu’on n’a pu éviter.

Les vainqueurs du jour sont Allemands (Gerz et Szymanski, 1ers au général provisoire) et Français (les étonnants Nantais qui ont surpris tout le monde, Aymeric Paruit et Maxime Médard ainsi que Sofian Bouvet et Jérémie Mion, sur les deux dernières courses, qui prennent la 2ème place au général provisoire).

Le vent se lève aussi en Afrique-du-Sud

Un équipage sud-africain, ce n’est pas si courant. Et quand, en plus, il aligne quelques belles places, ça vaut un coup de projecteur.
Jim Arsenath, le barreur, s’en veut. Alors qu’il avait franchi la ligne d’arrivée en tête lors de la première course, jeudi, il a été déclassé pour erreur de marque, un changement de parcours qu’il n’avait pas vu. Déçu mais pas abattu, comme en témoigne sa victoire vendredi, dans la 4ème manche.

Ça faisait un moment qu’on n’avait pas navigué. En cette année pré-olympique, c’est important de faire des résultats. La concurrence est rude chez nous en 470. On est six bateaux capables d’obtenir la qualification pour Rio, on s’entraîne tous ensemble à Cape-Town. Mais on a encore du travail…

Jim Arsenath a une particularité : il fait équipe avec son coach Roger Hudson. « Ce qui est appréciable, surtout, c’est qu’on s’entend vraiment bien. C’est très pratique pour débriefer une manche. Et en plus, ça nous permet de progresser très vite, c’est très constructif. »
La route vers Rio est escarpée. Nul doute que Jim Arsenath et son coéquipier de coach trouveront les bons réglages pour y aller.

Le programme de dimanche

Pour cette dernière journée de régate, la météo prévoit, à peu près, le même vent qu’hier, de secteur sud. Avec ses caprices. Mise à disposition à 11 heures car plus tôt, il n’y aura probablement pas un souffle !

Classement général provisoire avant jury

sept meilleurs résultats retenus sur huit courses

  1. Gerz – Szymanski (All) 37 pts
  2. Bouvet – Mion (Fra) 39 pts
  3. Fantela – Marenic (Cro) 40 pts
  4. Levin – Froyliche (Isr) 54 pts
  5. Snow-Hansen – Willcox (Nzl) 56 pts

Source

Coraline Jonet

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 12 avril 2015

Matossé sous: 470, Séries Olympiques, Voile Légère

Vues: 2095

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent