Erwan Le Roux et Giancarlo Pedote s’associent

© Jean Marie LIOT

Depuis son éclatante victoire dans la Route du Rhum – Destination Guadeloupe dans la catégorie des Multi50 en novembre dernier, Erwan Le Roux s’est associé à l’Italien Giancarlo Pedote qui s’est pour sa part, régulièrement illustré en Mini 6.50. Ensemble, à bord de FenétrêA-Prysmian, les deux hommes vont participer à différentes épreuves du calendrier 2015 de la classe Multi50 durant lesquelles le skipper Trinitain va s’atteler à transmettre son expérience du multicoque à son acolyte, séduit par le 50 pieds et prêt à relever de nouveaux défis. Ensemble, leur but sera de performer en double lors de la Transat Jacques Vabre dont le départ sera donné le 25 octobre prochain, et force est de constater qu’ils ont tous les atouts dans leur jeu pour y parvenir, à commencer par des valeurs et des exigences communes.

Depuis sa transat victorieuse en Guadeloupe, Erwan Le Roux travaille sur la préparation de l’année 2015 avec un nouveau préalable : FenêtréA poursuit l’aventure mais le groupe Cardinal annonce son retrait (il reste néanmoins copropriétaire du bateau ). Erwan Le Roux a donc choisi de donner un nouveau tournant à son projet suite à sa rencontre avec le navigateur Italien Giancarlo Pedote lors de la remise des prix de la Route du Rhum, au Nautic de Paris, en décembre dernier. « Avant cela, lui et moi n’avions jamais eu l’occasion de nous croiser, même si avons toujours suivi avec intérêt le parcours de l’autre et que nous partageons le même équipementier. Le fait est que nous avons immédiatement accroché et décidé de nous associer et d’associer nos partenaires, FenêtréA, fabriquant industriel et sur-mesure, de fenêtres, portes d’entrée et volets, en PVC, aluminium et mixte, puis Prysmian Group, entreprise italienne, leader mondial de l’industrie des câbles et systèmes d’énergie et communication », explique le skipper Morbihannais. « J’ai toute confiance en lui. Je sais qu’il est très au point à la fois physiquement et techniquement, mais surtout je sais qu’il partage les mêmes valeurs que moi et ça, c’est primordial », détaille Erwan.

Une belle histoire à écrire

« Ensemble, nous avons une belle histoire à raconter. Une histoire plus intéressante que celles que nous aurions pu écrire chacun dans notre coin », poursuit le marin qui a, en ligne de mire, la Transat Jacques Vabre, épreuve en double ralliant Le Havre à Itajai, au Brésil don le coup d’envoi sera donné à l’automne prochain. Reste que si Giancarlo Pedote est un marin expérimenté, puisqu’il a notamment brillé en Mini 6.50 en terminant 2e de la 19e édition de la Transat 6.50 entre Douarnenez – Pointe-Pitre en 2013 après avoir fait un petit détour sur le circuit exigeant des Figaro Bénéteau, il est tout à fait novice en multicoque. « Clairement, c’est un support qu’il ne connait pas aujourd’hui. Dans les semaines et les mois qui viennent, je vais donc l’accompagner et l’aider afin d’acquérir le niveau souhaité pour une victoire dans la Transat Jacques Vabre. Cet aspect formation, entre guillemets, et transmission d’expérience est un tout nouveau challenge pour moi et il s’annonce intéressant. J’ai vraiment à cœur de partager avec Giancarlo ce que je connais de mon bateau pour qu’à son tour, il en tombe amoureux », souligne Erwan Le Roux, particulièrement enthousiaste d’entamer une nouvelle saison en Multi50 et qui vise clairement une troisième victoire dans la Transat Jacques Vabre après celles décrochées en 2009 avec Frank-Yves Escoffier puis en 2013 avec Yann Eliès, fort de sa « gniac » habituelle.

L’art de se lancer des nouveaux défis

De son côté, Giancarlo Pedote en boude pas son plaisir non plus de débuter cette nouvelle aventure. «Je suis très heureux de ce projet. Repartir pour une nouvelle saison en Mini n’aurait représenté aucun risque pour moi. J’avais, en effet, besoin d’un nouveau défi afin d’élargir mes connaissances. Naviguer en multicoque a toujours été un objectif pour moi et c’est encore plus vrai aujourd’hui en raison de l’essor que connait ce type de bateau, de tous les développements technologiques dont il fait l’objet actuellement, à la fois au large et en course in-shore. Le découvrir aux côtés d’un marin comme Erwan, c’est une chance formidable. Sa connaissance incontestée du support me donnera l’occasion de progresser rapidement. Je suis sûr que je vais apprendre beaucoup de lui », a indiqué le navigateur Italien qui respecte profondément Erwan et son parcours, et se réjouit du fait que leurs chemins se croisent enfin. « Lui comme moi, nous avons débuté la voile de façon “non-traditionnelle”, c’est-à-dire sur le tard. Sans doute est-ce grâce à nos valeurs communes qu’aujourd’hui nous sommes réunis autour de projet. Etre en mesure de réaliser tout cela avec le soutien Prysmian Group qui m’accompagne depuis de nombreuses années déjà, et un nouveau partenaire tel que FenêtréA est particulièrement réjouissant. A nous de faire en sorte que l’un et l’autre tirent pleinement des retours sur leur investissement », a terminé Giancarlo, d’ores et déjà excité d’entamer une nouvelle expérience et prêt à se donner les moyens de ses ambitions, ce que sait également très bien faire Erwan Le Roux. Sûr que ces deux là ensemble font faire des étincelles !

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 1 avril 2015

Matossé sous: Course au Large, Multi50, Transat Jacques Vabre

Vues: 1977

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre