Accélération vers le sud

  • © Stefan Coppers/Team Brunel/Volvo Ocean Race
  • © Amory Ross/Team Alvimedica/Volvo Ocean Race
  • © Amory Ross/Team Alvimedica/Volvo Ocean Race
  • © Amory Ross/Team Alvimedica/Volvo Ocean Race
  • © Amory Ross/Team Alvimedica/Volvo Ocean Race
  • © Sam Greenfield/Dongfeng Race Team/Volvo Ocean Race
  • © Sam Greenfield/Dongfeng Race Team/Volvo Ocean Race
  • © Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race
  • © Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race

13.6 noeuds de vitesse pour Abu Dhabi. La délivrance après des heures passées sans vent. Dongfeng Race Team est dans ses talons. MAPFRE tente de trouver sa voie plus à l’est et fait l’objet de toutes les attentions de la part de ses adversaires.

Les bateaux en tête de la flotte, Abu Dhabi Ocean Racing, Dongfeng Race Team et MAPFRE, sont toujours très proches. 2, 5 milles les séparent. Les chasseurs sont menés par Team Alvimedica, 40 milles plus loin. Team Brunel est actuellement 10 milles derrière le monotype turquo-américain. Les filles de SCA sont quant à elles 20 milles derrière les Hollandais.

Charles Caudrelier raconte une nuit particulièrement difficile.

On a passé je crois la pire nuit de cette Volvo. Au menu pas de vent, houle, clapot de face et courant contraire. Et en fin de nuit, des grains énormes et un vent complètement aléatoire. On ressort de cette nuit derrière nos deux poursuivants. Malheureusement, le dernier grain nous a été fatal. Mais Abu Dhabi est juste devant nous et on a 4 jours pour le doubler. Encore une course de vitesse.

Matt Knighton livre le point de vue à bord d’Abu Dhabi :

On ressort un peu devant Dongfeng Race Team. Nous avons tous les deux réussi à creuser l’écart avec MAPFRE. Les Espagnols se sont décalés plus dans l’est et nous ne savons pas pourquoi. On se demande si cette position n’est pas favorable pour la suite pour ouvrir davantage les voiles et reprendre du terrain. Mais pour l’instant, nous sommes dans une course de vitesse vers le sud et nous essayons d’avoir le meilleur angle possible.

C’est durant les douze dernières heures que MAPFRE a décidé de jouer ce décalage dans l’est. Les Espagnols sont maintenant situés 20 milles dans l’est des deux leaders. Il va être intéressant de voir dans les prochaines heures si le choix de Jean-Luc Nélias, le navigateur de MAPFRE, va porter ses fruits.
Team Brunel se retrouve de nouveau à la cinquième place et a vécu des heures difficiles. Bouwe Bekking et son équipage ont perdu jusqu’à 30 milles sur les leaders alors qu’ils se débattaient pour sortir de la zone sans vent.
Les équipages peuvent enfin dire au revoir à cette zone de transition qui a mis leurs nerfs à mal durant les deux derniers jours. Le vent vient maintenant de l’est. Une bonne brise stable de 12 à 13 nœuds. Une délivrance.

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15