Compression de la flotte

  • © Stefan Coppers/Team Brunel/Volvo Ocean Race
  • © Stefan Coppers/Team Brunel/Volvo Ocean Race
  • © Stefan Coppers/Team Brunel/Volvo Ocean Race
  • © Stefan Coppers/Team Brunel/Volvo Ocean Race
  • © Stefan Coppers/Team Brunel/Volvo Ocean Race
  • © Amory Ross/Team Alvimedica/Volvo Ocean Race
  • © Sam Greenfield/Dongfeng Race Team/Volvo Ocean Race
  • © Sam Greenfield/Dongfeng Race Team/Volvo Ocean Race
  • © Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race
  • © Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race
  • © Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race
  • © Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race
  • © Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race
  • © Anna-Lena Elled/Team SCA/Volvo Ocean Race

Il y a 24 heures, Team Brunel était en tête avec une avance de 100 milles qui n’est plus que de 30 milles maintenant. La seule explication est que les Néerlandais sont ralentis dans une zone de vent faible.

Sur les huit dernières heures, Abu Dhabi Ocean Racing a toujours été plus vite de 4 nœuds en bénéficiant de vent supérieur. Cette tendance s’est vérifiée sur les cinq derniers rapports de position mais l’hémorragie s’est maintenant tarie. Les deux bateaux leaders évoluent à des vitesses équivalentes, entre 14 et 15 nœuds, ce qui laisse entendre que la flotte se déplace vers des conditions moins stables.

Les grains du Pot au Noir sont maintenant à 300 milles environ. Les équipages approchent comme des parieurs devant un casino. Ils sont plutôt confiants, tout en sachant qu’à la fin, c’est toujours le casino qui gagne. Comme à la roulette, ils ont une foule d’options devant eux et ils attendront le dernier moment pour finaliser leurs stratégies et placer leurs paris.

Selon les prévisions météo, le vent va baisser et tourner à droite. C’est peut-être pour cette raison que Team Brunel a été si pressé de descendre dans le sud et de recoller au pack. Team SCA choisi pour sa part de rester sur sa trajectoire, à environ 45 milles dans le Nord Est. Même si les filles bénéficient de meilleures conditions pour descendre, elles courent le risque de rester à l’extérieur.

Neuf jours après avoir quitté la Chine, la prochaine partie de cette étape va être très différente. Le reaching violent et casse bateau est maintenant derrière eux. Ils seront bientôt dans le Pot au Noir et ses grains, sous une chaleur étouffante, et regretteront peut-être le vent qu’ils ont eu pendant des jours.

  • Leader : Team Brunel
  • Vitesse du vent : 16 – 19 nœuds
  • Vitesse du bateau : 15 – 17 nœuds
  • Direction du vent : 15° – 57°
  • Bateau le plus lent : Team Brunel (14,5 nœuds)
  • Bateau le plus rapide : Dongfeng Race Team (16,1 nœuds)

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15