Charles Caudrelier prend la tête

On peut parier que, ce matin, l’équipage de Dongfeng a le sourire. La bateau chinois a pris un avantage significatif cette nuit et dispose maintenant d’une dizaine de milles d’avance sur le second bateau, MAPFRE.

Et comment ont-ils fait ? L’avance d’un mille qu’ils avaient hier leur a donné l’avantage au moment de contourner l’extrémité Sud Ouest de la zone d’exclusion iranienne. Ils ont en effet été les premiers toucher la brise au moment de faire de faire route à l’Est.
Derrière Dongfeng, cinq bateaux sont au contact.

« Nous sommes à la lutte avec tout le monde. Les positions changent à chaque minute en fonction de l’angle de route et des conditions de vent » a écrit ce matin Matt Knighton, reporter embarqué à bord d’Abu Dhabi Ocean Racing, actuellement dernier.

« Tôt ce matin, nous avons décidé de nous éloigner de la flotte pour une vingtaine de minutes et ça a été une grosse erreur car deux bateaux nous sont passés devant » poursuit-il.
Le vent souffle maintenant à sept nœuds, ce qui est beaucoup plus fort qu’hier mais il reste très changeant.

Plus loin, un système de haute pression se situe au sud de la côte iranienne et pakistanaise et les bateaux devront la contourner par le nord. Il y a une brise de mer à attraper le long de ces côtes avant de toucher un flux de Nord. Les prochains jours vont donc se jouer à proximité des côtes. Avec plus de 300 000 bateaux de pêche placés le long de la côte indienne, il devrait y avoir des tactiques intéressantes.

 

  • Leader : Dongfeng Race Team
  • Vitesse du vent : 4-7 nœuds
  • Vitesse des bateaux : 8 nœuds (Dongfeng Race Team)
  • Bateau le plus lent : Team SCA (2,7 nœuds)
  • Bateau le plus rapide : Dongfeng Race Team (4 nœuds

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15