Quatre GC32 à Key West

© Sander van der Borch / GC32 Racing Tour

Alors que le programme du GC32 Racing Tour 2015 vient d’être présenté autour d’un circuit comprenant cinq événements qui se dérouleront à travers l’Europe l’été prochain, tous les regards se tourneront juste avant vers la Floride, où quatre des catamarans monotypes sur foils s’entraineront à Miami, avant de mettre cap au sud pour la Quantum Key West Race Week.

Utilisant cet événement pour faire une démonstration de la classe aux USA, quatre GC32 sont maintenant inscrits pour la Quantum Key West Race Week. Cette dernière se déroulera du 18 au 23 Janvier. Il s’agit de la première régate majeure de l’hémisphère nord de l’année, qui se court dans les eaux bleu azur au large de la fameuse « République des Conques », perchée sur la pointe sud des Keys.

Parmi les quatre équipes, on compte deux des équipages les plus aguerris à bord d’un GC32 : Team Spax Solutions, mené par le fondateur du GC32 Laurent Lenne, ainsi qu’Armin Strom Sailing Team, skippé par l’ancien navigateur Olympique Suisse de Star, Flavio Marazzi. Toutefois, ce sera la première compétition en GC32 pour le skipper français Erik Maris à bord de « Zoulou », ainsi que pour l’équipe du New Yorkais Jason Carroll : « ARGO Team ».

Fraîchement débarqué de sa deuxième victoire consécutive au Championnat du Monde de Melges 32 à Miami la semaine dernière, Jason Carroll explique qu’il s’est intéressé au GC32 après avoir navigué sur un Moth à foil, tout en étant déjà familier des catamarans, puisqu’il a couru à bord de son Gunboat 62 « Elvis » lors d’événements dans les Caraïbes (Elvis est sinon utilisé comme bateau d’assistance de l’équipe ARGO lors des régates).

Jason Carroll, qui naviguait sous les couleurs d’Harvard lorsqu’il était au collège, ajoute qu’il a été absorbé par la course à bord de catamarans à foils lors de la dernière America’s Cup. « Cela a été l’America’s Cup la plus télégénique nous ayons jamais vue. Le fait que les bateaux volent sur leurs foils fait de ce sport une discipline pour laquelle les gens peuvent se passionner, ce qui est génial, car la voile n’a jamais été un sport qui attire les téléspectateurs en général. »

Avant d’acquérir son dernier ARGO, Jason Carroll et certains membres de son équipage se sont rendus à La Baule, en France, afin de tester le GC32. « J’ai été impressionné par la stabilité du bateau dans des conditions qui n’étaient pas idéales », se souvient-il. « Nous avons navigué dans des conditions de mer très agitée dans une zone relativement contraignante pour naviguer en toute sécurité, mais le bateau s’est très bien comporté. Avec le Moth, quand il y a un peu de houle, cela change radicalement la façon dont vous naviguez et votre approche des vagues, mais le GC32 gère très bien cela. »

Chad Corning se souvient aussi de cette première navigation. « Nous ne savions pas à quoi nous attendre », admet-il. « Les conditions étaient assez difficiles, donc nous avons navigué de manière conservatrice pour nous tracer un parcours acceptable. Quand nous en sommes arrivés au point de pouvoir faire un beau et long bord de portant, on nous a tous conseillé de rester au près serré avant de régler pour le portant – un bon conseil ! C’était hallucinant : Nous avons abattu, nous nous sommes élevés au dessus de l’eau en naviguant très haut sur les foils, atteignant des vitesses autour des 30 nœuds. C’est la porte ouverte à un tout nouveau style de voile – rapide, exaltante, et un peu effrayante ! »

Depuis l’acquisition de leur propre GC32, l’équipe d’ARGO Team s’est entrainée à Newport et à Miami. « Naviguer à bord a procuré de grands frissons – cela peut vous faire peur, mais cela peut plus certainement installer un grand sourire sur votre visage », commente Jason Carroll.

Lors de l’entrainement à Newport en Octobre, ARGO a tenté de battre le record Mount Gay Rum autour de Jamestown. En établissant un nouveau temps de 58 minutes et 31 secondes pour le parcours de 21 milles, ils ont pris quatre minutes et 7 secondes sur le temps précédent. Lors de cette tentative, la brise oscillait entre 20 et 30 nœuds, et ils ont atteint une vitesse maximale de 37,1 nœuds.

En plus de Jason Carroll et de Chad Corning à bord du GC32 ARGO, on retrouvera un spécialiste du Moth, Anthony Kotoun, mais également Mike Kuscher – deux habitués du Championnat du Monde de Melges 32 et vainqueurs à bord d’ARGO, ainsi qu’un spécialiste Néerlandais du catamaran, Mischa Heemskerk, qui menait le GC32 Magic Marine lors du Marseille One Design en septembre dernier.

Quant à l’apparition de la compétition en GC32 sur sa régate, Peter Craig, Président de l’organisation de la Quantum Key West Race Week, Premier Racing, a commenté : « Nous sommes vraiment heureux d’accueillir la classe GC32 pour cette édition 2015 de la Quantum Key West Race Week. Bien que la compétition en multicoques ne soit pas une nouveauté à Key West, les catamarans volants sur foils le sont, et ils ajouteront certainement à l’excitation autour de la compétition. Nous ferons notre devoir avec les VPP comme nous le faisons chaque année pour maintenir les classes de la Division 1 à part aux extrémités du plan d’eau. »

Source

Stéphanie Nadin

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : GC32

Les vidéos associées : The Great Cup