Mention trés bien pour Erwan Le Roux


Grand Prix Guyader, Trophée Prince de Bretagne puis Route du Rhum – Destination Guadeloupe à bord de son Mutli 50 aux couleurs de FenêtréA-Cardinal puis Spi Ouest France – Intermarché et Tour de France à la Voile en M34 aux côtés de Daniel Souben à bord de Courier Dunkerque : cette saison, Erwan Le Roux a tout gagné ou presque. Le navigateur Morbihannais, qui n’avait rien laissé au hasard que ce soit dans sa préparation sur l’eau, physiquement ou mentalement, a de quoi être fier du travail accompli cette année. Petit bilan.

S’il avait déjà réalisé une exceptionnelle saison 2013, c’est sur les chapeaux de roues qu’il a entamé celle qui s’achève à présent, avec une victoire au Spi Ouest France – Intermarché, en 34 au mois d’avril, puis une autre au Grand Prix Guyader, en Multi50 en mai. « Après ces épreuves, nous avons pris conscience que nous étions capables de tout gagner cette année », explique Erwan. « Cela nous a complètement décomplexés. A partir de là, nous avons eu l’esprit totalement libéré » », poursuit le skipper de la Trinité-sur-Mer qui s’est attelé à faire en sorte que son projet Multi50 avec FenêtréA-Cardinal et celui du M34 Courrier Dunkerque mené par Daniel Souben soient les plus proches possibles.

La force d’une équipe

« Daniel et moi avons travaillé en ce sens une grande partie de l’hiver dernier. Lui est venu régater avec moi sur FenêtréA-Cardinal sur l’ensemble des courses en équipages de la saison et moi, je me suis investi énormément à ses côtés sur Courier Dunkerque. Cela s’est révélé particulièrement constructif et positif », a détaillé le marin qui n’a pas lésiné non plus sur la préparation physique cette saison. « Je voulais qu’elle soit à la hauteur de toute l’énergie déployée par les uns et les autres dans les deux projets. J’ai mis le paquet, participant notamment à cinq triathlons et un semi-marathon. Outre une excellente condition physique, ces disciplines m’ont également beaucoup apporté sur le plan mental car elles imposent de se faire mal pour réussir. Cela a, indiscutablement, joué sur mes performances sur l’eau, mais également sur la dynamique générale de ma saison et de mon équipe dont j’ai vraiment senti la force derrière moi. C’est d’ailleurs, à mon sens, ce qui a vraiment changé par rapport à l’année précédente et ce qui m’a porté », ajoute Erwan qui a ainsi réalisé une année « zéro faute » ou presque, seules l’Ar Men Race en Multi50 puis la Normandy Sailing Week en M34 lui ayant échappées.

Des belles bagarres

« C’est pratiquement un carton plein et c’est assez rare dans notre sport. Je suis hyper content. Fier aussi, de moi et de tout le travail accompli. Je termine l’année sereinement », avoue t-il, son éclatante victoire dans la Route du Rhum dans la catégorie des multicoques de 50 pieds encore toute fraîche en tête, heureux d’avoir inscrit son nom tout en haut de l’affiche avec la manière. « Sur le papier, on pourrait croire que j’ai tout dominé mais bien souvent, ça s’est joué à un cheveu car à chaque fois, ça c’est bien bagarré. J’étais motivé comme un cadet tout au long de la saison et je suis content d’avoir eu de beaux adversaires. Ne dit-on pas que ce sont eux qui font les belles victoires ? », termine Erwan Le Roux qui récupèrera son bateau actuellement sur un cargo entre la Guadeloupe et Lorient, autour du 15 décembre. Une date à laquelle il en dira aussi plus sur sa saison 2015. A suivre donc.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 10 décembre 2014

Matossé sous: Course au Large, Multi50 - Ocean Fifty, Route du Rhum

Vues: 2788

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50 - Ocean Fifty

Les vidéos associées : Route du Rhum