Erwan Tabarly se lance sur le circuit Diam24 OD

Victoire d'Erwan Tabarly, sur Armor Lux-Comptoir de la Mer dans la Transat Bretagne-Martinique

© Alexis Courcoux

Après treize années passées sur le circuit Figaro Bénéteau avec le succès que l’on connait, Erwan Tabarly, qui avait autant envie d’un petit « break » que de nouveauté, s’engage officiellement, ce mercredi 3 décembre, sur le circuit des Diam24 One Design. Autant dire que pour le skipper Finistérien, qui a l’habitude de briller en monocoque et en solitaire, l’expérience du petit multicoque en équipage réduit s’annonce palpitante. C’est donc plus motivé que jamais qu’il se lance dans cette nouvelle aventure, d’autant qu’étant un grand habitué des podiums, il n’est pas question pour lui de faire de la simple figuration. Ses fidèles partenaires, Armor-Lux et le Comptoir de la Mer, l’ont bien compris et ont décidé de continuer à l’accompagner pour régater au plus haut niveau, que ce soit lors des épreuves d’avant saison ou du fameux Tour de France à la Voile qui promet, d’ores et déjà, de réunir tous les meilleurs marins Français.

Depuis 2000, Erwan Tabarly s’est illustré régulièrement et avec brio sur le circuit Figaro. Un circuit sur lequel il s’est investi à 100% ou presque. Pas étonnant qu’aujourd’hui, il ait envie de s’essayer sur un autre support. « Je ressens le besoin de faire un break, de faire un peu autre chose. J’ai participé treize fois à la Solitaire mais aussi quatre fois d’affilée à la Transat en solo (Trophée BPE puis Transat Bretagne-Martinique, ndlr). Bien que ce soient des exercices que j’apprécie particulièrement, aujourd’hui, j’éprouve un besoin de changement », explique le navigateur qui va donc être servi en se lançant sur le circuit des Diam24. « C’est sûr que de me retrouver sur des parcours tout petits, ce sera très différent, mais le fait de changer de format et de support, ça me plait bien », avoue Erwan, précisant par ailleurs que, plus jeune, contrairement à certains de ses futurs concurrents, il n’a jamais fait ses armes en catamaran de sport. « Jusqu’ici, le multicoque, je n’y ai goûté qu’avec le MOD70 et le Maxi Sprindrift mais j’ai pu me rendre compte à quel point c’est fabuleux. Les sensations à bord sont uniques. De plus, ce sont des bateaux très techniques à faire avancer », poursuit le skipper, séduit par l’idée de régater en équipage réduit la saison prochaine.

Avec l’envie, et l’envie de bien faire

« Pour moi qui viens du solitaire, naviguer à trois – et pas à sept ou huit – me convient bien. Le fait de continuer de régater en monotypie également. Au final, il y a énormément d’ingrédients qui me motivent », déclare le Finistérien qui devrait recevoir sa nouvelle monture au mois de mars prochain, soit un peu avant les premières courses de la saison dont le détail devrait être annoncé très prochainement par la classe. « Cela me laissera le temps de m’entrainer sur les bateaux déjà à l’eau puis de constituer l’équipage le plus performant possible. Car évidemment, si je me lance en Diam24, c’est pour bien faire et obtenir des résultats », annonce Erwan Tabarly qui a prévu de s’entraîner dès à présent. Son but, être le plus prêt possible au moment du coup d’envoi du Tour de France à la Voile, l’épreuve phare de sa saison 2015. Une épreuve sur laquelle il fait son retour après plusieurs années d’absence. « J’ai dû y participer trois fois, aux côtés de Jimmy Pahun sur Région Ile-de-France notamment. Je n’ai jamais effectué la grande boucle au complet mais seulement quelques étapes en Manche parce que la plupart du temps, dans la foulée, j’avais la Solitaire du Figaro », souligne le skipper, fier de porter à nouveau l’année prochaine les couleurs d’Armor-Lux et du Comptoir de la Mer.

Jean-Guy Le Floch, PDG d’Armor-Lux :

Notre association avec Le Comptoir de La Mer aux côtés d’Erwan Tabarly connait, depuis ses débuts en 2013, de beaux succès sur le circuit Figaro Bénéteau. Aujourd’hui, c’est avec fierté et confiance que nous décidons de nous lancer ensemble dans une nouvelle aventure, sur le tout nouveau circuit des Diam24, un support fun, rapide et spectaculaire, qui va indiscutablement renforcer la dimension « show» du Tour de France à la Voile, mais aussi nous permettre de rayonner sur tout le littoral français, l’été prochain. Tous les salariés de l’entreprise sont fiers de ce partenariat et impatients d’accompagner Erwan, un skipper d’exception qui partage nos valeurs.

Jean-Pierre Goralski – Directeur de Cecomer (Comptoir de la mer)

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que les Comptoirs de la mer poursuivent leur collaboration, née en 2013, avec Armor-Lux pour soutenir Erwan Tabarly qui se lance en 2015 sur une nouvelle aventure, sur trois coques et en équipage : le Tour de France à la voile. Cette épreuve qui va sillonner le littoral français nous ressemble et nous correspond vraiment, puisque notre enseigne est présente sur la Manche et l’Atlantique à travers 58 magasins et que le nouveau format devrait assurer le spectacle au plus près des côtes. Il nous tarde de découvrir le parcours et de fédérer nos adhérents autour de ce projet et de notre skipper.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 7 décembre 2014

Matossé sous: Diam 24, Monotypie

Vues: 2315

Tags: ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Diam 24