Vincent Riou premier inscrit du Vendée Globe 2016

Monocoque IMOCA 60' PRB - Skipper : Vincent Riou -

© Eloi Stichelbaut / PRB

La décision était en suspens, elle est désormais prise : Vincent Riou sera au départ du prochain Vendée Globe à bord de PRB, ce qui constitue un événement. Tout d’abord parce que cette nouvelle inaugure ainsi la liste des engagés pour l’édition 2016. Cela n’a rien d’un détail : c’est le signe qu’à deux ans de son départ, l’épreuve a déjà commencé. Et c’est Vincent qui ouvre le bal. Ensuite parce que le skipper comme l’armateur s’inscrivent dans le livre des records. Pour l’entreprise du bâtiment vendéenne et son PDG Jean-Jacques Laurent, c’est même historique.

Arrivé dans le Vendée Globe 1992 pour sauver la mise in extrémis à un Jean-Yves Hasselin qui serait resté sinon à quai, PRB va en effet fêter son quart de siècle dans la voile au cours de la prochaine édition.
Ceux qui peuvent prétendre à une telle longévité se comptent sur les doigts d’une seule main. Mais ce n’est pas tout : ce sera le 7ème Vendée Globe consécutif de PRB ! Voilà qui est unique : jamais un sponsor n’aura autant marqué une course de bateau surtout sur LA course référence en matière de navigation en solitaire.

Cette fidélité ne s’explique pas seulement par l’origine vendéenne de l’entreprise familiale PRB. PRB et le sponsoring voile, c’est un attachement aux valeurs de la voile et de la mer. C’est aussi l’enrichissement et le partage d’une histoire entre un armateur et les hommes et les femmes qui ont porté ses couleurs. C’est un goût commun de la compétition qu’elle soit sportive ou économique. Mais c’est surtout la réponse à une stratégie de développement : le Vendée Globe et la voile en général ont permis à PRB de développer très largement son image, sa communication. L’investissement dans la voile est aussi intrinsèquement lié à la dynamique commerciale de l’entreprise.

Voilà ce qui explique au fond cette pérennité. PRB va ainsi continuer cette belle histoire faite de victoires – deux dans le Vendée Globe, l’une avec Michel Desjoyeaux en 2000/01 et l’autre avec Vincent Riou en 2004/05, une performance inégalée là aussi pour un sponsor – mais aussi de vicissitudes inhérentes à tout sport mécanique. L’entreprise vendéenne cherchera ainsi la passe de trois autour du monde. Si elle y parvient, il y aura fort à parier que ce record durera alors très très longtemps.

Vincent n’est pas en reste. Skipper de PRB depuis 2004, il s’apprête donc à disputer son 4ème tour du monde en solitaire consécutif. C’est aussi un record. C’est dire si, comme son sponsor, sa carrière est centrée autour du Vendée Globe. D’autant qu’il a toujours laissé une trace forte dans l’épreuve : superbe vainqueur en 2004/05 après un duel homérique avec Jean Le Cam, sauveteur de ce dernier quatre ans après, victime d’un choc avec une bouée dérivante enfin en 2012 alors qu’il était très bien engagé dans l’épreuve. A 42 ans, Vincent compte bien de nouveau jouer les tous premiers rôles. Il a l’expérience, la qualité de marin et le bateau pour cela. Il repartira à l’assaut du tour du monde avec son plan VPLP / Verdier. Un 60’ qu’il connait par cœur et qu’il a été l’un des premiers à passer à la nouvelle jauge.

En attendant, lui et PRB vont faire un autre tour : de France celui-là. Vincent ne sera pas dépaysé puisqu’il navigue sur le circuit Diam 24 depuis la saison dernière. Il a d’ailleurs remporté toutes les courses organisées en 2014. Ce trimaran sportif monotype sera le nouveau support de la classique estivale en juillet 2015. Le Tour de France à la Voile sera cette fois une première tant pour Vincent en tant que skipper que PRB en tant que sponsor. Avec une trentaine de concurrents attendus, le niveau sportif de l’épreuve s’annonce relevé et c’est aussi ce qui plait à Vincent. Pour PRB, ce sera l’occasion d’être au plus près de ses clients et des utilisateurs de ses produits sur les trois façades maritimes françaises.

Interview de Vincent Riou :

Je suis très heureux d’annoncer aujourd’hui que je repars à la conquête du Vendée Globe. J’avais toujours dit que j’annoncerai ma participation après la Route du Rhum. C’est chose faite. Le Vendée Globe est un projet très engageant et j’avais besoin de temps pour être sûr d’avoir l’envie d’y retourner. Mais cela ne fait aucun doute, l’envie est bien là et je suis impatient de me retrouver sur la ligne de départ. J’ai tout connu sur cette course, la victoire, le sauvetage de Jean puis l’abandon la dernière fois. J’ai envie d’écrire une nouvelle page. Je sais que le scénario n’est jamais le même. Et je sais aussi que mon bateau est ultra-compétitif, j’ai confiance dans nos capacités à mener une nouvelle fois les couleurs de PRB au plus haut !

Interview de Jean-Jacques Laurent, Président de PRB :

Chez PRB, nous sommes prêts ! Prêts pour notre 7ème Vendée Globe. Nous sommes heureux d’accompagner Vincent depuis 10 ans. Ce sera son quatrième Vendée Globe sous nos couleurs. L’histoire qu’il a écrite est déjà belle malgré la frustration de la dernière édition. Nous savons que les mois à venir vont être faits de sérieux et de concentration car le Vendée Globe est une course qui ne s’improvise pas. Vincent est très enthousiaste à l’idée de retourner naviguer autour du monde et nous aussi. L’histoire de PRB est intimement liée à ce tour du monde et nous lui devons de grandes émotions. Mais pas seulement. Le chef d’entreprise que je suis n’est pas philanthrope. Cela fait maintenant 22 ans que nous faisons du sponsoring voile et nous savons combien cela a été important dans le développement de notre société. Le Vendée Globe est aussi une immense fête, un événement populaire sans pareil et nous sommes vraiment heureux d’en être un acteur privilégié.

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 2 décembre 2014

Matossé sous: 2016-17, Course au Large, IMOCA, Vendée Globe

Vues: 1943

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2016-17

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Vendée Globe