Abu Dhabi, le loup solitaire

C’est presque sur un malentendu qu’Abu Dhabi Ocean Racing occupe cette position occidentale qui lui permet d’être en tête du classement général. En effet, ce choix d’empanner le premier il y a un peu plus de 24 heures était plus guidé par la tactique que par la stratégie et Ian Walker, le skipper, n’imaginait pas une seconde que ses concurrents poursuivraient leur route vers l’Est avant de s’orienter vers le Sud.

Cette position isolée n’est d’ailleurs pas pour lui plaire puisqu’il n’a plus le loisir de contrôler ses adversaires et évolue dans des conditions instables. Pourtant, l’histoire semble lui donner raison et, contrairement à ce qu’annoncent les fichiers, il bénéficie de vents assez forts sur la gauche du plan d’eau alors que la meute se débat dans des vents moins réguliers. Ces dernières heures, ses concurrents – partis à la conquête de l’Est – ont tour à tour viré de bord. MAPFRE a lancé le mouvement et les autres ont suivi, naviguant maintenant au près, avec un cap au Sud-Sud-Est.
Preuve que les conditions sont particulièrement difficiles : SCA a connu une petite mésaventure cette nuit. Lors d’un grain, les filles ont en effet été contraintes de faire cap au sud et de s’éloigner de la route pendant une dizaine de minutes.

A 300 milles au sud de Madagascar, c’est maintenant le bateau espagnol (Mapfre) qui mène la danse, espérant bénéficier sous peu d’une rotation du vent lui permettant de faire route vers Abu Dhabi.

Abu Dhabi, leader du classement général, occupe une position occidentale risquée sur le long terme.

  • Leader : ADOR
  • Vitesse du vent : 7 – 15 nœuds Direction du vent : 19° à 251°
  • Bateau le plus lent : SCA (5 nds)
  • Bateau le plus rapide : ADOR / VESTAS (11 nds)

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15