Alessandro di Benedetto sixième IMOCA en Guadeloupe

Ce mercredi 19 novembre à 01h 04mn 30s, Alessandro di Benedetto a franchi la ligne d’arrivée de la 10e Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Le skipper de Team Plastique – AFM Téléthon a mis 16 jours 11 heures 4 minutes et 30 secondes pour boucler le parcours de 3 542 milles à la vitesse moyenne de 8,96 nœuds. Il a parcouru en réalité 4 391 milles à 11,11 nœuds de moyenne. L’écart au premier, François Gabart, est de 4 jours 6 heures 25 minutes et 35 secondes.

Pour sa première participation à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, Alessandro, sur son plan Finot-Conq de 1998, partait avec la ferme intention de pousser son IMOCA dans ses retranchements. Plusieurs soucis techniques, un mal de dos récurrent et une intoxication alimentaire ont rendu le parcours difficile pour le skipper franco-italien. Il n’empêche qu’Alessandro a su gérer ses problèmes sans faire escale, et arriver en Guadeloupe en sixième position alors que 9 IMOCA étaient au départ de Saint-Malo. Chapeau l’artiste !

C’était intense ! Je voudrais féliciter tous ceux qui sont arrivés devant moi. Bravo à ceux qui sont montés sur le podium, ils ont fait une course superbe. Moi je pense qu’avec le bateau qu’on avait, on a fait une belle course. J’ai un bateau qui a 16 ans, nous étions 9 au départ à Saint-Malo et je suis 6e.

J’ai réparé en mer, alors que Tanguy s’est arrêté avec son problème de safran. J’ai eu la même chose un peu plus tard, j’ai failli le perdre. Alors je suis descendu dans l’eau avec l’époxy, j’ai stratifié, j’ai réussi à réparer. C’était stressant parce que Tanguy grignotait des milles. Son bateau date de 2008 et il va plus vite. Je suis très content, je savais que c’était une course intense. Je suis plus fatigué qu’à une arrivée d’un Vendée Globe. Là, tu n’a pas le temps de te reposer, ni de faire des crêpes, tu ne manges que des lyophilisés, tu ne fais pas beaucoup de cuisine. J’étais à fond tout le temps ; j’ai eu des crampes à l’estomac, je suis rentré en contact avec le docteur Chauve. J’étais couché, j’avais mal au rein… Heureusement, ça s’est bine passé. La course était magnifique. J’étais déjà venu ici en Hobie Cat 16, c’était une première mondiale, mais c’est la première fois que j’arrive en course ici en Guadeloupe !

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Route du Rhum