Course in-port demain au Cap

Dès demain 13h (HF), les équipages disputeront l’in-port au Cap
Cela fait maintenant une dizaine de jours que les sept équipages de la Volvo Ocean Race sont arrivés au Cap. Après près d’un mois de navigation sur la première étape de la course, tous ont pu profiter de ces quelques jours de répit pour se reposer.

Les bateaux ont quant à eux été mis entre les mains expertes du chantier pour un check up complet (entre quatre et six jours selon les arrivées) afin d’être à 100% de leur capacité pour la deuxième étape.

Dès demain 13h (HF), les équipages reprendront le chemin de leur Volvo Ocean 65, histoire de se remettre en jambes lors de la course in-port. Et il va y avoir du sport au pied de Table Mountain car une vingtaine de nœuds de vent est attendue.
La course sera diffusée en live sur le site internet de la course de 12h50 à 16h50 (HF).

Rappelons que les courses in-port ne comptent pas pour le classement général. Elles ne seront prises en compte que pour départager des cas d’égalité à l’issue de la Volvo Ocean Race.

A bord de MAPFRE, les nouveaux arrivés, Rob Greenhalgh et Jean-Luc Nélias feront leur entrée dans cette Volvo Ocean Race. Pascal Bidégorry ne sera pas à bord demain mais fera bien partie de l’équipage de Dongfeng Race Team pour la deuxième étape. Enfin, deux bateaux navigueront avec sept équipiers seulement : MAPFRE et Alvimedica.

C’est mercredi que les équipages prendront le départ de la deuxième étape de la course entre Le Cap et Abu Dhabi le 19 novembre à 17h (HF). Le départ sera également diffusé en direct sur le site internet de la course à partir de 16h50 (HF).

En attendant, les skippers participaient aujourd’hui à la traditionnelle conférence de presse organisée lors de chaque escale. Morceaux choisis :

Les facteurs clés de la course in-port de demain sont : 

la météo (selon Bouwe Bekking), nous-mêmes (selon Charlie Enright, Xabi Fernandez, Ian Walker, Sam Davis, Chris Nicholson) et moi-même (selon Charles Caudrelier).

Ian Walker, skipper de Abu Dhabi Ocean Racing : 

Il va y avoir du vent samedi, ça va être un vrai test pour l’équipage. Sur la première étape, après Gibraltar, j’ai dit à Simon Fisher, il faut vraiment faire attention aux courses in-port car ce tour du monde pourrait bien finir sur une égalité.

Bouwe Bekking, skipper de Team Brunel : 

Ce serait vraiment bien que nous remportions l’in-port demain. Cependant, nous restons concentrés pour attaquer la deuxième étape.

Xabi Fernandez, MAPFRE : 

Demain, nous naviguerons avec deux nouveaux équipiers. Ce sont des changements importants. Nous devons tout simplement mieux naviguer.

Chris Nicholson, skipper de Team Vestas Wind : 

Nous sommes arrivés en dernier lors de l’in-port à Alicante. Mais nous sommes un équipage fier. Nous prenons très au sérieux l’in-port de demain. Nous avons envie de nous surpasser.

Sam Davies, skipper de Team SCA : 

Nous avons eu de bonnes conditions à la fin de la première étape en arrivant au Cap. Demain, les prévisions météo sont vraiment différentes. Par ailleurs, c’était la première fois pour moi et pour la plupart des filles que nous nous arrêtions au Cap. Nous avons eu un accueil incroyable.

Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng : 

Au début du projet, jamais je n’aurai imaginé que nous aurions pu faire ce que nous avons fait. C’est fantastique.

Charlie Enright, skipper de Team Alvimedica : 

Nous serons sept à bord demain car Alberto est rentré chez lui pour être en famille. Il revient pour courir la deuxième étape.

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15