MAFRE, bon dernier de la première étape

Arrivé à 13h47 aujourd’hui, MAPFRE est le dernier bateau à franchir la ligne d’arrivée de la première étape.
Pour Martinez, c’est une immense contre-performance au regard de ce qu’il avait pu effectuer avec Tefefonica en 2011-12. L’Espagnol avait en effet remporté la première étape.

« Cela a été une étape très longue avec pas beaucoup de vent. L’Atlantique n’a pas été très sympa avec nous. Bien sûr, on n’a pas obtenu le résultat que l’on souhaitait. Les prochains jours vont être importants pour nous. Il va falloir s’asseoir et analyser ce qui s’est passé. On a une grande liste de choses à améliorer. On n’aura pas beaucoup de temps pour le repos mais nous restons positifs pour le futur » a expliqué le skipper de MAPFRE.

C’est donc un parcours à oublier rapidement pour les Espagnols. Il y a fort à parier que Martinez apporte quelques modifications dans son équipage pour la prochaine étape même si le chemin qui reste à parcourir est encore très long dans ce marathon de 9 mois et 38 739 milles autour de la terre.
Anthony Marchand, l’un des Français à bord, essayait d’analyser la situation à son arrivée au Cap : « Forcément, à bord, ce n’était pas la fête. Mais nous sommes de grands garçons, on essaye de positiver comme on peut et d’apprendre de nos erreurs pour plus tard. On a eu pas mal de petits problèmes mais comme les autres. Sur le début de course, on était vraiment bien notamment jusqu’au passage du front, après Gibraltar. On a bien manœuvré dans des conditions difficiles. On était assez content.
Et puis d’un coup… Peut être le fait d’être moins bord à bord, on se cherchait pas mal au niveau des voiles. On a continué à travailler pendant l’étape ces points-là. Après, il y a eu aussi deux fenêtres météo où c’est parti par devant. »

Il reste que cette première étape a ouvert les appétits de l’ensemble des marins. Une étape inoubliable dans laquelle Abu Dhabi s’est imposé juste 12 minutes devant Dongfeng. Team Brunel complète le podium suivi par Team Vestas Wind, Alvimedica, Team SCA et donc MAPFRE.

Les bateaux vont maintenant rentrer en chantier et les équipages récupérer avant de se préparer pour la deuxième étape vers Abu Dhabi. Départ le 19 novembre.

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : 2014-15