Le compte à rebours final est lancé…

  • © Go Image
  • © Go Image
  • © Go Image
  • © Go Image

2009 : Juliette Pêtrès, jeune vétérinaire en milieu rural découvre la voile lors d’un stage UCPA. De ce séjour en méditerranée naît une incroyable passion. Tombée amoureuse de la mer et de la voile, elle enchaîne les stages, passe son monitorat de voile, quitte l’Aveyron où elle exerce pour s’installer en Bretagne et pouvoir passer tout son temps libre sur les bateaux en entrainement et en régate.

2012 : Elle fait la rencontre de Bertrand De Broc. Il embarque la jeune femme à bord de « Votre nom Autour du Monde », son 60’ IMOCA. Le multi « tourdumondiste » est rapidement impressionné par le potentiel, l’envie et la pugnacité de cette débutante.

2013 : Au détour d’une conversation avec son mentor, Juliette évoque son envie de régate. De Broc lui lance « dans un an, il y a la Route du Rhum, pourquoi n’essayes-tu pas de monter un projet ? » Le soir même, la jeune femme annonce à ses amis : « Je vais faire la Route du Rhum ! »

30 octobre 2014 / 18h15 : Le village de Route du Rhum affiche complet. Au milieu de la flotte des Class’40, un attroupement s’est formé autour d’un bateau. Il s’appelle Eau et Patrimoine. A sa proue, Bertrand De Broc brise la traditionnelle bouteille de champagne sur l’étrave. Juliette Pêtrès, tout sourire savoure l’instant : le Class’40 à bord duquel elle prendra dimanche 2 novembre à 14h00 le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe est baptisé.

Ce baptême, un moment fort pour toi ?

J’étais super contente. Il y avait beaucoup de monde : des médias, mes partenaires, ma famille et mes amis dont certains qui étaient venus de loin, spécialement pour cet événement. Leur présence était très importante pour moi. Depuis un an, ils m’ont aidé et soutenu à distance. Les voir là pour ca baptême, c’était un moment très fort pour moi et ça me donne le surplus d’énergie dont j’ai besoin dans ces dernières heures avant le départ.

Ce départ justement, comment l’appréhendes-tu ?

Les conditions risquent d’être assez costaudes dans les premières heures. C’est vrai que ce départ m’effraie un peu du fait de la présence d’autant de bateaux sur la zone de départ. (91 bateaux au départ dont 43 Class’40) Plus encore que la peur de casser quelque chose, c’est le risque de collision avec un autre concurrent qui m’inquiète. Il faudra être excessivement prudente et attentive !

Et ces dernières heures à terre, comment les vis-tu ?

L’ambiance est géniale même si très franchement je n’ai pas eu vraiment le temps de profiter du village. J’ai des journées très occupées entre les nombreuses sollicitations, les derniers préparatifs du bateau et le travail en météo pour le départ. Mais je profite malgré tout de tous les instants. Ce n’est que du bonheur…

Source

La Septième Vague

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 31 octobre 2014

Matossé sous: Class40, Course au Large, Route du Rhum

Vues: 2667

Tags: , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Route du Rhum