L’exil de St Hélène

L’histoire d’aujourd’hui est celle de la prudence. Qui sera le premier à appuyer sur la gâchette, les leaders ou la meute des poursuivants ?

Au sud se forme une petite zone de basse pression et toute la question est de savoir si faut naviguer longtemps pour la retrouver ou s’il est plus sage de la laisser venir vers vous. Cette dernière option consiste à prendre la route du Cap sous peu. Si tout se passe bien, elle permet de réduire l’écart en prenant une route plus courte mais c’est aussi prendre le risque de se retrouver coincés dans les calmes de l’anticyclone de St Hélène.
Pour l’instant, la flotte de conditions de navigation sont plutôt confortables, pour autant que cet adjectif soit adapté à un Volvo Ocean 65.
A 20° sud, la température est de 26° avec une eau sensiblement aussi chaude. Dans les prochains jours, à l’approche des 40ème rugissants, la situation sera très différente.
Amory Ross, On Board Reporter à bord de Team Alvimedica, résume parfaitement la vie à bord : « Nous profitons des traditionnels alizés de sud est avec un vent magnifique de 20 nœuds. Il y a parfois un petit nuage qui apporte un peu de la fièvre brésilienne ou une petite vague qui recouvre le pont mais, grossso modo, c’est vraiment le genre de conditions pour lesquelles on a signé. »

  • Etalement de la flotte : 240 milles nautiques
  • Vitesse du vent : 16 nœuds
  • Vitesse des bateaux : 14 – 20 nœuds
  • Direction du vent : 170°
  • Bateau le plus lent : 14 nœuds (Team Vestas Wind)
  • Bateau le plus rapide : 20 nœuds

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15