Belle démonstration de tow-in à la Torche

© Eric Bellande/LaTorche2014

Le vent trop léger qui soufflait aujourd’hui sur la Pointe de la Torche n’a toujours pas permis à la PWA de lancer le slalom. Le grand public présent sur le site de compétition a pu néanmoins assister à une belle démonstration de tow-in en windsurf.

Il n’est pas toujours facile de composer avec les caprices d’Eole. Pourtant, les organisateurs de La Torche Windsurf 2014 ont su rebondir et proposer au grand public venu une nouvelle fois en nombre, un beau spectacle sur l’eau cet après-midi. Au programme du jour : une free session de tow-in à laquelle plusieurs riders français et étrangers ont participé, pour le plus grand bonheur des spectateurs qui ont vibré à chaque saut ou figure spectaculaire. « On n’a pas eu les conditions météo nécessaires pour pouvoir lancer le slalom aujourd’hui. Du coup, on a organisé une session de tow-in qui a permis de montrer ce que l’on peut faire en planche en étant tracté par un jet-ski, explique Christophe Boutet, le commissaire général de la compétition. Cela permet aux riders de montrer l’étendue de leurs qualités malgré l’absence de vent, mais également de faire des sauts spectaculaires et de belles figures ». Antoine Martin, Jules et Justin Denel, Ricardo Campello et l’ex-championne du monde de freestyle et de vagues Sarah-Quita Offringa se sont ainsi jetés à l’eau, tractés tour à tour par Antoine Albeau. Un bon entrainement pour la compétition officielle de tow-in de demain, qui aura lieu si les conditions météo ne permettent toujours pas de lancer le slalom. « Cette free session leur a permis de se mettre en jambes pour le contest de demain », commente de son côté Antoine Albeau, qui souligne l’importance de faire plaisir au public présent sur le site. « C’est important parce que quand tu es sur la Pointe de la Torche, tu ne vois pas trop le monde qu’il y a, mais quand tu es dans l’eau, tu te rends compte que la plage et les sentiers sont bondés. Ca représente quand même pas mal de monde. C’était bien de faire une démonstration pour eux ».

Compétition de tow-in et « Funny Race » au menu demain

Le spectacle sera assuré sur l’eau demain, que ce soit par les slalomeuses et slalomeurs si la compétition peut être lancée, ou par les participants au tow-in officiel et à la « Funny Race », comme le confirme Christophe Boutet. « Nous organiserons demain après-midi une compétition de tow-in, la NoveNove Point7 session. On a décidé de limiter le nombre de riders à 16 pour avoir un tableau relativement court », indique-t-il. Une compétition amicale en RS:One, planche à dérive permettant de naviguer sans vent, est également programmée. L’idée est de permettre aux riders amateurs de se mesurer par équipe aux professionnels le temps d’une compétition ouverte au grand public. « Ces deux animations auront lieu dans l’après-midi en fonction des conditions de vagues. Il y a des chances qu’on lance la « Funny Race » en premier car la hauteur de marée y sera plus favorable ». Si toutefois le vent est suffisant pour lancer le slalom, la compétition officielle reprendra bien sûr, sur l’eau.

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent