Arrivée imminente d’Initiatives-Cœur à St Malo

En novembre 1978 lors de la première édition de la Route du Rhum, Tanguy de Lamotte avait à peine 6 mois, un peu jeune pour se souvenir de la victoire sur le fil de Mike Birch. Depuis, tous les 4 ans, il n’a pas manqué un rendez-vous, grâce à ses grands-parents, heureux habitants de St Malo. Le voilà de retour en eau connue à la barre de son bel Initiatives-Cœur, prêt à prendre le départ de son second Rhum. (ndlr : sa première participation était en 2010 en Class40)

J-10 : tout est prêt…ou presque

Initiatives-Cœur a quitté son port d’attache (Lorient) mercredi soir et devrait passer l’écluse de la cité corsaire ce jeudi soir pour s’installer dans le bassin Duguay-Trouin jusqu’au petit matin du dimanche 02 novembre (ndlr : sortie des IMOCA à 4h15).
Le bateau aux cœurs géants est fin prêt, Tanguy avec l’aide de Thomas, fidèle membre de l’équipe technique, a organisé l’avitaillement et confiait avoir embarqué les fameuses orangettes de son partenaire Alex Olivier au détriment des conserves de gratin dauphinois qu’il n’apprécie pas vraiment et que son équipe espiègle continue d’essayer de lui mettre à bord.
De retour d’un break anglais en pleine forme, Tanguy poursuit sa préparation physique en plein air. Comme à son habitude sur les départs de course, voyageront avec lui : sa planche de paddle, son VTT et sa slackline. Et si le corps se prépare, le cerveau cogite aussi, avec des analyses quotidiennes de la météo.
« J’ai hâte de prendre le départ de mon deuxième Rhum et de participer à ma première grande course sur mon nouveau bateau. La Route du Rhum c’est un peu les Championnats d’Europe avant la Coupe du Monde, chaque étape me rapproche de mon objectif final, le Vendée Globe 2016. Je suis fier du travail effectué par l’équipe et la manière dont on aborde cette première échéance tous ensemble avec Initiatives et K-LINE. A moi de faire ma partie du job, je suis prêt et je prends déjà beaucoup de plaisir. »

  • © DR
  • © DR
  • © DR
  • © DR

Un bus londonien, des selfies, des clics…

Côté animations, les sponsors-mécènes du bateau ont opté pour un stand un peu particulier qui ne devrait pas passer inaperçu dans le paysage malouin. Les habitués de Lorient reconnaitront facilement le bus à impériale « Where is Tom » reconverti pour l’occasion en boutique Mécénat Chirurgie Cardiaque. Les visiteurs pourront s’y faire tirer le portrait puis leurs « sailfies » viendront constituer une mosaïque que Tanguy emmènera avec lui à Pointe à Pitre.
Qui dit ouverture du village départ dit ouverture du compteur « 1 clic = 1 cœur ». L’opération qui a déjà permis de sauver 27 enfants atteints de malformations cardiaques depuis 2012 sur les précédentes courses évolue. Pour chaque clic « j’aime » sur le facebook Initiatives-Coeur, les deux sponsors-mécènes, Initiatives et K-LINE, s’engagent à verser, de la part de l’internaute, 1€ à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Pour ce nouveau défi, ils vont plus loin pour espérer sauver encore plus d’enfants. Avec « 1 partage = 2 euros », ce sont 2€ supplémentaires qui seront distribués pour chaque partage des publications de la page Facebook du projet. Trois fois plus d’espoir donc d’atteindre l’objectif fixé à 10 enfants sur la reine des transats.

Nathalie Renoux, marraine du bateau

L’équipe a fait l’acquisition d’un nouvel IMOCA, qui n’est autre que le plan Farr mis à l’eau en 2006 sous les couleurs de PRB avec lequel Vincent Riou a sauvé Jean le Cam sur le Vendée Globe 2009. Un bateau performant témoin de dénouements heureux sur lequel Tanguy compte bien écrire un bout d’histoire en allant au bout de ses rêves. Sur cette Route du Rhum – Destination Guadeloupe, l’important sera encore d’être à la hauteur du bateau, de réaliser une belle trace et de pouvoir amarrer son bateau à Pointe à Pitre sous l’œil curieux d’un des 10 enfants opérés grâce à cette nouvelle course.
Comme le veut la tradition, le bateau sera baptisé à St Malo la veille du départ, samedi 1er novembre à 15h, en présence de la marraine Nathalie Renoux. L’un des premiers soutiens du projet depuis le Vendée Globe 2012, la présentatrice du JT de M6 a été touchée par la simplicité et la sincérité du skipper au grand cœur. « Sur son bateau, Tanguy ne se lance pas seulement dans une compétition qui l’oppose à d’autres marins d’exception, il relève aussi un défi humain. Grâce à lui, son équipe, ses sponsors, des dizaines d’enfants ont droit à une seconde chance. »
Sur invitation de Tanguy, Nathalie Renoux, sablaise d’origine, a eu l’occasion de gouter aux embruns lors du Grand Prix Guyader à Douarnenez en mai 2013. Elle n’a pas longtemps hésité lorsqu’il lui a proposé de devenir la marraine de son nouveau bateau. « Finalement c’est un peu comme être la marraine de dizaines d’enfants qui pourront être sauvés grâce à ses courses. Un bonheur démultiplié. »

Source

agence Bamboo-rp

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 23 octobre 2014

Matossé sous: Course au Large, Divers, IMOCA, Multimedia, Route du Rhum, Vidéo

Vues: 2704

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Route du Rhum