Marc Guillemot… vu par ses amis navigateurs

© Vincent Curutchet / DPPI

55 ans, plus de trente années passées à écumer les mers du Globe et un palmarès long comme le bras, en multicoque ou en monocoque, Marc Guillemot à bord de Safran sera l’un des marins les plus expérimentés de la flotte des Imoca de la prochaine Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Mais comment le voient ses amis ? Arnaud Boissières, Kito de Pavant, Roland Jourdain et Dominic Bourgeois nous parlent de l’homme et du marin.

Marc Guillemot en deux mots ?

« Humilité et ténacité », lance d’emblée Dominic Bourgois, journaliste, voisin et ami de longue date de Marco. « Ténacité et performance », reprend Arnaud Boissières, skipper en Class40 sur la prochaine Route du Rhum et fervent admirateur du marin breton. Pour Roland Jourdain (dit Bilou), navigateur aux multiples victoires en Imoca qui connaît Marc depuis le début des années 80, ce serait « pêche et expérience ! ». Quant à Kito de Pavant, figariste et skipper Imoca reconnu, il définit Marco comme « celui qui a toujours le sourire et le bon mot », avant d’ajouter : « si j’avais la possibilité de faire une transatlantique en double, ce serait lui que je choisirais. ».

Qu’est ce qui caractérise le marin ?

D’une seule et même voix, les copains de Marco s’accordent à dire qu’il est bon marin au sens large du terme. « Marc est celui qui a réalisé tout ce qu’il était possible de faire », indique Bilou, qui se souvient de ses victoires mais aussi des moments difficiles. Le chavirage de Jet Services IV en 1985 reste ancré dans sa mémoire, avec surtout la blessure et les deux années de rééducation de Marco… avant son record de l’Atlantique en 7 jours et 6 heures en 1988 ! « C’est un « dur au mal » qui aime la brise par-dessus tout et cherche à faire évoluer les bateaux », reconnaît Dominic Bourgeois, ancien équipier sur La Trinitaine (trimaran Orma), au début des années 2000. « Marc aime être sur l’eau. Il incarne véritablement la solidarité des gens de mer », témoigne Arnaud Boissières qui se souvient de Marc, pourtant concurrent, venant l’accueillir en bateau à l’arrivée d’une régate, et qui était aussi toujours le premier à venir saluer les skippers, le jour du départ d’un Vendée Globe. Fidèle en amitié, humour, travail en équipe… Marc Guillemot fait partie de ces grands marins connus du grand public qui ont su garder une vraie simplicité. « Il n’a jamais eu la grosse tête ! » conclut Dominic Bourgeois.

Source

Mille & une vagues

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 21 octobre 2014

Matossé sous: Course au Large, IMOCA, Route du Rhum

Vues: 1695

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Route du Rhum