Les nouvelles du bord

© Matt Knighton/Abu Dhabi Ocean Racing/Volvo Ocean Race

MAPFREFrancisco Vignale, OBR

n.c.

Team BrunelStefan Coppers, OBR

n.c.

Abu Dhabi Ocean RacingMatt Knighton, OBR

Le vert vif des collines abruptes des îles du Cap Vert a réuni tout le monde sur le pont pour admirer ce magnifique paysage et alléger l’ambiance à bord. « C’est impressionnant de voir cela pour de vrai », précise Parko.
« C’était cool de naviguer si proche de cette grande montagne. Nous étions probablement à seulement un mille nautique lorsque l’on a empanné. Je n’aurai jamais pu voir ce paysage si je n’avais pas participé à la course ».
Un sentiment de soulagement apparaît, notre pari du nord est en train de payer ses dividendes et nous progressons avec Dongfeng, même si nous ne faisons pas de gain sur lui.

Team Vestas WindBrian Carlin, OBR

Les baleines sont grosses et ce sont magnifiques mammifères, même si nous préférons garder nos distances avec elles. Tom et Peter étaient plutôt heureux en voyant leurs premières baleines du voyage mais l’une d’elles les a un peu effrayés. Nous avons vu quatre baleines les unes à la suite des autres. Une cinquième s’est approchée à quatre mètres sous le vent du bateau. Cela a certainement effrayé Tom. Tout s’est bien terminé et nous allons de l’avant vers l’Equateur.
Je pense que si j’avais été Tom, je me préoccuperai davantage de ce qu’il se passera à ma belle chevelure de garçon que de m’inquiéter des baleines. Neptune attend et, est Rob Salthouse avec sa paire de ciseaux.

Team AlvimedicaAmory Ross, OBR

Aujourd’hui, Mark Towill a eu 26 ans. Nous avions quelques cadeaux cachés pour Mark, courtoisie de la femme de Charlie. Inutile de préciser que c’est un anniversaire qu’il n’oubliera pas. Dans la pénombre, nous avons navigué sous une chaîne de nuages, nuages qui venaient probablement de Santo Antao, l’île la plus à l’ouest du Cap Vert (et aussi, le point le plus à l’ouest de l’Afrique), et pendant quelques heures, nous avons dû prendre 30 degrés sur notre cap prévu.
C’est difficile d’expliquer la complexité du temps dans cette partie du monde. Aucun modèle d’ordinateur, aucune prévision météorologique ne peuvent précisément prévoir les vents, et les éléments comme les petites îles et les nuages compliquent les choses.

Dongfeng Race TeamYann Riou, OBR

n.c.

Team SCACorinna Halloran, OBR

La première fois que j’ai navigué vers les îles du Cap Vert, c’était en 2010 quand je suis allée livrer un catamaran, de Gibraltar à Antigua. Nous nous étions arrêtés au milieu de ces îles tropicales pour faire du fuel et nous avons navigué autour sous le soleil couchant à douce allure. Je pense que j’avais même tenté de faire un peu de yoga dans le salon luxurieux du catamaran.
Et oui, les choses étaient différentes à l’époque. Cette fois, il n’y a pas de yoga – à moins que vous comptiez mon numéro d’équilibriste lorsque j’ai tenté de réaliser une interview video de Sam (la pose d’étoile de mer sur une jambe). Cette fois ci mon expérience est différente lorsque Team SCA a crié au nord du Cap Vert à 20-22 nœuds sous le vent – oui, nous naviguions à plein régime. Nous avons une mission : rattraper la flotte. Et nous nous rapprochons, mille par mille.

Source

Effets Mer

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15