Erwan Le Roux officiellement qualifié pour le Rhum

Parti samedi après-midi de la Trinité-sur-Mer, Erwan Le Roux a bouclé le parcours imposé par la Direction de Course de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe dans la nuit de mardi à mercredi. Le skipper du Multi50 FenêtréA – Cardinal est donc désormais officiellement qualifié pour la reine des transatlantiques en solitaire dont le départ sera donné, rappelons-le, le 2 novembre prochain à Saint-Malo.

« L’idée, à l’occasion de cette qualification, n’était pas de me concentrer sur les performances du bateau mais plutôt de prendre le rythme de la vie en mer en solitaire : manger, dormir… en clair, organiser la vie à bord de la même manière que je le ferai lors de la Route du Rhum. Tous les systèmes étant d’ores et déjà installés, je me suis attaché à voir comment je pouvais les gérer, à voir où se plaçaient mes petites écoutes… ce genre de choses. Les conditions dont j’ai bénéficié durant ces trois jours étaient parfaites pour ça car j’ai eu une quinzaine de nœuds de vent en moyenne », explique Erwan Le Roux qui a effectué une sorte de grande « banane » dans le golfe de Gascogne, avec un aller au portant puis un retour au près. « J’ai attendu le bon moment météo pour réaliser cette qualif’. A présent, c’est fait et c’est une bonne chose. J’ai maintenant quelques sorties de relations publiques prévues la semaine du 15 au 21 septembre et dans la foulée, j’entamerai un stage d’entrainement de trois jours avec Lalou Roucayrol en baie de Quiberon », détaille le navigateur. Au menu : séances manœuvres mais aussi speed tests avec des observateurs à bord afin d’analyser les performances de chacun. « C’est toujours intéressant d’avoir un adversaire pour se comparer. Les navigations que j’ai pu faire avec Yves Le Blévec en début de saison l’ont prouvé. Ensemble, Lalou et moi allons tester nos bateaux sur des bords un peu tordus, mais aussi faire des essais de pilote automatiques ou de hauteurs de dérive… », déclare le navigateur qui a également déjà programmé des sorties en mer de 24 à 30 heures. « Naviguer de nuit, c’est toujours assez difficile mais toujours très enrichissant. De plus, cela permet de ne pas bloquer la préparation technique du bateau », souligne Erwan Le Roux qui a pu dresser une nouvelle job-list à l’issue son petit parcours de qualification. « Ce ne sont que des détails mais nous devons maintenant veiller à tout mettre en place. Nous devons passer les commandes pour composer les caisses de « spare », organiser tout ce qui concerne la sécurité et valider l’ensemble du matériel à embarquer », termine le skipper qui souhaite que son bateau soit en configuration Route du Rhum dès la mi-septembre.

Pour rappel Erwan Le Roux et FenêtréA Cardinal :

  • Vainqueur du Trophée Prince de Bretagne – Côtes d’Armor 2014
  • Vainqueur de Grand Prix Guyader 2014
  • Vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2013
  • Vainqueur du Trophée de Fécamp 2013
  • Vainqueur du Trophée Prince de Bretagne – Côtes d’Armor 2013
  • Vainqueur de la Québec/St Malo 2012

Source

Rivacom

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 4 septembre 2014

Matossé sous: Course au Large, Multi50 - Ocean Fifty, Route du Rhum

Vues: 2460

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Multi50 - Ocean Fifty

Les vidéos associées : Route du Rhum