Les petites mains

©  François Van Malleghem

Alors que les skippers se concentrent d’ores et déjà sur la stratégie des jours à venir et la météo potentielle de la prochaine semaine, à bord des Figaro Bénéteau 2, c’est toujours l’effervescence. Les contrôleurs et jaugeurs de la Fédération Française de Voile vérifient que les bateaux sont bien conformes aux règles de jauge tandis que les préparateurs fignolent les derniers détails, en attendant pour une partie d’entre eux, d’embarquer sur un voilier accompagnateur chargé d’acheminer à Horta matériel et personnes susceptibles d’intervenir sur place.

  • ©  François Van Malleghem
  • ©  François Van Malleghem

Calme apparent sur les pontons de la Base Sous-Marine de Kéroman : ce n’est pas encore l’excitation mais les échéances approchant, chacun consulte de plus en plus souvent la job list, histoire de vérifier que tout sera prêt à temps. Pour cette dernière épreuve de la saison, les préparateurs ne sont pas tous logés à la même enseigne. Pour certains, le voyage se fera de la plus classique des manières : avion et bagages en soute en fonction des besoins des skippeurs. D’autres resteront l’arme au pied et décideront en dernière minute de faire un aller-retour express sur les Açores : ce sera le cas notamment du préparateur d’Adrien Hardy (Agir Recouvrement) qui n’a prévu de venir qu’en cas de nécessité absolue. D’autres ont choisi l’option familiale à l’instar de Damien Guillou (La Solidarité Mutualiste) épaulé par son père, navigateur d’expérience. Enfin, ils seront quatre ou cinq à partir sur un bateau de croisière de plus de 50 pieds qui embarquera du matériel de rechange. A l’initiative de Jimmy Le Baud, préparateur de SMA, ils seront donc quelques-uns à vivre la course de l’intérieur, renouant avec la tradition des courses à étapes où la petite caravane des accompagnateurs suivait les coureurs sur l’eau.

La jauge en action

Pendant que les préparateurs mettent la dernière main à l’armement du voilier, jaugeurs et contrôleurs s’affairent, qui pour vérifier qu’une voile est bien aux dimensions de la jauge, qui pour contrôler que l’armement de sécurité est bien à bord ou pour vérifier que tout ce qui est scellé a bien été plombé. A ce petit jeu, jaugeurs et préparateurs ont appris à se connaître et savent trouver les « gentlemen agreement » sur la place de chaque chose. Chaque coureur a ses petites lubies, à charge pour le préparateur de faire passer le message auprès des officiels. Jaugeurs et contrôleurs d’épreuve de la FFVoile sont assistés des bénévoles lorientais qui n’hésitent pas à mettre la main à la pâte. Compréhension des besoins des coureurs et respect des règles, c’est aussi sur ce genre de détails qu’une épreuve gagne ses lettres de noblesse.

Pas de bagad pour la flotte

Demain, tous les solitaires vont se retrouver pour le briefing sécurité à la Base Aéronavale de Lann Bihoué. C’est un drôle de concert qui leur sera donné puisqu’au menu figurent les procédures d’alerte et de sauvetage, les conduites à tenir quand on est en situation de détresse. Le topo mené par les pilotes des flottilles 24F et 33F, des Douanes Françaises avec la participation du Cross Etel et de la Sécurité Civile permettra aux coureurs de se familiariser avec certains gestes élémentaires. Mais ce sera aussi l’occasion d’avoir une véritable rencontre entre les navigateurs et tous ceux qui, dans l’ombre, œuvrent au quotidien pour la sécurité des gens de mer. A l’issue de la conférence sécurité, les navigateurs vont avoir l’occasion de découvrir de près les aéronefs de la base, le Falcon et l’hélicoptère Dragon 56. En espérant ne jamais devoir monter à bord !

Animation Les Visages de Lorient

A l’occasion de la Lorient Horta Solo, l’opération « Les Visages de Lorient » s’installe sur le port de la Base de Sous-Marins (à hauteur de la capitainerie) de 10h00 à 18h00 vendredi 5 septembre 2014. Pour y participer, rien de plus simple : Il suffit de se rendre sous la cabine photo, seul, en famille, avec des amis et de se faire tirer le portrait gratuitement par le photographe Xavier Dubois.
Les portraits réalisés serviront à constituer une nouvelle fresque photographique géante qui sera dévoilée à l’occasion de la prochaine étape lorientaise de la Volvo Ocean Race en juin 2015.
Plus d’informations sur : www.lesvisagesdelorient.com

Source

Lorient Grand Large

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent