Cap sur la Route du Rhum  pour Marc Guillemot  !

The Open 60 Safran in preparation for the Transat Jacques Vabre 2011, skipper Marc Guillemot co/skipper Yann Eliés, Brittany, France.

© Christophe Launay / www.sealaunay.com

Le 2 novembre prochain, le skipper de Safran s’alignera au départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Ce sera la cinquième participation de Marc Guillemot à la reine des transatlantiques. Une course qu’il affectionne tout particulièrement et pour laquelle il se prépare d’arrache-pied depuis la remise à l’eau de son IMOCA le 27 août dernier à la Trinité-sur-Mer.

Née en 1978 sous l’impulsion de Michel Etevenon (publicitaire et créateur du sponsoring pour la compétition à la voile), la Route du Rhum se déroule tous les quatre ans et rassemble sur une même ligne de départ professionnels et amateurs, à bord de monocoques ou de multicoques. Depuis la création de cette transatlantique en solitaire, des marins talentueux ont été révélés au grand public et ont suscité des vocations : « J’aime particulièrement cette course. Le duel entre Michel Malinowski et Mike Birch qui s’est joué en 98 secondes à l’arrivée en 1977 m’a beaucoup marqué. Je fais partie de la génération de skippers qui s’est lancée dans la course au large juste après » se souvient Marc Guillemot. « Le parcours est beau, jonché de moments forts, comme ces grandes glissades dans les alizés. Cela demande une énergie folle en solitaire ! »

Une préparation intense pour un objectif de victoire

Après une révision complète cet été, l’IMOCA de Marc Guillemot entame une série de navigations en solitaire et en équipage. Au programme : trois stages à Port-La-Forêt pour se confronter à la concurrence, une participation au défi Azimut les 26, 27 et 28 septembre prochain et un maximum de navigations en solitaire afin d’engranger des milles pour être prêt le 2 novembre à Saint-Malo. Marc Guillemot n’y va pas par quatre chemins quand on lui parle d’objectif : « La victoire ! Je me sens bien, Safran va vite, va bien. Même si la concurrence sera sévère avec Macif et PRB qui ont été totalement modifiés, je sais qu’avec Safran il y a une vraie possibilité d’arriver premier en Guadeloupe. »

Morgan Lagravière et Gwénolé Gahinet aux côtés de Marco

La force du Safran Sailing Team demeure dans l’échange et la transmission quel que soit le projet (circuit Figaro, construction du nouvel IMOCA et préparation de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe). Pourtant fort de son expérience de 25 ans de course au large, Marc Guillemot n’a pas hésité à faire appel à ses deux jeunes complices. « J’ai proposé à Morgan et Gwénolé de travailler avec moi sur la météo du départ, notamment pour la sortie de Manche. J’aime avoir un avis différent, un œil neuf sur le parcours, c’est toujours enrichissant» souligne Marc.

Rappel :

  • Départ de St Malo (Bretagne) : dimanche 2 novembre à 14h00
  • Arrivée à Pointe à Pitre (Guadeloupe)
  • Catégorie de Safran : IMOCA (8 bateaux inscrits)

Source

Mille & une vagues

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 2 septembre 2014

Matossé sous: Course au Large, IMOCA

Vues: 1990

Tags: , , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA