Tous unis pour une belle réussite

© DR / FFVoile

Il ne faut plus que attendre deux semaines pour le championnat du monde de T293 qui se disputera à Brest dès le 19 juillet prochain. Plusieurs entités s’impliquent dans l’organisation de cet événement à caractère international : une véritable pépinière de futurs champions !

C’est sur le plan d’eau du Moulin Blanc que Faustine Merret, licenciée aux Crocos de l’Elorn, directrice du Pôle France Voile et marraine de cette édition du Championnat du Monde de T293, a gagné son premier titre mondial, en 1994. La Brestoise, se réjouit qu’un événement de ce type soit organisé dans la ville où elle est née, qui lui a fait découvrir sa passion et son métier : « C’est très important que Brest contribue à l’organisation d’événements de ce type qui font briller la ville au niveau international. Il ne faut pas non plus oublier que derrière les coulisses, il y a les clubs, composés par des gens motivées qui donnent de leur temps pour que l’événement puisse avoir lieu… Pour créer de nouveaux champions, il est très important de donner à des jeunes la possibilité de se confronter et ce, dès le plus jeune âge. Ces événements créent des repères et font naître des passions qui sont marquantes dans une carrière de haut niveau ».
C’est aussi pour contribuer au repérage et création de nouveaux talents sportifs que la ville a décidé de s’impliquer au niveau financier dans cette édition de l’événement. Patrick Appéré conseiller communautaire et adjoint de la ville de Brest chargé du Sport : « La position géographique de la Ville de Brest nous rend forcement responsables des questions maritimes. Nous sommes engagés auprès de la jeunesse pour que, dès le CM2, les enfants puissent avoir un accès à la mer. Le but de notre implication est d’épauler les clubs nautiques, créer de l’ambition chez les plus jeunes et semer de la graine de champion sur notre territoire ». Et dans cette même démarche Faustine Merret sera chargée de superviser et encadrer les meilleurs nationaux pendant l’épreuve de Brest.

Ce n’est pas seulement pour cela que la Ville de Brest contribue à l’organisation du championnat : Patrick Apperé continue : « Nous sommes ravis également d’accueillir dans notre ville un événement d’une telle envergure : c’est avec beaucoup de fierté que nous allons recevoir tous ces athlètes. Nous mettrons en place notre capacité d’accueil aussi grâce à l’aide des clubs qui sont impliqués en cette manifestation internationale ». En plus de la ville, les Crocodiles de l’Elorn, la SRB (Société des Régates Brestoises) et l’USAM (Union Sportive Activités Mer Voile) de Brest mettent à disposition de nombreux bénévoles depuis déjà plusieurs mois.

En ce qui concerne le support, Bic Sport s’est aussi aligné du côté des partenaires en fournissant des planches à voile pour la manifestation. Benoit Treguilly, Responsable Communication de Bic Sport depuis 19 ans, est à l’origine de la planche T293 et de sa structuration auprès de la fédération en tant que classe internationale. « C’est une classe dynamique car 9000 jeunes dans plus de 40 pays en pratiquent. La classe est née en 2005 : la fédération française de voile a lancé un appel d’offre pour remplacer l’Aloha et nous l’avons gagné ». Depuis cette année ce support n’a cessé de passionner des athlètes, grâce à son adaptabilité à toutes les conditions de vent : « La T293 est une planche universelle de fun-board qui plane et atteint de bonnes vitesses dans des vents allant de force 1 à force 6 » continue le responsable communication et marketing de l’entreprise basée à Vannes «Les bonnes sensations peuvent vite se ressentir sur ce type de support. Elle est accessible et moins chère que la moyenne. Les meilleurs coureurs viennent d’Angleterre, France, Russie, Italie et Israël. Parmi les pratiquants, y a plus de garçon que des filles (20/30 % des pratiquant sont des femmes) ».

QUELQUES CHIFFRES :

  • 500 compétiteurs
  • 40 Nations
  • 500 accompagnants
  • 250 bénévoles
  • Suivi en direct sur écrans géants sur le site du Moulin Blanc
  • Une reconnaissance mondiale pour Brest et ses clubs nautiques
  • Un village de près de 8 000 m² pour accueillir le public
  • Un goûter breton de produits locaux sera offert, tous les jours, à chaque concurrent à son retour à terre
  • Une « Happy Hour » pour les concurrents sera organisée tous les jours de 17 à 19h00 avec musique et animateur

Source

Gaia Coretti

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 9 juillet 2014

Matossé sous: Glisse, T293, Voile Légère

Vues: 1136

Sous le vent

Au vent