Une fête nationale au goût particulier pour Diaz et Baltins

© SSL/Stéfano Gattini

Augie Diaz et son équipier Arnis Baltins (USA 8465) ont remporté aujourd’hui leur première course de ce Championnat du Monde de Star 2014 en ce 5e et avant-dernier jour de régate. Cependant, une fois le moins bon résultat retiré, c’est la paire allemande composée de Robert Stanjek et Frithjof Kleen (GER 8340), 4e aujourd’hui, qui mène le classement général devant les vainqueurs du jour pour 10 points. Eivind Melleby et Bruno Prada (NOR 8317), seconds lors de cette 5e manche, occupent la 3e marche du podium provisoire.

Cette cinquième manche, après avoir été retardée d’un heure en raison d’une bascule compliquant la pose de la ligne de départ, voyait une intense bataille se dérouler dès la ligne franchie dans une brise de Sud. La majorité de la flotte choisissait encore une fois de raser la côte devant Malcesine pour éviter le fort courant régnant au milieu du plan d’eau. Diego Negri et Sergio Lambertenghi (ITA 8491) se partageaient alors le leadership avec la paire grecque Emilios Papathanasiou et Antonis Tsotras (GRE 8334). Lors de la première descente vent arrière, Diaz et Baltins faisaient montre d’une vitesse nettement supérieure à leurs adversaires, jouant avec le courant et les risées le long de la côte de Malcesine pour passer la première porte sous le vent avec une solide avance, conservée durant la seconde montée au près.

Lors de la dernière montée, en direction de la ligne d’arrivée, la météo se détériorait avec l’apparition de la pluie et un ciel couvert au-dessus des montagnes qui entourent le lac de Garde. Diaz et Baltins menaient toujours et choisissaient une nouvelle fois le côté gauche du parcours, le long du village de Malcesine. En revanche, leurs concurrents direct Melleby/Prada et Stanjek/Kleen sentaient le bon coup et enroulaient la marque droite de la porte pour commencer leur montée de près dans une position plus centrée. Diaz et Baltins perdaient alors l’entier de leur avantage dans une bascule favorable aux centristes et la paire américaine approchait l’arrivée côte à côte avec Melleby et Prada. Diaz et Baltins se faisaient distancer d’à peine une longueur mais la paire norvégo-brésilienne se trompaient et passaient du mauvais côté de la ligne d’arrivée, offrant la victoire sur un plateau à Diaz et Baltins. Lars Grael et Samuel Goncalves (BRA 8474) qui avaient également senti le bon coup sur le centre du plan d’eau venaient s’emparer de la troisième marche du podium pour cette 5e manche du championnat, leur 3e podium depuis le début de la semaine.

“Nous allons vite en ce moment et c’est très important dans cette flotte”, commentait Augie Diaz. “C’est difficile de mettre en place une stratégie quand vous avez autant d’adversaires aussi bons que ceux qui sont présents ici. Néanmoins, si vous pouvez partir devant, c’est beaucoup plus simple d’appliquer votre plan par la suite. Nous verrons demain si nous pouvons aller suffisamment vite pour rattraper Robert (Stanjek) et Frida (surnom de Frithjof Kleen). Nous essayerons de bien partir et après, on verra ce qui arrivera.”

Source

Alex D'Agosta

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Star