La Route du Rhum en ligne de mire

© Pierre BOURAS/Imagine

Le grand monocoque Imagine est amarré ce week-end dans le port de Dunkerque. Il a été convoyé depuis La Trinité sur Mer par son skipper Armel Tripon qui officialise à cette occasion sa participation à la Route du Rhum, en novembre prochain. Armel et une partie des 200 actionnaires du réseau Imagine présents ce week-end à Dunkerque ont présenté leur projet, fait visiter le bateau et invité de nouveaux partenaires à les rejoindre.

“C’est important pour nous d’être ici à Dunkerque pour montrer notre bateau, le faire visiter et expliquer le projet aux associés d’Imagine et aux entreprises qui peuvent nous rejoindre. C’est du concret, bien dans l’esprit d’Imagine. L’idée a toujours été d’impliquer, de partager, de faire participer directement les actionnaires et partenaires à cette belle aventure.” Tout est dit ou presque dans ces quelques mots d’Armel Tripon, skipper du 60 pieds Imagine. Avec ce magnifique coursier conçu par les architectes VPLP et Verdier, son ambition est de participer aux trois plus grandes courses des années à venir : la Route du Rhum 2014, la Transat Jacques Vabre 2015 et le Vendée Globe 2016.
Car oui, c’est désormais officiel, Imagine sera bien au départ de La Route du Rhum en novembre prochain à Saint-Malo. Pour la première fois, Armel participera en tant que coureur à la plus mythique des transatlantiques en solitaire. Un moment déjà très fort, alors que le bateau n’a été acquis qu’en janvier dernier et mis à l’eau voilà seulement quelques semaines. Ce printemps, Imagine a tiré ses premiers bords en participant à trois épreuves préparatoires : Le Tour de Belle île, l’ArmenRace et le Record SNSM. La Route du Rhum, par l’engouement populaire et le déferlement médiatique qu’elle entraîne, sera évidemment d’une autre dimension. Ce sera le grand temps fort de cette première saison.

IMAGINE, un projet de sponsoring participatif unique en son genre !

Aujourd’hui et demain à Dunkerque, Imagine sera présenté non seulement à ses 200 actionnaires – ceux qui ont permis l’acquisition du bateau et le lancement du projet – mais aussi à beaucoup de représentants d’entreprises qui peuvent rejoindre cette aventure au mode de financement participatif unique. Même avec un investissement limité, chacun peut rejoindre le projet. Imagine est un “Incubateur de talents” qui s’est donné pour mission de faciliter et d’accompagner des défis de tous domaines sportifs outdoor, de révéler des talents, de faire rayonner les valeurs de simplicité, d’engagement et de solidarité. Dans son fonctionnement, Imagine détecte des talents, joue un rôle d’amorceur et d’accompagnateur des projets, puis rend l’aventure possible grâce à l’aide à la recherche de financements et de compétences aupr&! egrave;s des partenaires. Les associés fonctionnent comme un club d’entrepreneurs et cherchent au sein de leurs réseaux des soutiens financiers pour rendre l’aventure possible.
Ce nouveau modèle de parrainage accessible permet d’associer le plus grand nombre et de créer une dynamique positive autour du projet. C’était le cas voilà deux mois, lors du baptême du bateau à La Trinité sur Mer où les pontons résonnent encore de l’enthousiasme des “Imagineurs”, comme se baptisent eux-mêmes ces hommes et ces femmes animés d’une même passion et dont beaucoup sont d’ailleurs originaires du Nord de la France. Imagine sera donc au départ de la dixième édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, le 2 novembre prochain à Saint-Malo. Au programme : 3500 milles en face à face solitaire avec l’océan, avant de mériter le soleil des Antilles et l’accueil de Pointe à Pitre. Une première aussi pour Armel Tripon.

INTERVIEW

Armel ce sera ta première Route du Rhum en tant que concurrent ?

Comme concurrent oui, mais je connais déjà la course côté pro car en 2006 j’étais le routeur météo de Damien Grimont qui naviguait en Class40. En 2010, toujours en Class40, j’étais le coach d’un autre marin : Fabrice Amedeo. Cette fois c’est donc à mon tour d’être sur l’eau à bord d’un 60 pieds. Dans cette catégorie reine chez les monocoques le routage est interdit. Je devrai donc faire moi même mon analyse météo et ma stratégie, à bord.

Quel regard portes-tu sur cette course légendaire?

C’est la grande échéance 2014, la première grande course d’Imagine, le premier Rhum pour nous deux, le bateau et moi. Cette course est un véritable mythe. Avec le Vendée Globe c’est LA grande course au départ de France. Elle a du sens et est très intéressante pour les partenaires. Pour la petite histoire quand j’ai commencé à naviguer voilà vingt ans, j’étais allé voir le départ de l’édition 1994 sur l’eau, à bord d’un bateau de la base des Glénans de Paimpol. Nous avions vu passer devant nous les grands multicoques, notamment celui du futur vainqueur Laurent Bourgnon. Je me souviens que ça m’avait beaucoup impressionné. Vingt ans plus tard, me voici au départ… c’est magique !

Le mythe se mérite : la Route du Rhum n’est pas une course facile. Traverser l’Atlantique nord seul en hiver n’est pas anodin…

Sur le papier c’est forcément une course qui peut être dure en terme de conditions météo car statistiquement elle se passe souvent sur la partie nord de l’Atlantique où il faut affronter une succession de dépressions. J’ai traversé de nombreuses fois l’Atlantique, mais sur des bateaux plus petits : en Mini, en Figaro, en Class40. Un 60 pieds comme Imagine est beaucoup plus physique. J’espère qu’il y aura des phases ventées en septembre et en octobre pour pouvoir bien m’entraîner dans des conditions plus dures qu’actuellement. En même temps ce sera une course relativement courte, de l’ordre d’une quinzaine de jours alors que j’ai l’habitude de traverser en au moins trois semaines. Ce ne sera pas le même rythme.

Avec des vainqueurs de Vendée Globe ou de la Solitaire en lice, la concurrence sera très rude en IMOCA, non ?

Parmi les premiers inscrits on trouve François Gabart et Vincent Riou qui ont tous les deux gagné le Vendée Globe, mais aussi Marc Guillemot ou encore Jérémie Beyou qui vient de remporter la Solitaire du Figaro pour la troisième fois ! Des débutants, quoi ! (rires) Ces quatre-là, très entrainés, avec une grosse expérience et des bateaux de dernière génération seront évidemment de grands favoris. Mais il y a moyen de bien faire. Ce sera le premier vrai test grandeur nature pour Imagine. Le principal pour nous sera de bien jauger le bateau, de tout faire pour terminer la course le mieux possible, de vivre et surtout de partager cette aventure extraordinaire.

Source

Mer & Media

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 4 juillet 2014

Matossé sous: 2016-17, Course au Large, IMOCA, Route du Rhum, Vendée Globe

Vues: 2709

Tags: , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2016-17

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Route du Rhum

Les vidéos associées : Vendée Globe