Dongfeng Race Team dévoile la composition de son équipage

© Yvan Zedda

Cela fait huit mois que Dongfeng Race Team a lancé les sélections permettant de désigner les marins chinois qui embarqueront sur la Volvo Ocean Race, le tour du monde en équipage avec escales. La composition de l’équipage, qui réunit des marins chinois, français et suédois, est dévoilée aujourd’hui à Lorient.

Alors que ce contre-la-montre pour sélectionner les équipiers chinois est terminée, un autre défi touche à sa fin. Deux nouveaux Partenaires Platinium rejoignent ainsi l’équipe afin de soutenir le Partenaire Titre Dongfeng Commercial Vehicles : Aeolus Tyres Chine, un des vingt principaux fabricants de pneus au monde, et la ville de Shiyan, où est né Dongfeng, non loin des Monts Wudang.

Bien plus que de simples partenaires financiers

Le Partenaire Titre Dongfeng Commercial Vehicle Company Limited (DFCV) est un constructeur automobile chinois spécialisé dans les véhicules moyens et les poids-lourds. DFCV est l’une des entreprises les plus réputées et les plus polyvalentes de ce secteur en Chine. Son partenariat avec la Volvo Ocean Race a été annoncé en octobre 2013 avec l’objectif d’étendre sa stratégie marketing mondiale sous le slogan : “Chinese Dongfeng, Globale Dongfeng”.

Aujourd’hui, Aeolus Tyres et la Ville de Shiyan rejoignent Dongfeng Race Team en tant que Partenaires Platinium. Ces deux acteurs chinois ont des liens commerciaux et historiques avec DFCV. Les pneus Aeolus sont vendus dans toute la Chine et exportés dans plus de 140 pays et régions du monde. “Nous sommes un partenaire stratégique de Dongfeng Commercial Vehicle Company Limited, et à ce titre nous sommes très heureux de nous associer une fois de plus avec DFCV et de soutenir Dongfeng Race Team dans cette grande épreuve de voile, la Volvo Ocean Race !”, explique le PDG d’Aeolus, Mr. Wang. “Aeolus, dans la mythologie grecque, était le “gardien des vents”. Il était responsable de la force et de la direction du vent. Et Dongfeng en chinois veut dire « Vent d’Est ». Donc je veux croire qu’Aeolus protègera Dongfeng Race Team, et avec tous les efforts fournis par l’équipe, j’espère que nous décrocherons un bon résultat à la fin de la course”.

Le deuxième Partenaire Platinium est la Ville de Shiyan dans la Province de Hubei, qui est la terre ‘spitiruelle’ de Dongfeng et la ville où sont installés les bureaux de DFCV. A quelques pas de là, les célèbres Monts Wudang sont un lieu sacré et un site touristique incontournable qui attire chaque année des millions de visiteurs. Depuis 1967, Shiyan est devenue l’un des plus grands centres de l’industrie automobile chinoise. “Shiyan coopère depuis très longtemps avec le Groupe Dongfeng Motor car c’est ici qu’est né DFCV et chaque année, nous nous soutenons mutuellement et cherchons à travailler ensemble. La Volvo Ocean Race est une des plus grandes courses au large professionnelles, et la Ville de Shiyan saisit l’opportunité de devenir Partenaire Platinium de Dongfeng Race Team pour associer son nom à la course. Nous voulons développer la notoriété de notre ville, qui est liée aux Monts Wudang. Nous cherchons à étendre l’intérêt pour notre ville au-delà de la Chine et à devenir une destination touristique internationale”.

Les trois principaux partenaires de Dongfeng Race Team sont étroitement liés, mais ils ont aussi la particularité commune de faire leurs premiers pas en matière de sponsoring sportif à l’échelle internationale, en intégrant la voile dans leur stratégie marketing mondiale.

Qin Jie, Vice-Président de DFCV : “Nous nous sommes associés à Dongfeng Race Team pour réaliser notre rêve de mondialisation. Les camions Dongfeng ont des valeurs en commun avec la Volvo Ocean Race et avec Dongfeng Race Team – la fiabilité, le professionnalisme et les progrès technologiques. C’est un choix très fort, à la fois pour les ambitions internationales de Dongfeng, mais aussi pour développer la notoriété de la Volvo Ocean Race en Chine”.

L’équipe qui n’a pas peur de rêver

Vingt candidats ont été choisis pour passer les tests de sélection en décembre dernier, à la Marina Serenity de Sanya, au sud-est de la Chine. Six d’entre eux ont été sélectionnés par le skipper Charles Caudrelier pour participer au programme de formation course au large trois mois plus tard à bord du Volvo Ocean 65 Dongfeng, visant à tester les capacités hauturières des équipiers chinois, qui étaient quasiment inexistantes. Aujourd’hui, quatre de ces jeunes marins chinois ont été retenus pour faire partie de l’équipage définitif du Dongfeng Race Team. Dans le même temps, cinq équipiers non-chinois ont été soigneusement choisis par Charles Caudrelier pour répondre à une mission : former une équipe soudée et devenir un solide concurrent dans la Volvo Ocean Race dont le départ sera donné le 11 octobre 2014 à Alicante, en Espagne.

Une atmosphère de fierté et de réussite régnait autour de Charles Caudrelier et de son équipage, alors que les dix hommes se tenaient sur la scène aujourd’hui. La campagne Dongfeng Race Team a été lancée dans le but de développer la course au large en Chine et cette journée marque une première étape dans cette aventure. Plusieurs Chinois composent l’équipe, à terre comme sur l’eau, et Dongfeng Race Team porte en elle les intérêts de la voile chinoise pour qu’un jour, la Chine puisse présenter une équipe 100% chinoise dans la Volvo Ocean Race.

Le patrimoine maritime de la Chine est relativement peu connu, même en Chine, alors que son histoire remonte au 15ème siècle, quand les flottes de l’Amiral Zheng ‘découvrirent le monde’ entre 1421 et 1423. Plus récemment, des marins chinois se sont distingués en dériveur lors des Jeux Olympiques et ils sont de plus en plus nombreux à participer régulièrement à des régates côtières. Mais peu d’entre eux ont franchi à ce jour le pas de la course au large. Guo Chuan et Teng Jiang He (Tiger) ont respectivement embarqué à bord de Green Dragon (en 2008) et Team Sanya (en 2011). Mais trouver des marins qui possèdent à la fois les capacités physiques et la force mentale pour relever l’immense défi de la Volvo Ocean Race n’a pas été chose facile. Une grande campagne de recrutement a été lancée afin d’identifier les meilleurs marins chinois disponibles. Dongfeng Race Team a reçu de très nombreuses candidatures provenant aussi bien de coureurs olympiques que de pêcheurs locaux. “Ces débuts ont largement dépassé nos attentes”, se souvient Bruno Dubois, Directeur de Dongfeng Race Team. “Mais nous savions qu’il n’y avait pas beaucoup de marins en Chine et que notre programme de formation devrait être intense et rigoureux. Nous cherchions des candidats qui puissent surmonter les difficultés propres à cette course et je suis fier de voir qu’après six mois de sélection et de formation, et 10’000 milles d’entraînement en mer, nous avons maintenant une formidable équipe. Nous avons également perdu quelques grands espoirs de la voile, mais tout le monde n’est pas fait pour la course au large”.

Les Chinois Jin Hao Chen (Horace), Jiru Yang (Wolf), Ying Kit Cheng (Kit) et Liu Ming (Léo) sont donc les quatre équipiers retenus par Charles Caudrelier pour intégrer l’équipage définitif qui représentera la Chine dans cette édition de la Volvo Ocean Race. “J’ai le sentiment que tout se met en place”, confie Wolf. “Je suis en train de réaliser mon rêve et je n’avais jamais éprouvé une si grande fierté. Avant Dongfeng Race Team, ma vie n’avait pas vraiment de sens. Aujourd’hui elle en a un. Je sais qui je suis et où je vais. Je vais représenter mon pays dans la Volvo Ocean Race”.

Comment Charles Caudrelier a-t-il sélectionné ces équipiers chinois ? “Au départ, nous avons choisi les meilleurs marins, puis nous avons réalisé que l’état d’esprit était l’une des qualités les plus importantes. Horace, Léo, Kit et Wolf ont de loin la meilleure attitude et ils étaient les plus motivés”.

“Leo est le plus fort physiquement. Il est à l’aise sur le bateau et il a vraiment la fibre d’un compétiteur. Il veut toujours être le premier ! C’est un garçon calme qui a une attitude très positive. Son principal point faible, c’est l’anglais ». “La progression de Wolf depuis le début de cette campagne est la plus impressionnante. Il a beaucoup appris en côtoyant les professionnels de la course au large, c’est un gars très intelligent qui apprend vite. Il a beaucoup gagné en confiance et je sais qu’il est super motivé. Il s’est battu pour ça”. “Kit est le plus expérimenté de nos équipiers chinois. Il est compétent techniquement et très intelligent. Tout le monde apprécie Kit et c’est un plaisir de l’avoir à bord. Il joue un rôle positif dans l’équipe et c’est aussi pour cela que nous l’avons choisi. Son objectif à long terme est d’être le meilleur Directeur Technique chinois sur une campagne de ce type, et nous voulons lui donner les moyens de ses ambitions”. “Enfin, Horace est le plus jeune équipier et c’est lui qui a le plus gros potentiel. Il est parfois un peu trop confiant mais il apprend et j’aime beaucoup ça. Il comprend l’importance de gagner et il cherche toujours à s’améliorer”.
Compétiteur dans l’âme, le skipper français a également choisi des équipiers professionnels de très haut niveau qui seront les piliers de Dongfeng Race Team.

Son premier choix s’est instinctivement arrêté sur Martin Stromberg, son coéquipier suédois avec lequel il a remporté la dernière édition de la Volvo Ocean Race sous la direction de Franck Cammas. Aujourd’hui, c’est au tour de Charles d’être sous les feux de la rampe et Martin sera à ses côtés. Ce dernier est considéré comme le ‘lien’ entre tous les équipiers. Il est solide, fiable et habitué aux longues distances. “Martin a la patience d’enseigner et il est l’un des spécialistes de piano les plus talentueux que je connaisse. Je recherchais des gens qui comprennent la vision globale du projet et qui puissent contribuer à l’équipe de manière altruiste. Martin a tout de suite eu ma préférence”.

Le Français Thomas Rouxel était le second sur la liste de Charles Caudrelier. Leur amitié qui est née pendant une course transatlantique en solitaire où Thomas (qui courait alors contre Charles) s’est éloigné de la flotte et s’est retrouvé isolé au milieu de l’Atlantique. Il avait vite repéré Charles Caudrelier, considéré comme plus expérimenté, et l’avait suivi jusqu’à la ligne d’arrivée, pour le doubler dans les derniers moments de la course ! Charles décrit Thomas comme loyal et talentueux.

Pascal Bidégorry rejoindra Charles Caudrelier comme bras-droit et navigateur. Ce marin authentique est considéré par ses pairs comme l’un des skippers les plus talentueux de sa génération. Avec trente traversées de l’Atlantique, il était un choix évident pour Charles. “Pascal est quelqu’un qui n’hésite pas à partager son expérience et qui cherche toujours à progresser pour gagner. Je crois que certaines personnes sont nées pour accomplir des choses précises dans leur vie et Pascal est né pour naviguer. Quand il est à bord, le bateau va vite, et c’est un fait avéré !”

Le touche-à-tout Kévin Escoffier est le quatrième arrivé dans l’équipe. “Kevin a une très bonne réputation et il a navigué avec Pascal à de multiples occasions. C’est un excellent technicien, tacticien et marin. Il connaît et il comprend parfaitement ces bateaux et sa personnalité colle très bien avec le reste de l’équipage”.

Le dernier à avoir rejoint l’équipe est le Français Eric Peron. Bien que Charles recherchait à l’origine un Anglo-Saxon, Eric répondait à tous les autres critères et il apporte son professionnalisme et sa grande expérience. “Il a une façon de mettre les gens à l’aise et de les mettre de bonne humeur. C’est un élément clé de l’équipe”, dit à son sujet Charles Caudrelier. “Eric est un très bon marin et un excellent barreur. C’est la première fois que nous allons travailler ensemble et la première Volvo Ocean Race pour lui. Je suis très heureux de l’avoir dans l’équipe”.

L’équipage de Dongfeng Race Team :

  • Charles Caudrelier, Skipper (FRA)
  • Pascal Bidégorry, Navigateur (FRA)
  • Liu Ming (Leo), Régleur (CHN)
  • Thomas Rouxel, Régleur (FRA)
  • Martin Stromberg, Piano & Régleur (SWE)
  • Jiru Yang (Wolf), Piano (CHN)
  • Kevin Escoffier, Numéro 1 (FRA)
  • Jin Hao Chen (Horace), Numéro 1 (CHN)
  • Eric Peron, Régleur (FRA)
  • Cheng Ying Kit (Kit), Régleur (CHN)
  • Reporter embarqué (à confirmer)

Directeur de Dongfeng Race Team: Bruno Dubois

Source

OC Sport


Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : 2014-15