Une journée éreintante

  • © Alexis Courcoux
  • © Alexis Courcoux

Les 21 figaristes engagés sur la Le Havre Allmer Cup ont bataillé toute la journée autour d’un parcours côtier long de 60 milles nautiques, qui aura duré près de 10h. Au petit jeu des allers retours entre Deauville, Le Havre et la cardinale Général Metzinger positionnée au nord du Cap de la Hève, c’est le skipper du Figaro Bénéteau SMA, Paul Meilhat qui coupe en premier la ligne d’arrivée devant Gildas Morvan et Adrien Hardy. Très en forme sur ce début de championnat les deux hommes accompagnés de Charlie Dalin se partagent le podium depuis le deuxième jour de compétition. Aussi à l’aise dans le vent comme dans la pétole, sur des parcours côtiers comme sur des parcours construits, le trio maitrise à la perfection leur bateau. La dernière journée de course prévue demain sera donc décisive pour connaître le vainqueur de cette seconde édition.

Paul Meilhat (SMA) vainqueur de la manche n°7 :

C’était une journée dure, car on est en haut du range du génois, entre 18 et 22 nœuds, au près dans de la mer et ça tapait dans les vagues. J’avais besoin de valider plusieurs choses en venant sur cette épreuve et c’est bon ! C’est validé ! Tout se jouera demain avec Gildas !

Gildas Morvan (Cercle Vert), deuxième de la manche n°7 :

La journée était un peu longue, on aurait pu arrêter au premier passage de la digue nord. Après c’était sympa, on a eu du vent et même plus que prévu, il y avait toujours de petits coups à jouer. J’étais en tête un moment avant de me faire doubler par SMA. Pour autant, le résultat du jour avec cette deuxième place est plutôt satisfaisant pour la suite et normalement je dois conserver la tête du classement. J’ai juste eu un problème avec la drisse de spi qui est restée bloquée en tête de mât au dernier passage à la cardinal Général Metzinger. Hormis ce seul petit problème technique, c’est un bon début de championnat. Je suis assez content de voir que tout se remet en place sur cette épreuve : le bateau comme le bonhomme. Que du positif !

Adrien Hardy (AGIR Recouvrement)

:

C’était un peu long et ennuyeux sur les longs bords de près, mais ça passe plus vite quand on est devant ! On a eu des conditions très régulières toute la journée, avec du vent de nord-ouest de 20 nœuds. Je fais un beau classement, c’était intéressant. Je ne suis pas sûr que ça se sente tant au niveau du classement général, ça efface surtout la bêtise sur le côtier d’hier. En revanche sur la fin, on voyait que l’on était très fatigués, je crois qu’il n’y en a pas un qui a fait un enroulé correct de la bouée.

Aymeric Arthaud (REEL), 11e de la manche n°7 :

C’était une journée très difficile et je suis déçu de mon résultat car je pars tellement bien, en tête à la bouée de dégagement. C’est vrai que j’ai vite laissé passer Gildas devant moi car je ne connaissais pas bien le cap. Je dois avouer que je ne suis pas encore toujours au point en terme d’informatique et que je me concentre davantage sur la vitesse du bateau. Le point positif est que j’ai une bonne vitesse, ce qui m’a permis de revenir à chaque fois que je faisais des erreurs, notamment dans les manœuvres. Clairement, ces erreurs sont souvent liées à un manque de lucidité, ou à une rapidité dans la vitesse des manœuvres, mais je suis venu sur cette épreuve pour apprendre et bien naviguer, ces manches sont importantes pour moi car elles m’apprennent à tenir la concentration. Ça me change beaucoup du match-racing.

‎ Tanguy Troiville (Bénévole hébergeant Simon Troël) :

Comme pour la 1ère édition de la Le Havre Allmer Cup, nous sommes plusieurs bénévoles à avoir proposé d’héberger les coureurs. Et comme il y a deux ans, j’héberge à la maison le briochin Simon Troël contre qui j’ai beaucoup couru en laser. Nous avons tissé des liens amicaux tous les deux et je suis attentivement son parcours. Malheureusement, sur cette première épreuve de championnat de France, il semble être quelque peu en difficulté et le plan d’eau du Havre n’est pas si facile pour la navigation en figaro.

Général provisoire avant jury après 7 courses:

  1. Gildas Morvan (Cercle Vert) 27 pts
  2. Paul Meilhat (SMA) 32 pts
  3.  Charlie Dalin (Normandy Elite Team) 54 pts
  4. Fabien Delahaye (Skipper Macif 2012) 75 pts
  5. Adrien Hardy (Agir recouvrement) 79 pts
  6. Vincent Biarnès (Guyot environnement) 96 pts
  7. Corentin Horeau (Bretagne Crédit Mutuel Performance) 101 pts
  8. Alexis Loison (Groupe FIVA) 108 pts
  9. Xavier Macaire (Skipper Hérault) 109 pts
  10. Sam Goodchild (Team Plymouth) 125 pts
    ….

Source

Marie-Astrid Parendeau

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Les vidéos associées : Le Havre AllMer Cup