La petite Coupe à Genève en 2015 !

Le comité d’organisation de la LITTLECUP a annoncé aujourd’hui que sa 27ème édition serait accueillie par la Société Nautique de Genève en 2015. Véritable championnat du monde des catamarans « Class C », surnommée la Petite Coupe de l’America, la LITTLECUP symbolise la recherche fondamentale et le développement technologique de pointe à une échelle humaine. En organisant ce grand défi sportif dans le bassin lémanique, Hydros souhaite développer la « Classe C », mais également renforcer le rayonnement international de la région genevoise et de la Suisse comme site stratégique dans le domaine de la voile.

Le lancement et la tenue de la 27ème édition de la LITTLECUP à Genève en septembre 2015 ont été annoncés ce matin à la Société Nautique de Genève lors d’une conférence de presse en présence de nombreuses personnalités: Thierry Lombard, Associé-gérant du Groupe Lombard Odier et partenaire historique d’Hydros, Denis Horeau, Directeur de Course, Frank Cammas, Skipper et champion du monde de Classe C, Jérémie Lagarrigue, Skipper et vice-champion du monde de Classe C, Vincent Hagin, Président de Swiss Sailing, Steve Clark, Président de la Classe C, Pierre- Yves Firmenich, Président de la Société Nautique de Genève et Cyril Deshusse, président du YLSNG.

Après des éditions précédentes disputées aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie, le choix de Genève ne doit rien au hasard selon les organisateurs. « C’est un choix logique et ambitieux tant la région lémanique est devenue stratégique pour le développement de la pratique de la voile à très haut niveau et ses progrès technologiques.»

Cet événement mondial permettra ainsi de mettre en lumière le lien historique des bateaux volants avec la région puisque c’est à Lausanne que le célèbre chasseur de record du Léman l’Hydroptère.ch, nouvellement rebaptisé Hydros.ch, a été développé. Lors de la précédente édition, organisée à Falmouth par le team anglais Invictus, deux équipes suisses ont participé pour la première fois à la compétition. Menée par Billy Besson et Jérémie Lagarrigue pour l’une et par Misha Hemmsteck et Bastian Tentji pour l’autre, l’équipage de Jérémie et Billy s’est illustré en terminant à la deuxième place de la compétition.

La compétition se tiendra donc à Genève du 12 au 19 septembre 2015. Le village de course sera ouvert à tous dès le 12 septembre pour permettre au grand public de découvrir ces bateaux à la pointe de la technologie.
La conférence de presse a été suivie d’une démonstration d’un Class C sur le lac Léman avec à son bord des skippers qui défendront les couleurs de la Suisse lors de la LITTLECUP à Genève.

La LITTLECUP, une petite coupe mais un grand challenge
Fondé en 1961, le Championnat du monde des « Class C » ou Petite Coupe de l’America, est un réel défi humain, sportif et technologique. En effet, les voiliers, pilotés par deux équipiers, doivent mesurer 7,62 x 4,26 m au maximum et leur surface de toile ne doit pas excéder 27,8 m2. Cette simplicité est précisément la force de la classe, puisqu’elle contraint les concepteurs à explorer les techniques et les matériaux les plus novateurs. Pour preuve, les catamarans de la Classe C naviguent avec des foils et des mâts-ailes depuis plus de trente ans.
Sur le plan sportif, ce championnat est également très prisé, puisque les plus grands navigateurs de la planète (y compris certains participants de la grande Coupe) viennent s’y opposer, comme ce sera de nouveau le cas l’année prochaine à Genève.

A propos d’Hydros

En tant que p le de recherche suisse et incubateur de projets, Hydros apporte des solutions à la transition énergétique dans les secteurs du nautisme, du yachting et du transport maritime. « Nous imaginons les bateaux de demain et les solutions qui permettent de réduire l’impact environnemental du nautisme, du yachting et du transport maritime. »
Après avoir conçu le bateau à foils l’Hydros.ch, anciennement l’Hydroptère.ch, détenteur du record des records du Ruban Bleu de l’Heure et du kilomètre sur le Léman, Hydros s’engage dans le championnat du monde des Class C en concevant deux voiliers destinés à défendre les couleurs de la Suisse et de son savoir-faire. En parallèle, la firme suisse lance l’Hydro Contest, un défi proposé aux Grandes Ecoles, qui devront optimiser le rendement de bateaux à foils.
Hydros a la volonté de participer à des actions qui contribuent au développement durable. Les conclusions scientifiques obtenues lors de la recherche de performances sportives ont vocation à être transmises à des projets industriels tournés vers les énergies renouvelables.

Source

Agence Sophie Kamoun Communication

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Little America's Cup