La victoire pour Charline Picon

  • © Pedro Martínez
  • © Jesus Renedo
  • © Pedro Martínez

On pourrait croire le titre prétentieux, se basant sur des statistiques, et pourtant non, malgré la “Medal race” finale, Charline Picon ne peut pas être à une autre place que première demain. Enfin, la seule raison pour qu’elle ne finisse pas à cette place serait qu’elle ne prenne pas le départ de la dernière manche.

En effet, le dernier jour est synonyme de “Medal Race”, une dernière manche où seules les 10 premières sont qualifiées et au cours de laquelle les points attribués comptent double. C’est à dire que la première marque 2 points, la seconde 4, jusqu’à la 10ème qui marque 20 points. Charline Picon a fait preuve d’une telle régularité et d’un tel niveau de performance , avec une place de 9 ème pour plus mauvaise manche et pas moins de 9 manches sur 12 dans les 4 premières, que ce soir 42 points la sépare de Lilian de GEUS, la Hollandaise, qui pointe à la seconde position. Au niveau du réglement, il suffit donc que Charline Picon passe la ligne de départ demain pour que sa victoire soit entérinée, mais nul doute qu’elle va avoir à coeur de finir en beauté cette belle semaine.

Cette belle victoire nous ferait presque oublier que les performances du jour ont été à la hauteur de la prestation de la semaine, malgré des conditions météo très capricieuses, un vent oscillant de 2 à 20 noeuds avec des changements de direction et, comme hier, le passage d’un front retardant la dernière manche.
Mais cela n’a pas empêché Charline Picon de remporter la manche 10, de finir 2ème de la manche 11 et 4 ème de la manche 12.

Même si elle conçoit que ses départs sont encore perfectibles, ne lui permettant pas toujours de jouer son jeu dans le premier bord de près. Elle a su s’appuyer sur une grosse vitesse et de très bonnes sensations au portant, pour revenir jouer aux avants postes dès le deuxième bord de près.
Demain, il reste donc une régate champagne à savourer.
Bravo Charline!!!

Charline Picon à dit:

Très contente de ma régularité quelque soit les conditions, le travail hivernal paye et c’est top !!! le plateau est assez relevé mais derrière moi il y a eu beaucoup d’irrégularité en fonction des conditions…ma moins bonne manche est dans le top 10 …c top!!! Et le top c’est quand je passais mal au premier près j’ai toujours réussi des hold up !! C’est super!!!

Charline Picon est véliplanchiste de Charente Maritime, licenciée au CN La Tremblade et membre de l’équipe de France Olympique. En pleine préparation pour les Olympiades de Rio en 2016, elle s’est fixée pour objectifs l’obtention de la médaille d’or olympique et mondiale.

Source

Franck Socha

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent