Petits points sur la saison à venir

© DR

Depuis novembre dernier, nos entraîneurs, nos athlètes et leurs partenaires d’entraînement parcourent le monde pour préparer les bases d’une saison 2014 réussie. Swiss Sailing Team travaille également à terre afin d’améliorer les structure de la voile olympique suisse : un nouveau sponsor soutient l’équipe nationale, un nouveau logiciel de planification et d’analyse a été introduit. Par ailleurs, nous avons pu intégrer de nouveaux membres au Cadre B et au Youth Team.

TeamWork s’engage auprès de l’élite de Swiss Sailing Team

L’entreprise genevoise TeamWork poursuit son soutien à la voile suisse et s’engage auprès de l’équipe nationale de Swiss Sailing Team. Elle soutiendra les athlètes de l’équipe nationale jusqu’aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro 2016, leur permettant ainsi de mettre en place un programme d’entraînement de qualité.

Fondée à Genève en 1999 par Philippe Rey-Gorrez, son actuel président, TeamWork est une société indépendante de services informatiques. Le groupe Teamwork, qui figure parmi les partenaires leader sur SAP en Suisse, compte à ce jour plus de 300 consultants et est également présente en France, au Vietnam, aux Etats-Unis et à Singapour.

Depuis l’an dernier, TeamWork soutient l’équipage de 470 de Yannick Brauchli et Romuald Hausser grâce au projet Voile et Montagne de l’entreprise initié en 2009. « Avec TeamWork, nous avons décidé de renforcer encore notre partenariat avec la voile olympique Suisse dans le but d’aider les jeunes régatiers les plus talentueux du pays, et leur permettre ainsi de viser l’excellence », explique Philipe Rey-Gorrez.

« Avec le soutien de TeamWork, nous pouvons offrir une belle perspective d’avenir à nos navigateurs, qui peuvent se concentrer sur leur campagne olympique », poursuit Tom Reulein, chef d’équipe de Swiss Sailing Team. « Ces derniers devront valider chaque année leurs critères de sélection pour l’équipe nationale, afin de bénéficier de ce financement. Une source de motivation supplémentaire pour ces jeunes navigateurs ! »

Mateo Sanz Lanz – un hispano-suisse en route pour Rio 2016

En octobre 2013, le Comité de sélection de Swiss Sailing Team a intégré le projet de l’hispano-suisse Mateo Sanz Lanz. La Fédération Espagnole de Voile et la Fédération Internationale de Voile ayant validé la nationalité du véliplanchiste, le contrat de Mateo sous le drapeau suisse a pu être signé. « Nous sommes heureux d’avoir réussi à intégrer Mateo », confie Tom Reulein. « Il est en pleine forme, très motivé et a un énorme potentiel, surtout avec du vent faible à moyen. »

Le véliplanchiste de vingt ans basé à Formentera (ESP) et de mère suisse est doté d’un palmarès incroyable : deux podiums ISAF junior en 2010 à Istanbul, avec une victoire. Il a approché les critères de sélections SST l’an dernier grâce à ses premiers résultats avec l’élite : 19ème au Championnat d’Europe, 25ème au Championnat du monde et 8ème au Santander Test Event.

Mateo est coaché par son entraîneur de longue date, Asier Fernandez, qui a notamment terminé sixième des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Fernandez dirige le centre de planche à voile de Formentera, où Mateo poursuivra ses entraînements. «C’est mon rêve de représenter la Suisse aux Jeux Olympiques de Rio en 2016 », a déclaré Mateo, qui se réjouit de découvrir son deuxième pays.

TeamDataLog – Swiss Sailing Team connecté

Depuis le début de l’année, Swiss Sailing Team bénéficie d’un nouvel outil de planification : Team Data Log. Ce software, accessible sur internet, est partagé entre Swiss Sailing et Swiss Sailing Team et permet d’améliorer le planning et la gestion des navigateurs et de leurs coaches. Le programme contient les rapports d’entraînements, les analyses de la progression de chaque navigateur, et résume les données grâce à des graphiques. Par ailleurs, le planning d’entraînement peut désormais être partagé avec les différents acteurs de Swiss Sailing Team : les cadres, les navigateurs, les entraîneurs, mais aussi les sponsors, coaches physiques etc… Pour une collaboration étroite et efficace.

Le projet a été lancé il y a plus d’un an par Andrea Minetti, ancien navigateur suisse de 470 et directeur de wavein.ch en collaboration avec Marco Versari et Tobias Vogler. Le projet est soutenu par Swiss Sailing, qui offre maintenant ce service à tous les navigateurs de la fédération.

« Après un mois d’utilisation, les premières statistiques sont très encourageantes », explique Andrea Minetti. « TeamDataLog compte plus de 100 utilisateurs (athlètes, coaches, managers…), tandis que plus de 180 événements sur 750 jours sont planifiés. Ces données vont encore augmenter avec la progression de l’outil, en l’adaptant suite aux retours des utilisateurs. » Vous pouvez demander une version d’essai de TeamDataLog à cette adresse : admin@teamdatalog.com

Biedermann et Haenssler qualifiés pour le Youth Team

Les deux réservistes du Youth Team se sont qualifiés pour intégrer l’équipe grâce à leurs résultats au championnat du monde junior de Laser Radial à Oman en décembre dernier. David Biedermann et Max Haenssler ont ainsi prouvé leur passage réussi du Laser 4.7 au Laser Radial, dès la première année. Ils intègrent le Top 10 M17 mondial.

« Depuis que j’ai commencé à naviguer, j’ai toujours voulu en savoir plus sur ce sport » confie David Biedermann (Bordée de Tribord), qui mène par ailleurs toujours le classement européen annuel 2013 de Laser 4.7. « Utiliser la nature pour se déplacer dans l’eau, c’est une sensation très forte ! C’est vraiment ce que j’aime dans la voile. »

Max Haenssler (Amicale de voile de Port Alban) s’est fait remarquer au printemps 2013 grâce à une victoire à la Coupe d’Europe Laser au lac de Garde. Le navigateur de 16 ans, qui a opté pour le Laser après six ans d’Optimist, navigue à son meilleur niveau dans du vent moyen et élevé. Les deux navigateurs sont coachés par l’entraîneur de Swiss Sailing Team David Deguine, qui suit les jeunes depuis plusieurs années. Sur le long terme, David et Max visent une campagne olympique en 470.

Les membres du Youth Team bénéficieront cette année d’une formation et d’un programme plus complets, de médecins du sport, de diagnostics de performance professionnels à la clinique Schulthess, des promotions de notre partenaire MUSTO et d’une planification de carrière ciblée. Des conditions parfaites pour passer des juniors à l’élite et intégrer ainsi les classes olympiques avec succès .

«Cool and clean» – en faveur d’un sport sain et loyal

«Cool and clean» est le plus grand programme de prévention dans le domaine du sport à l’échelon national. Il sensibilise les jeunes sportives et sportifs sur le sujet du sport loyal et sain. «Cool and clean» est parrainé par Swiss Olympic, l’Office Fédéral du Sport (OFSPO) et l’Office Fédéral de la Santé Publique (OFSP).

La campagne «cool and clean» a été lancée à l’origine dans le secteur du sport de performance de la relève. Au mois de février 2006, la diffusion du programme a été élargie à l’ensemble du sport des jeunes. Depuis ses débuts, plus de 200 000 jeunes ont accepté ses engagements. Le principal groupe cible de « cool and clean » est constitué des jeunes entre 10 et 20 ans et de leurs moniteurs et entraîneurs.

Avec leur participation, les sportives et sportifs s’identifient aux cinq engagements (règlements). Les cinq engagements sont à la fois le contenu et l’outil du programme. L’adjectif « cool » porte sur les engagements « atteindre ses objectifs », « accéder à l’élite » et sur le fair-play, tandis que « clean » se rapporte au dopage, au renoncement au tabac et au cannabis ainsi qu’à la consommation modérée d’alcool.

Les jeunes du Talentpool et Youth Team de Swiss Sailing Team suivent le programme de prévention «cool and clean». Durant les entraînements hivernaux et les Talent Scout Camps, les jeunes seront régulièrement sensibilisés sur ce thème important par leurs entraîneurs.

Vidéo de présentation du programme « cool and clean » :

www.youtube.com/watch?v=U2bDEakQNFo

Plus d’information : www.coolandclean.ch

Source

MaxComm Media

Liens

Informations diverses

Sous le vent