Le Gstaad Yacht Club remporte le Monaco Optimist Team Race

© Carlo Borlenghi

Dimanche 19 janvier 2014 – Avec 150 marins sur l’eau, Monaco était bel et bien « The place to be » ce week-end, avec deux régates internationales disputées :

  • la Monaco Optimist Team Race, organisée en collaboration avec FxPro et Eventica Communications,
  • les Monaco Sportsboat Winter Series (acte 3), un programme hivernal dédié aux monotypes de course au large, qui réunit des équipages désireux de préparer la saison à venir au plus haut niveau, ainsi que l’entraînement de l’équipe Laser monégasque, encadrée par l’entraineur national français, Lionel Pellegrino.

En Optimist, victoire pour la troisième année consécutive de l’équipe suisse du Gstaad Yacht Club, devant le Yacht Club Italiano. Le Yacht Club de Monaco termine quant à lui à la troisième place, à seulement un point derrière le duo de tête.

Dans la très disputée flotte des Melges 20, Manfredi Vianini Tolomei, Président de la classe internationale (Maolca) s’impose avec 7 points d’avance sur Nakhimov Racing. Cependant au cumul des 3 premiers actes des Sportsboat Winter Series, Nakhimov Racing conforte un peu plus sa place de premier et abordera la Primo Cup-Trophée Credit Suisse (31 janv-2 fév. et 7-9 février 2014) comme grand favori.

Rappelons que deux séries phares du YCM étaient également présentes sur le plan d’eau : les J/24, avec la victoire de Ian Ilsley, vice-champion d’Europe et celle de Michel Boussard en SB 20.

Monaco Optimist Team Race – Monaco, terre d’Optimist

Agés de 11 à 15 ans, ces 48 jeunes marins, provenant de 9 nations, au niveau déjà bien élevé, ont partagé la même passion de la voile et ont pu grâce à ce système de compétition acquérir une maturité tactique et stratégique, à bord d’Optimist mis à disposition par le chantier Erplast. Les jeunes marins n’avaient que leur voile propre. La monotypie est ici stricte et seul le talent des marins prévaut.

Nouveaux venus, les Turques, les Serbes et les Norvégiens ont pris leurs marques à leur rythme et ont appris un peu plus à chaque régate sur la gestion de la navigation en équipe.

Après trois journées d’une compétition par équipe, le Gstaad Yacht Club remporte in extremis un nouveau titre. Ce sans faute des quatre Optimist helvètes est le résultat d’une navigation sans faille tout au long des trois jours, en plaçant presque à chaque manche trois de leur quatre bateaux dans le haut du classement.
« C’était très difficile. Il pleuvait, le vent tournait beaucoup. On a réussi à gagner car on a une bonne équipe et on a surtout beaucoup travaillé. C’est super de venir régater ici à Monaco et de pouvoir échanger avec les autres équipes » nous confiait Morgan Lauber membre du team suisse, qui compte dans ses rangs les 5 meilleurs marins en Optimist du pays.

Le Yacht Club Italiano, à égalité de points, avec le Gstaad Yacht Club termine deuxième de l’épreuve et n’a pas à rougir de sa prestation. Seule la victoire des Suisses face aux Italiens a permis de les départager. En troisième position, le Yacht Club de Monaco termine à seul un point derrière.

Classement Général Final
1er : Gstaad Yacht Club, SUI 10 pts

2e : Yacht Club Italiano, ITA 10 pts

3e : Yacht Club de Monaco, MON 9 pts

4e: Yacht Club Aquitaine, FRA 8 pts

5e: Bundefjorden Sailing Club, NOR 6 pts

6e: A.R.M. Urla Sailing Club, TUR 6 pts

7e: Yacht Club San Remo, ITA 5 pts

8e: Circolo Vela di Torbole, ITA 4 pts

9e: Seven Feet Yacht Club, RUS 4 pts

10e: St Petersburg Yacht Club, RUS 2 pts

11e: NC Palilula, SER 1 pt

12e: Royal Cork Yacht Club, IRL 1 pt

Monaco Sportsboat Winter Series (Melges 20), Acte 3 – Domination italienne

© Carlo Borlenghi

© Carlo Borlenghi

Il aura fallu attendre l’ultime manche de la dernière journée pour connaître le podium définitif des Monaco Sportsboat Winter Series (Melges 20). Au final et après 8 courses courues, dont 7 retenues, les Italiens de Maolca s’impose avec 7 points d’avance sur Nakhimov Racing et 15 sur Red October auteur d’une magnifique remontée sur les deux dernières manches.

Après ce 3e acte, le classement provisoire est toujours dominé par Nakhimov Racing qui creuse l’écart face à ses deux premiers poursuivants Pirogovo Sailing et Red October d’Artem Kuznekov qui intègre le top 3 à 3 points de la deuxième place.

« Nous ne naviguons pas en Russie. Nous le faisons partout dans le monde mais pas en Russie. Nous avons réfléchi à différents endroits comme Majorque ou Lanzarote mais Monaco, avec son Yacht Club, s’est révélé être l’endroit le plus adéquat pour que nous puissions naviguer dans les meilleures conditions. Nous ne sommes pas très loin, l’aéroport est également assez proche et les infrastructures du Yacht Club de Monaco avec toute sa logistique nous permettent d’avoir une continuité dans nos navigations. Le Melges 20 est un magnifique support pour régater. Nous avons cette année une dizaine d’équipage des pays de l’Est sur les Monaco Sportsboat Winter Series. », a déclaré Valentin Zavadnikov (Synergy), membre de la Monaco Racing Fleet du YCM, qui connaît bien l’exigence de la monotypie après plusieurs saisons en TP52 et RC 44 avec un titre de champion de Match race en 2012.

Classement Général Final (6 courses, 5 retenues), 20 inscrits

1er Maolca, Manfredi Vianini Tolomei (ITA) 12 pts
2e Nakhimov Racing, Ivan Babish (MON) 14 pts
3e Bombarda, Andrea Pozzi (ITA) 20 pts
4e Pirogovo Sailing, Andrey Boyko 22 pts
5e SBP Yacht Club, Vladimir Liubomirov 25 pts

Cap sur la Primo Cup – Trophée Credit Suisse
Sitôt les Melges 20 posés sur leur remorque et les cirés bien rangés dans les sacs qu’il faut déjà penser au prochain événement et non des moindres, la 30e édition de la Primo Cup – Trophée Credit Suisse dont la première épreuve débutera dans mois de 15 jours, dès le premier week-end de février (du 31/01 au 2/02 et du 6-9/02).

Source

Isabelle Andrieux

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Melges 20

Les vidéos associées : Optimist