Les riders de la Swatch Skiers Cup sont prêts à en découdre à Zermatt !

© Swatch Skiers Cup

Les riders de la Swatch Skiers Cup sont arrivés à Zermatt sous les flocons ! Après un mois de décembre anormalement sec, Zermatt a été la cible de plusieurs tempêtes hivernales, annonçant de superbes conditions pour le spectacle à venir. Avec des chutes de neige prévues pour la journée de dimanche et de belles éclaircies ensuite, le jour de la première compétition de Big Mountain (freeride) reste pour le moment indéfini.

La situation exceptionnelle de Zermatt, à cheval sur la crête délimitant le sud et le nord des Alpes, donne accès à un terrain de jeu quasiment illimité aux riders. Il en va de même pour les organisateurs, qui, épaulés par le guide local Samuel Anthamatten (Swatch Proteam, SUI), responsable de la sécurité, étudient avec attention l’évolution des conditions sur plusieurs faces potentielles. « Après un mois de décembre très sec, nous avons eu une importante tempête la semaine passée, suivie de plusieurs fronts de mauvais temps. Les prévisions sont meilleures pour la semaine à venir et nous sommes déterminés à trouver une face sûre afin que les riders puissent s’exprimer en toute sécurité » explique Anthamatten. L’épreuve de Backcountry Slopestyle aura lieu plus tard dans la semaine et le shaper, Arnaud Kugener (FRA) est déjà à pied d’œuvre pour façonner les impressionnants modules qui font de cet événement un tel spectacle pour le public. L’épreuve de Backcountry Slopestyle sera, contrairement au Big Mountain, ouverte au public.

Suite à un changement de dernière minute, Kaj Zackrisson (Swatch Proteam, SWE), rider de l’équipe Europe ne pourra malheureusement pas être présent. Fabien Maierhofer (FRA), son remplaçant a une solide expérience et ne décevra pas ses co-équipiers. Camille Jaccoux (FRA), a également dû renoncer à sa place de juge et sera remplacé par Dimitri Charrière (FRA).

Source

Swatch Skiers Cup

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent