Bundock et Van Leeuwen leaders de la journée

© Pierrick Contin / Cata St Barth

Darren Bundock et Jeroen Van Leeuwen sont les gagnants de cette première journée de régates en baie de Saint Jean. Les deux navigants ont réussi à l’emporter sur Franck Cammas et Mathieu Vandame à la moitié du parcours.

Le premier coup d’envoi de la Saint Barth Cata Cup 2013 a été lancé aujourd’hui à 14 :15 (heure locale) sous un vent d’une quinzaine de nœuds. Les effets de côte ont pimenté la navigation en rendant la bataille – qui s’est disputée principalement entre Bunduck, Cammas et Hainneville – encore plus âpre.

Le comité de course, présidé par Didier Flamme, a dessiné un beau tracé : les premiers l’ont parcouru en une heure et demi. Les bateaux sont partis vers la Pointe Milou, ensuite vers l’Est de Saint Barthélémy, en direction de l’île Tortue où mouillait la deuxième marque du parcours. Ils ont ensuite fait cap vers l’ilet Bonhomme, virer la bouée à Flamands, pour revenir sur la Pointe Milou et couper la ligné d’arrivée.

Toutes les bonnes conditions pour se faire plaisir sur l’eau étaient réunies comme le soulignait le vainqueur du prix de la journée « Design Affairs », l’australien Darren Bundock : « C’était génial: l’eau est chaude, on a eu de très bonnes conditions de navigation, presque 15 nœuds de vent de Nord-Est, des belles vagues… Habituellement je navigue en Australie. Il faut avouer que ici les conditions sont encore plus agréables ».

La régate s’est jouée vers la fin du parcours. Franck Cammas a dominé la flotte jusqu’à la deuxième bouée, il s’est ensuite déplacé vers le large mais son option n’a pas été payante et l’Australien lui a volé la vedette jusqu’à la fin de la course.

A 19h00 les équipages ont été présentés au Nikki Beach et les résultats du Prix «DESIGN AFFAIRS » proclamés face aux partenaires, participants et organisateurs.

Johannes Zingerle représentant de « Desing Affairs », un cabinet d’architectes basé entre Saint Barthélémy et Miami, était aussi présent sur les lieux de la régate, malgré son emploi du temps très chargé. « Nous avons fait confiance à cet événement depuis ses débuts. Thierry Lhinarès, Président de la Saint Barth Multihulls – l’entité qui organise l’événement – est un ami. Notre relation m’a donné envie de m’impliquer au niveau de ce projet pour contribuer également au développement du sport à Saint Barthélémy. Je ne suis pas un pratiquant mais j’adore voir ces bateaux sur l’eau ! ». Le spectacle était donc garanti même pour ceux qui sont restés à terre .

Demain deux courses « Saint Barth Assurances – Allianz » seront disputées : une dans la matinée, l’autre dans l’après-midi. Le prochain rendez-vous pour les skippers est à 9 :00 pour un briefing au village de la course.

Source

Gaia Coretti

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : F18