Arrêt au stand ce week-end !

© Yvan Zedda / Sodebo

Seul à bord de Sodebo, Thomas Coville remonte le Golfe de Gascogne face au vent en direction de Brest où il devrait arriver samedi matin. Hier à 15h30, la casse du cordage qui retient l’une des voiles d’avant (le petit gennaker) a arraché le balcon du maxi-trimaran. Sans cette rambarde métallique, la sécurité du marin à l’étrave de son bateau est impossible. Une prise de risque inimaginable sur un tel tour du monde. En décidant de retourner à son point de départ pour remettre le bateau à 100% de son potentiel et repartir au plus vite, le skipper a fait le meilleur choix, pas le plus facile certes, mais certainement le plus sage.

Après cet arrêt au stand, Sodebo pourrait repartir avec une nouvelle fenêtre météo favorable dès la semaine prochaine. L’équipe technique est donc à pied d’œuvre pour réparer rapidement tandis que les routeurs analysent les conditions météo en vue d’un prochain départ.

Thierry Briend, membre de la cellule routage Sodebo, revient sur les évènements ayant entraîné le demi-tour de Thomas Coville

Source

La Maison Link

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Records

Les vidéos associées : Tour du Monde en Solitaire