Maître Jacques se déroute vers La Corogne

A 13h30 TU, alors qu’ils naviguaient entre 20 et 28 nœuds tribord amures par 25 nœuds de vent dans une mer forte (4 à 5 mètres de creux), Loïc Fequet et Loïc Escoffier à bord de Maître Jacques ont vu la partie avant du flotteur tribord de leur trimaran arrachée. Les deux skippers ont immédiatement amené la grand-voile et sont actuellement sous ORC seul (petite voile d’avant). Les deux marins n’ont pas déclenché leur balise Sarsat et font route vers La Corogne située à 130 milles qu’ils devraient atteindre tôt demain matin.

Loïc Fequet, skipper de Maître Jacques, joint par fleet :

On marchait entre 20 et 28 nœuds à 30 degrés du vent. On a entendu un grand crac suivi d’un 2ème, et on a tout de suite vu que le flotteur tribord était cassé au tiers avant, entre l’avant et le bras de liaison. Il y avait 4 à 5 mètres de creux. On fait maintenant route vers la Corogne. Ça s’arrête au bras de liaison qui est la partie la plus renforcée, ça tape un peu dans les vagues, mais ça ne va pas plus loin pour le moment. Ça va bien on n’est pas blessés. Le bateau, on va voir… On est vraiment déçus, mais le principal, c’est que personne n’est blessé. La nuit a été dure, mais on n’a pris qu’un grain à 40 nœuds, de la mer, 25 à 30 nœuds tout le temps. Il n’y a pas eu de choc particulier, mais le bateau est de 2005, est ce que c’est ça que le flotteur a lâché, une vague de trop ?

Source

Soazig Guého

Liens

Informations diverses

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre