Jeunesse et complémentarité au service de la compétitivité

© Abdelilah Chaoui

Ils ne partent pas favoris dans la classe IMOCA face aux quelques très grands équipages engagés sur la Transat Jacques Vabre 2013, mais voilà deux jeunes hommes qui ont le « couteau entre les dents » et qui sont prêts à jouer leur va-tout sur leur Bureau Vallée optimisé.

Louis Burton, 28 ans, et Guillaume Le Brec, 33 ans, forment l’équipage le plus jeune de la Transat en double dans leur catégorie mais ils ne partent pas pour faire de la figuration.
Leurs principaux atouts dans l’équation : leur motivation, leur complémentarité et l’envie de continuer à engranger de l’expérience en vue des prochaines saisons.

1+1 = 2,5
D’un côté, il y a Louis. L’entrepreneur, le fonceur qui a réussi à se hisser dans la classe IMOCA à force d’envie et de volonté et qui a montré qu’il était capable d’aller vite. En atteste sa première course en IMOCA, la Jacques Vabre 2011 où il avait trusté le podium pendant plus d’une semaine, mais aussi son super départ en tête du Vendée Globe.
De l’autre, il y a Guillaume. Rigoureux, très bon technicien, habitué au très haut niveau en IMOCA pour avoir été sparring partner de Jean-Pierre Dick lors de sa préparation au Vendée Globe 2012. Animé par la passion du large aussi, avec un belle 6ème place lors de la dernière mini-transat.
Deux profils complémentaires donc, avec un objectif commun : aller vite, naviguer avec justesse et faire le meilleur résultat possible.

De 2013 à 2016, il n’y a qu’un pas…
Car il est clair que pour eux, cette transat est une étape. Une étape importante qu’ils prennent avec humilité mais avec l’envie de faire un coup. Les deux compères ont déjà affiché leurs ambitions : être sur la ligne de départ du Vendée Globe 2016. C’est quasiment chose faite pour Louis, puisque Bureau Vallée, son fidèle partenaire, a émis le souhait de l’accompagner jusqu’en 2017. Pour Guillaume, les recherches continuent. Les deux marins
sont donc unis vers le même but : former le duo le plus efficace possible, pour mieux se retrouver adversaire dans 3 ans. Et pouvoir se rappeler le bon vieux temps où ils étaient partenaires.

Source

Liliane Fretté Communication

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 30 octobre 2013

Matossé sous: 2013, Course au Large, IMOCA, Transat Jacques Vabre

Vues: 1234

Tags: , , , ,

Sous le vent

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre