Derniers préparatifs pour François Gabart et Michel Desjoyeaux

Onboard the IMOCA Open 60 Macif crewed by Francois Gabart and Michel Desjoyeaux during a training session before the Transat Jacques Vabre in the English Channel from Plymouth to Port la Foret after she won on her class the Rolex Fastnet Race.

© Christophe Launay

Ce vendredi matin, MACIF, est arrivé à bon port au Havre, d’où sera donné le départ de la 11è édition de la Transat Jacques Vabre dimanche 3 novembre à 13h02. François Gabart a profité du convoyage de ralliement pour naviguer aux côtés des plus proches intervenants techniques du bateau dans des conditions de brise favorables aux dernières validations. Musclée, humide et rapide, cette ultime navigation de contrôle a permis de s’assurer que le monocoque est fin prêt pour sa toute prochaine échéance océanique. Michel Desjoyeaux a lui aussi rejoint Le Havre, dernière ligne droite en terre normande avant les trois coups de cette compétition rassemblant un plateau de dix IMOCA au top niveau. A la veille de l’ouverture officielle du village de la course, le compte à rebours est lancé pour le duo de MACIF, qui va devoir se concentrer dans la préparation stratégique de cette grande traversée à destination d’Itajai au Brésil.

Le convoyage entre Port-La-Forêt et Le Havre

François Gabart : “Nous sommes arrivés après un convoyage tonique et humide. Et c’est ce que nous espérions ! Nous sommes partis jeudi matin, au dernier moment pour rallier Le Havre aujourd’hui avant midi comme le veut le règlement de la course, afin de naviguer dans le plus de vent possible. Michel étant pris par des obligations hier, deux membres de l’équipe technique et Maxime Paul, le voilier, m’accompagnaient à bord de MACIF. La nuit dernière, nous avons eu jusqu’à 30 nœuds, et nous avons un peu tiré sur le bateau dans du vent fort. Cela m’a permis de retrouver les bons réflexes et les bons réglages dans ce type de conditions, qui risquent de dominer en début de course.”

Retour sur la préparation…

Michel Desjoyeaux : ” Sur un plan technique, comme sur un plan plus logistique, l’équipe réunie autour du bateau sait ce qu’elle a à faire. Que ce soit pour la mise au point du bateau ou la gestion de la nourriture, ce n’est pas la routine, mais presque. Ce qui est sûr, c’est qu’au terme d’une préparation rigoureuse, nous sommes – François, le bateau, et moi – tous fins prêts !”

François Gabart : “Sur un plan physique et sportif, nous avons chacun notre manière de nous préparer. D’un point de vue technique, cette Transat Jacques Vabre s’inscrit dans la continuité du travail accompli depuis deux ans, et dans la suite logique du Vendée Globe. ”

Le Havre, les voilà !

François Gabart : “Depuis quelques semaines déjà, nous sentons que ce départ se rapproche, et ça fait plaisir de retrouver l’ambiance des courses. A présent, Il va falloir arbitrer intelligemment entre la préparation technique et sportive, et les à-côtés inhérents à ce type d’événement sportif. Pour ma part, j’ai prévu de rentrer deux jours chez moi en début de semaine prochaine, j’ai encore mon sac à faire. Je reviendrai mercredi pour le premier briefing, et participer à tous les rendez-vous qui m’attendent avec les collaborateurs et les invités de MACIF, les médias et le public. Le temps va passer très vite jusqu’au dimanche 3 novembre. On y est presque, c’est déjà demain !”

Michel Desjoyaux : “Moi, je reste les dix jours au Havre. J’ai toujours fonctionné comme ça. J’aime bien rester proche des pontons et de l’équipe, ce qui ne veut pas dire que je serai tous les jours sur le bateau. Je garde les oreilles ouvertes à droite à gauche, et surtout cela me permet de m’imprégner de l’ambiance de la course. C’est ma manière de me concentrer dans l’objectif du départ. En tout cas, c’est un plaisir de retrouver tout monde attendu au Havre, dont les docks et le port, qui ont été magnifiquement réhabilités depuis ma première participation en 1999, ne cessent de se transformer. ”

A duo de choc, chiffres chocs !

A dix jours du départ, quelques données chiffrées qui en disent long sur le potentiel du duo et du bateau au départ de ce sprint océanique de 5 450 milles entre le Havre et Itajai sur la côte sud du Brésil :

Le duo :

  • 30 transatlantiques
  • 8 participations à la Transat Jacques Vabre
  • 3 victoires sur le Vendée Globe

François Gabart

  • 3ème participation
  • 30 ans (1,71m – 67kg), 1 enfant

 

Michel Desjoyeaux

  • 7ème participation
  • 48 ans (1,79m – 77kg), 3 enfants

Le bateau :

Le 60 pieds MACIF affiche 55 000 milles au compteur depuis sa mise à l’eau le 16 août 2011. Avant même de parcourir les 25 000 milles pour enrouler la planète mer sur le Vendée Globe, François Gabart avait donc disputé sa toute première course océanique à bord de ce bateau, avant d’enchaîner et de gagner début 2012 la Transat B to B. Rajoutez de l’Europa Warm Up en 2012, la Fastnet Race cette année, les nombreuses courses de ralliement et sorties d’entraînement, et le compte est bon : le monocoque bleu et vert a bien parcouru plus de 100 000 km. “Même si cela reste très modeste, c’est vrai que je commence à avoir de l’expérience à bord de ce bateau que je connais bien, et qui me le rend bien”, commente François.

La course :
Pour cette Transat Jacques Vabre Le Havre-Itajai longue de 5 450 milles (10 000 km), François et Michel embarquent
20 jours de nourriture. “Selon les routages un peu statiques, il faut compter entre 15 et 18 jours de mer. Bien sûr, nous partons avec un peu de rabe. Mais nous pouvons aussi rencontrer une fin course très longue dans peu de vent. Dans le pire des cas, nous pouvons tenir 22 jours sans devoir trop nous rationner, sachant que sous les latitudes plus chaudes, nous mangeons toujours un peu moins”, explique Michel.

11ème édition de la Transat Jacques Vabre :

  • Départ le 3 novembre 2013 à 13h02 du Havre
  • Transat en double entre Le Havre et Itajai (Brésil)
  • Distance théorique à parcourir : 5 500 milles (10 186 km) soit près de 1 000 milles (1 852 km) de plus que les deux dernières éditions
  • 10 monocoques de 60 pieds IMOCA engagés

Source

WindReport'

Liens

Informations diverses

Au vent

Les vidéos associées : IMOCA

Les vidéos associées : Transat Jacques Vabre