Un Européen… « so British » !

@ Franck Terlin

Une participation record (67 bateaux), onze nations, un plateau relevé… tel est le bilan du Championnat d’Europe (Open) de J/24, que le Yacht Club de Monaco accueillait pour la deuxième fois, 20 ans après une première édition, et avec le précieux concours de Stuart Jardine, véritable légende de la voile anglaise et de la classe J/24.

Huit courses ont été lancées par le Comité de course international présidé par l’Anglais John Coveney, au cours des quatre jours de régate disputées dans des conditions, allant de 5 à 30 nœuds, et par un vent d’est à sud ouest.

Un championnat aussi tactique que physique pour les 335 marins, dans des conditions variées, agrémentées par le courant de Ligure, sans compter les manches à répétition et l’enchainement des départs.

  • @ Franck Terlin
  • @ Franck Terlin
  • @ Franck Terlin

Face à une flotte compacte, il était difficile de se soustraire des 67 J/24 lors des passages de marque ou de se frayer une place sur la ligne de départ pour trouver du vent frais. Sur des parcours d’environ 5 milles nautiques, disputés en moins d’une heure, les régatiers se sont livrés à des combats acharnés : moins de 10 minutes séparant, à chaque manche, le premier du dernier.
La moindre erreur se payait « cash », à l’instar du champion Nord-Américain Michael Ingham (Julia), encore sur le podium à l’issue de la deuxième journée, qui se retrouve 17e au classement général, suite à son départ prématuré lors de la 8e course.
Autre favori, le Grec Dimitris Altsiadis (Evniki), vainqueur de la Primo Cup 2013, qui, avec ses deux victoires de manche, se hisse à la 5e place derrière l’italien Ignacio Bonanno (La Superba).
A noter également que l’armada allemande, venue en force avec vingt unités, ne place son meilleur bateau qu’en 10e position, juste derrière le Monégasque Topo Too de Blandine Medecin et des frères Rodelato.

Au final, c’est l’Anglais Ian Southworth, déjà triple Champion d’Europe qui décroche un quatrième titre, associé à Chris Mac Laughlin (Il Riccio). Malgré l’absence de victoire de manche, sa régularité a fait la différence, étant placé toujours dans les 6 premiers de chaque course.

La deuxième place revient à l’autre favori, le triple champion du monde, Mauricio Santacruz (Bruschetta), deuxième lors du dernier mondial à Dublin en août 2013. Surpris par l’homogénéité de la flotte et la qualité du plateau, il obtient une belle victoire de manche, menant de bout en bout la régate et creusant l’écart pour se détacher de plusieurs longueurs d’avance sur ses concurrents lors de la 5e course.

Mais le titre de vice-champion d’Europe ne revient pas au Brésilien Mauricio Santacruz, mais à l’équipage monégasque de St Andrew, mené par Ian Ilsley, avec à la tactique François Brenac, qui créent la surprise, en se classant 3e à seulement trois points du Brésilien.

« C’est l’aboutissement d’un an de travail. Nous avons fait le déplacement au Mondial en Irlande en août dernier pour préparer ce championnat et mettre au point le bateau. Notre travail est récompensé et le contrat largement rempli, au-delà de nos espérances, puisque nous nous étions fixés de finir dans les 10 premiers », commente Ian Ilsley, dont le prochain rendez-vous est la Primo Cup (31 janv/2 février & 7/9 février 2014) puis le Championnat Nord-Américain au Mexique en mars 2014.

Classement général Final (8 courses, 7 retenues)

  1. Chris Mac Laughlin (Il Riccio), GB 23 points
  2. Mauricio Santacruz (Bruschetta), BRA 49 points
  3. Ian Ilsley (St Andrews Securities), MON 51 points
  4. Ignacio Bonanno (La Superba), ITA 66 points
  5. Dimitris Altsiadis (Evniki), GRE 78 points

Source

Isabelle Andrieux

Liens

Informations diverses

Mis à l'eau le: 12 octobre 2013

Matossé sous: J Boats, J24, Monotypie

Vues: 1491

Tags: , , , , , , , ,

Sous le vent

Au vent